Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Emmanuel Macron et le lobby LGBT

Samedi 25 juin, lors de la Gay Pride, « des manifestants de “Pride de nuit” se félicitent d’avoir bloqué le char de “LGBT En Marche!” et publie (sic) un communiqué très amer à l’encontre d’Emmanuel Macron », rapporte Le Parisien. Parmi les invectives de ces ultras LGBT, le parti du Président cautionnerait

« “les LGBT-phobies, aggrave le racisme d’État et renforce les violences policières et institutionnelles à l’égard des migrant-es”. De virulentes accusations qui contrastent avec l’entrain affiché sur les réseaux sociaux par le président de la République et plusieurs ministres présents dans le cortège. Par contre, ils ne se sont pas étalés sur leur hétérophobie ; on ne peut pas penser à tout ! »

Il faut savoir que, parmi les derniers transfuges LR passés au gouvernement, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe, a été un opposant affirmé à la loi Taubira. D'abord sur Twitter, où le conseiller général de l'Yonne reprochait régulièrement à l'Assemblée nationale de "bâillonner" les députés de droite. Après l'entrée en vigueur de la loi, l'élu UMP s'est associé aux Veilleurs. En octobre 2014, soit plus d'un an après la promulgation de la loi, l'élu devenu sénateur a déclaré, lors d'un entretien sur KTO, qu'il fallait "largement réécrire les choses". Quelques semaines plus tard, Jean-Baptiste Lemoyne est apparu dans une vidéo de soutien au mouvement Sens commun. 

Parmi les autres opposants à la loi Taubira, devenus soutiens d'Emmanuel Macron, Gérald Darmanin regrette ses propos passés sur la question. Gérard Collomb déclarait en 2012, sur Europe 1, qu’il s’était « longtemps interrogé sur le mariage homosexuel »Durant la campagne, le futur Président demeura ambigu, tâchant, suivant son habitude, de ménager la chèvre et le chou :

« Emmanuel Macron, qui se veut ouvert à des évolutions de société, a pour sa part donné des gages au mouvement LGBT (lesbien, gay, bi et trans). Il ne reviendra pas sur la loi Taubira et propose d’ouvrir l’accès à la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Mais, à la différence de Benoît Hamon ou de Jean-Luc Mélenchon, il a mis en avant durant la campagne son approche consensuelle. Évoquant “les voix qui se sont élevées” contre le mariage pour tous, il assurait dans La Croix, le 12 mars, qu’“il faut savoir les entendre”.

Néanmoins, samedi, le président a soutenu publiquement la Gay Pride :

Ceux qui avaient quelques doutes peuvent se rassurer : la grande casse sociétale n’a pas l’intention de s’arrêter. Surtout avec un président soutenu par Pierre Bergé et l'ensemble de la classe libertaire. Sylvain Maillard, député élu au premier tour dans la circonscription de Paris (1er, 2ème, 8ème et une grande partie du 9ème arrondissements de Paris), a fait allégeance par sa participation à la Marche des fiertés ! On pouvait aussi reconnaître Stanislas Guérini, député LREM élu dans la 3ème circonscription de Paris (une moitié du 17ème arrondissement de Paris et une petite partie du 18eme arrondissement).

Emmanuel Macron a certainement tiré les leçons du quinquennat de François Hollande : s'il veut être réélu, il évitera de provoquer frontalement les défenseurs de la famille. L'avis du CCNE sur la PMA étant attendue dans les jours prochains, il est à craindre que le gouvernement légalise cette pratique pour les paires de femmes, privant ces enfants du droit d'avoir un père, dans le courant de l'été, alors que les Français sont en vacances.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cet émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!