Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Emeutes : manipulation des chiffres à Lille

Un an après les émeutes, 20 Minutes révèle que les chiffres de la délinquance de l’automne 2005 ont été truqués à Lille : 4000 faits constatés dans l’arrondissement de Lille-Roubaix-Tourcoing ont été écartés des statistiques afin de minimiser l’impact des émeutes. C’est l’ancien commissaire de Lille, Jean-Jacques Dron, qui aurait transféré ces données sur l’exercice 2006. L’information a été confirmée, vendredi, par le préfet délégué à la sécurité dans le Nord :

"Il faut reconnaître que ces chiffres n’ont pas été intégrés dans la machine au bon moment."

Dans les rangs de la police, l’information dérange :

"Les gars sont démotivés. Ils apprennent que leur patron a trafiqué les chiffres. Et un mois après, ils découvrent qu’il vient d’obtenir une promotion."

Début octobre, Jean-Jacques Dron a été promu directeur départemental de la sécurité publique de la Marne. Jean-Pierre Balduyck, maire PS de Tourcoing mais également membre de l’Observatoire national de la délinquance (lequel Observatoire était tenu à l’écart de ces manipulations de chiffres), a demandé l’ouverture d’une enquête.

Reste à savoir si Lille est un cas isolé ou si cette manipulation des chiffres a eu lieu ailleurs.

Michel Janva

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Magique, on sait déjà que la criminalité va baisser dans la Marne!
    “Reste à savoir si Lille est un cas isolé ou si cette manipulation des chiffres a eu lieu ailleurs”
    Devinez!!

  2. Non Lille n’est pas isolé… Le Point expliquait clairement que la culture du résultat mise en place dans la police par Sarkozy avait souvent pour conséquence le rétrogradage/transfert des crimes dans la catégorie délits, que les plaintes n’étaient pas nécessairement enregistrées, etc ou le report des crimes/délits/infractions aux mois creux pour faire une sorte de lissage annuel ou carrément encore le report à l’année suivante…

  3. La tentation est grande lorsqu’on est responsable policier de trafiquer les chiffres. Mais, c’est une arme à double tranchant, car ce sont également les statistiques qui conditionnent l’attribution de moyens matériels et humains. C’est une façon de se tirer une balle dans le pied …
    En revanche, au delà des manipulations de chiffres, obliger le quidam à patienter des heures au commissariat est beaucoup plus efficace et sans risque de sanction.
    On peut ainsi sous-dimensionner sciemment l’accueil des plaignants qui à la longue peuvent renoncer à déposer plainte.
    Par ailleurs quand on compare la délinquance on le fait toujours avec le même mois de l’année précédente alors qu’on peut trés bien avoir à affronter un phénomène nouveau ou passager. D’où une volonté de lissage mais qui ne peut être que marginale, si on la pratique honnêtement.

  4. Et attention Première pasge du 20 minutes !
    Je dois avouer que j’ai été très surpris en voyant cela ce matin, ce n’est pas le genre de nouvelles que l’on reçoit de ce quotidien…d’autant qu’à Lille, les chiffres de la criminalité et des infractions sont largement étouffés par notre chèèèèèèère Maire, qui a une conception bien particulière de la sécurité, d’autant qu’il est des endroits qu’il vaut mieux éviter si on tient à ses affaires ou tout simplement à sa vie dans Lille, sans dramatiser…elle a dit qu’elle se jetait dans la Seine si S.Royale était élue…
    Qui a dit ” des promesses toujours des promesses” ? …je parle de diminuer la délinquance bien sur ! :))

  5. Sur l’accueil dans les services de la Police, je puis attester personnellement que l’on a beaucoup de mal à déposer une plainte si l’on est victime d’un vol, d’une agression ou d’une escroquerie. On vous fait attendre des heures, puis tout est fait (aimablement) pour vous dissuader de déposer plainte. Ce qui n’est effectivement pas quantifiable
    Sur les “stats”, leur effet pervers est réel. Et vérifiable dans de nombreux services de l’Etat. Et comme on conditionne l’opinion publique en lui expliquant que “si si si, l’Etat doit se réformer” eh bien, rien de mieux que des stats qu’on tord dans tous les sens et à qui on fait dire tout et le contraire. Croyez-moi, je parle d’expérience.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services