Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Eduquer un enfant difficile avec Marie

Eduquer un enfant difficile avec Marie

“Lorsque l’affection ne sait trouver les mots et les gestes pour aider à grandir un enfant, un jeune… Quand les ressources des sciences humaines ne suffisent plus, que les parents et les éducateurs ne perçoivent apparemment pas de progrès…

Il en est une qui ne nous oublie pas, la Vierge Marie. Celle qui a souvent connu l’incertitude nous rejoint dans nos soucis. De ses bras, elle rassemble ses enfants et les conduits vers Jésus, le Bon Berger. Life éditions vient de faire paraître une neuvaine au titre évocateur : “”Eduquer un enfant difficile avec Marie”” (imprimatur de Mgr Marc Aillet). A faire connaître, disponible en librairie ou ici.

Extraits:

“”O Marie, je me tourne vers vous pour vous confier les difficultés que je rencontre avec … (citer le prénom de l’enfant). Cette situation est pour moi la source d’un grand souci et je ne sais comment y faire face. Je vous confie cette intention délicate, ô Marie, car je sens à quel point l’enfant qui m’est confié est fragile. Certaines fois il semble revêtu d’un cuir impénétrable. Ouvrez son cœur, ouvrez mon cœur, pour que nous laissions passer la lumière jaillie du côté du Christ. Oui, je crois que par les blessures de Jésus sur la Croix nous sommes guéris, que par nos blessures nous pouvons, humblement, accueillir le salut de Dieu.

“”Lorsque je rencontre une situation de blocage au plan éducatif, je choisis de vous la confier, telle qu’elle est : présentez-là en notre nom à votre Fils. Vous savez tellement mieux que nous lui parler et défendre la cause de vos enfants, ô notre Mère du Ciel. Lorsque l’Ennemi, le démon, inspire la fermeture et la dureté intérieure, nous vous le demandons, rendez nos âmes liquides et que le chrême de notre consécration baptismale actionne doucement les rouages de nos psychologies blessées.””

“”A votre exemple, je choisis la fermeté sans la dureté et la parole exigeante contre les éclats de voix. Que ma façon de cadrer les débordements de … (citer le prénom de l’enfant) ne soit jamais vécue par lui comme une humiliation, mais qu’il ait toujours conscience de mon amour, même s’il ressent un sentiment de frustration qui pourra être salutaire.””

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services