Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / L'Eglise : L'Eglise en France

Elections françaises : message des évêques

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a publié aujourd’hui un message de 12 pages destiné aux communautés catholiques, aux responsables politiques et à l’opinion publique, en vue des prochaines élections présidentielle et législatives.

En introduction, le texte rappelle la finalité de la doctrine sociale de l’Eglise :

"À la veille de voter, il nous semble particulièrement important, afin d’éviter tout malentendu, de réfléchir ensemble à ce que nous demandons aux responsables politiques. [V]oter, c’est participer à l’amélioration de la vie ensemble, ce que l’enseignement social de l’Église appelle le bien commun universel. Au-delà des intérêts privés, le service du bien commun vise à faire progresser la société. […]"

Viennent ensuite les sujets retenus :

"Parmi bien d’autres, nous souhaitons attirer l’attention sur trois chantiers essentiels. […] La famille est la cellule de base de la communauté humaine. […] Comment construire la confiance si la société accepte l’exclusion des plus faibles, depuis la pratique de l’avortement jusqu’à la tentation de l’euthanasie ? […] Le message de l’Église veut s’adresser à la conscience de chacun : il appelle à bâtir des familles stables, fondées sur des couples, unissant un homme et une femme, qui prennent le temps de se préparer à leurs responsabilités d’époux et de parents. Soutenir la famille, c’est d’abord garder au mariage son caractère unique d’union acceptée librement, ouverte à la procréation et institutionnellement reconnue."

Parmi les difficultés rencontrées par les famille, le texte évoque le logement. Il n’est pas fait mention du problème, essentiel, de la liberté des parents dans l’éducation de leurs enfants. C’est fort regrettable, d’autant qu’un évêque venait justement de s’exprimer sur ce sujet. Il n’empêche que la priorité donnée à la famille oblige les catholiques à se prononcer prioritairement pour le ou les candidats qui manifesteront explicitement leur attachement et leur soutien politique à la famille.

Après la famille, les "principaux chantiers de la fraternité" qui sont développés sont "le travail et l’emploi", rappelant "qu’il n’existe pas de bonne économie sans le respect des personnes", puis "la mondialisation et l’immigration".

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. Et combien de candidats, réaffirment dans leurs programmes les racines chrétiennes de la France et placent la Famille au centre de leurs préoccupations ?

  2. Juste une petite remarque: Les propos de la Conférence des évêques de France n'”oblige” jamais les catholiques de France et c’est heureux.
    Pour autant je me réjouis de cette prise de position qui rappelle aux catholiques que leur vote doit se baser sur la doctrine sociale de l’église et doc sur la défense de la vie et de la famille comme priorité.

  3. Les propos de la CEF n’obligent pas en eux-même, c’est certain.
    Cependant ils peuvent opportunément rappeler des normes du magistère universel qui obligent pour tout catholique.

  4. Incroyable.
    C’est la première fois depuis longtemps (à vrai dire, je n’ai pas le souvenir d’un précédent – merci de m’aider…) que la CEF donne publiquement un avis défavorable sur l’avortement.
    Avec un peu de chance, nous aurons un (plusieurs ?) évêque(s) à la Marche pour la Vie de janvier 2007 ??

  5. En tout état de cause, une renaissance de plus en plus visible de notre clergé en France.
    L’élan plein de douceur et de fermeté de BXVI semble avoir ses premières réalisations!
    Tenons-nous prêts pour la moisson!
    @+

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services