Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Eh oui, l’armée sert à défendre le territoire français

Les migrants débarqués en Corse auraient pu être 10 000, le problème aurait été le même. Faute de moyens, la marine n'a pu assurer sa mission  :

"Le sémaphore de Pertusato, qui assure la surveillance des Bouches de
Bonifacio sous l'autorité de la préfecture maritime de Toulon, était en
effet confronté à une panne de radar
au moment probable de leur
débarquement.

«La liaison AIS (*), qui permet de connaître en
temps réel la position d'une embarcation, sa vitesse, son port de
destination et sa cargaison, était hors service», confirme une source
informée. Sans cet outil, les deux militaires postés dans le sémaphore
n'avaient aucune chance de repérer l'intrusion, dans les eaux
territoriales françaises, d'une embarcation chargée de migrants.

Le
dysfonctionnement, qui prive les enquêteurs de précieuses informations
sur le trafic maritime enregistré cette nuit-là, pourrait se révéler
passablement embarrassant pour la Marine nationale. Selon un
porte-parole, la panne serait intervenue dans la journée de jeudi. Le
Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage ainsi que
la préfecture maritime de Toulon en auraient immédiatement été
prévenus. «Malheureusement, ce genre de panne se reproduit fréquemment
et le manque de moyens retarde bien souvent les interventions», déplore
une autre source militaire.
En l'espèce, le radar n'a pu être réparé
que dans la journée du vendredi, après la découverte des 123 clandestins".

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il y a aussi une théorie qui veut qu’ils soient arrivés autrement que par bateau et débarqués sur la plage : tout simplement un camion chargé de clandés ayant emprunté un ferry faisant une liaison Italie-Corse (peu/pas de contrôles), les kurdes ayant été lâchés sur une plage pour brouiller les pistes. Ceci expliquerait pourquoi s’ils n’avaient pas l’air de voyageurs venant de traverser la mer.

  2. Sauf que l’hypothèse d’une arrivée par la mer n’est pas certaine… On évoque plutôt un camion arrivé par ferry de Sardaigne.
    [Oui. Mais le radar était quand même en panne faute de moyens. Si l’hypothèse du camion se confirme, les conséquences de la panne sont nulles, mais la réalité de la panne reste ce qu’elle est. Lahire]

  3. Je suis toujours globalement d’accord avec vos commentaires c’est pourquoi je souhaite rétablir un peu de vérité. Je travaille en Corse, dans le domaine maritime, en liaison avec les sémaphores. Votre information que la liaison AIS du sémaphore de Pertusato était hors service est erronée. Je ne sais pas quelle est votre source mais elle n’est pas très bien informée…
    L’AIS est un système embarqué à bord des navires marchands d’une certaine taille, permettant la détection du navire par les stations à terre ou par les autres navires. Tous les navires n’en sont pas équipés. D’autre part, rien n’empêche un commandant de navire mal intentionné de couper son AIS…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]