Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Irak

Irak : EIIL s’empare d’une ancienne usine d’armes chimiques

Jusqu’en 1991, au moins, le complexe d’Al Muthanna, situé à quelque 70 km au nord-ouest de Bagdad, servait à la fabrication d'armes chimiques. 

"Après la première guerre du Golfe, et dans le cadre des sanctions infligées à Bagdad, les inspecteurs de la Commission spéciale des Nations unie commencèrent à procéder au démantèlement de ces munitions, avec plus ou moins d’obstruction de la part du régime de Saddam Hussein." […]

Puis, en 1998, l'opération "Desert Fox" permit de frapper les usines de fabrication d'"armes de destruction massive", et l'année d'après, l'ONU envoya une commission d'inspection vérifier les sites. C'est dans ce cadre que l'usine d'Al Muthanna, qui avait servi auparavant à produire des armes chimiques, devait désormais être utilisée pour les entreposer et les détruire. Et c'est de cette usine que se sont emparés les jihadistes d'EIIL, d'après Jen Psaki, la porte-parole du Département d’Etat américain:

"les Etats-Unis restent « préoccupés par la prise de n’importe quel site militaire par l’EIIL ». Et [Jen Psaki] d’ajouter : « Nous ne pensons pas que le complexe contienne du matériel (pour des armes chimiques) à utilisation militaire et il serait très difficile, sinon impossible, de le déplacer en sécurité ».

Cela étant, […] s’il est peu probable que l’EIIL ait « l’expertise nécessaire pour mettre en oeuvre une munition chimique pleinement fonctionnelle », il peut utiliser des matériaux encore présents sur le site pour fabriquer des engins explosifs improvisés ».

« Nous avons vu qu’EIIL a utilisé des produits chimiques pour des explosions en Irak et a effectué des expériences en Syrie », a encore affirmé Hamish (Hamish de Bretton-Gordon, un responsable de la société SecureBio Ltd et ex-officier du Joint Chemical, Biological, Radiological and Nuclear Regiment des forces britanniques). Le complexe d’Al Muthanna recèlerait, dans au moins deux bunkers, de grandes quantités de munitions destinées à recevoir une charge chimique, de vieux équipements et des produits industriels toxiques et dangereux. "

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services