Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Egyptien, il est prêtre en pays musulman

et il témoigne (à écouter jusqu'au bout) :

"Ou bien l'islam se réforme, se modernise au sens fort du terme, ou bien nous allons vers une confrontation, une conflagration (…)

On dit : l'islam est une religion. Je veux bien. C'est certainement une religion. Incontestablement. Mais à partir du moment où Mohamed a quitté la Mecque pour émigrer vers Médine qui est devenue la cité sainte, à ce moment-là, l'islam a toujours lié le religieux au politique, le religieux au social. Religion et société sont devenues inséparables. Et ceci dure depuis 14 siècles. Toutes les sociétés musulmanes ont été des sociétés intégratives, globales, globalisantes, totales, totalisantes, pour ne pas dire totalitaires (…).

La liberté religieuse est un mythe. elle n'existe pas dans une société musulmane (…).

La tolérance pour l'islam, c'est que vous êtes toléré comme citoyen de deuxième zone (…).

Le voile n'est pas simplement une question de pudeur, c'est un geste politique".

Partager cet article

11 commentaires

  1. Un grand merci au Salon beige pour ce témoignage fort. cela devrait faire tomber les écailles qui rendent certains aveugles ou sourds…

  2. “La liberté religieuse est un mythe. elle n’existe pas dans une société musulmane ”
    Faut-il le déplorer ? Pendant très longtemps, il n’y a pas eu non plus de liberté religieuse en pays catholique.
    Le problème de l’islam n’est pas qu’il ne s’agit pas d’une religion “moderne”, mais tout simplement qu’il s’agit d’une fausse religion.

  3. On le sait que la liberté religieuse n’existe pas dans la société musulmane. Mais elle n’existe pas non plus dans la société chrétienne. Est-ce que, par exemple, il est permis d’être bouddhiste dans un monastère catholique ? S’il y a une liberté religieuse dans une société, c’est parce que la religion y est considérée comme une option individuelle, SANS RELATION AVEC CE QUI FONDE LA SOLIDARITE COMMUNAUTAIRE. Autrement dit : sans droit de conformer ni d’influencer les valeurs morales exigibles à la totalité des citoyens. On est libre de choisir sa religion ou de ne pas en choisir et de n’en avoir aucune, parce que le bien et le mal sont définis par un Etat sans religion, où le mépris de la religiosité est érigé en modèle de supériorité intellectuelle et morale. Dans la société où la liberté religieuse est la règle, les religions sont tolérées, mais comme sont tolérés des vices privés, dont les personnes vraiment honnêtes, éclairées et courageuses arrivent à s’abstenir. Bref, les religions y sont des passe-temps peu relevés concédés à des citoyens incapables de passions plus nobles. Dans une société où la liberté religieuse est la règle, chaque religion ne peut librement s’exercer que dans les limites que lui impose l’Etat, c’est-à-dire en lui interdisant de s’opposer à ses immoralités, et en l’obligeant même à les soutenir et les glorifier.
    Reprocher à l’Islam de ne pas permettre la liberté religieuse, c’est considérer comme acquis et dogmatiquement indubitable que l’Eglise d’autrefois avait tort en voulant conserver l’alliance du sabre et du goupillon. Or cette question n’est pas close. C’est elle qui est au coeur de la protestation traditionaliste, que l’on peut très bien interpréter comme un sursaut de la conscience catholique dans le grand processus de décomposition de l’Eglise qui s’est accéléré ces dernières années, avec les réformes conciliaires.

  4. Le père Henri Boulad, jésuite égyptien bien connu, a fait de nombreuses conférences en France, depuis longtemps. Il a toujours dénoncé l’Islam extrémiste qui impose son diktat par tous les moyens, avec l’exemple de son pays, l’Egypte. Il a adjuré les français de ne pas se laisser prendre au piège, ils ne l’ont pas écouté. On voit le résultat.

  5. Il a tout a fait raison ce prêtre !
    Car si les musulmans par leur nombre ( c’est leur plan et il est est très clair on vous aura par le ventre de nos femmes )
    une fois le nombre atteint et prenant les manettes du pouvoir d’un pays c’en est fini de la liberté de ce pays et les français l’auront bien cherchés par la négations de valeurs chrétiennes de l’europe .
    Quand vous lisez ces citations on, ne peut plus clairs il y a de quoi de se poser des questions sur la léthargie de nos politiques qui en fait détruisent la France et son histoire.
    en voici quelques unes connues et les plus “soft”:
    On ne peut pas être laïc et musulman à la fois. Erdogan, lorsqu’il était maire d’Istanbul. Premier ministre turc depuis 2003
    Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats. Erdogan en 1998 – 1er ministre turc depuis 2003
    Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire Houari Boumédiène, président algérien, 1974
    Un jour, les musulmans que vous avez enrôlés dans vos polices européennes et dans vos armées se lèveront. Et ils vous écraseront. Omar Bakri Mohammed, The Daily Telegraph, 21 janvier 2007
    Il faut traverser le périphérique, aller chez les indigènes, là-bas, les descendants de Vercingétorix… Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y aller aux forceps. Partout où la diversité n’existe pas, ça doit être comme une invasion de criquets… Partout, de manière à ce qu’on ne puisse plus revenir en arrière.Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances, décembre 2005
    en simple
    C’est une tragique illusion que de vouloir faire coexister dans un même pays des communautés ayant des civilisations différentes. L’affrontement est alors inévitable. Les grands conflits ne sont pas des conflits de race, mais de croyance et de culture. Michel Poniatowski, ancien ministre de l’Intérieur
    Lisez ” Le prix à payer ” de Joseph Fadelle qui éclairera plus d’un par son vécu

  6. Je pense que l’islam n’a été pacifique autrefois que sous le joug de la colonisation occidentale qui lui a imposé la paix tout en le respectant. Maintenant l’occident ne faisant plus peur l’islam se révèle dans sa dimension violente et dominante.

  7. Pour un témoignage d’actualité, lisez “Le prix à payer” de Joseph Fadelle, converti.

  8. L’islam est un syncrétisme.

  9. @tol: vous avez raison il faut lire, le livre: “le prix à payer” de Joseph Fadelle. Mais il faut aussi en tirer les bonnes conclusions, agir concrètement dans le bon sens: c.a.d. faire comme le chrétien qu’a côtoyé ce Joseph, ex-Mohammed, avant sa conversion. Le chrétien en effet a été prudent, et patient, mais actif: Il a attendu que s’allument des feux “vert” pour ensuite proposer à lire l’Evangile. Auparavant il avait accompagné humainement son compagnon de chambrée, en fait, il a été inspiré par l’Esprit Saint, grâce à sa vie de prière personnelle.
    Prions pour savoir rencontrer ainsi, de façon personnelle et progressives nos frères musulmans en France. C’est ce que conseillait Charles de Foucaud dans sa lettre à Mr. Bazin. On ne pourra pas en sortir par la violence mais par la douceur et la charité, car “qui vivra par l’épée mourra par l’épée”. “Venez à moi qui peinez et ployez sous le fardeau,et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de coeur”.

  10. L’Islam est une religion inventée pour contrer la religion catholique. Je pensai que vous le saviez. Je peux vous le prouver par des textes.

  11. La douceur et la charité ne sont que de la faiblesse pour les musulmans. Qu’ont-ils fait du Père de Foucault et des moines de Thibirine ?
    Le musulman ne respecte que la force.
    Si l’on ne sait pas cela, c’est qu’on ne les connais pas. Lisez les livres de Bernard Anthony, qui sait, lui, de quoi il parle.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services