Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Education nationale et sécurité

A l’occasion d’un séminaire gouvernemental
sur « Etat, prévention et sécurité », le ministre de l’éducation, Gilles de
Robien, a prononcé un
discours
dans lequel il précisait le rôle de l’école. Il commence par un
constat :

L’école est le lieu où se concentrent les problèmes de notre
société : chômage des parents, familles monoparentales, drogue,
etc.
[…]Oui, l’Ecole hérite des problèmes de notre société, dont celui de la
sécurité.

Il donne ensuite trois types de mesure :
L’action éducative :

Le premier pilier de la prévention, c’est
bien entendu l’éducation elle-même.[…]
Cette éducation aux règles communes commence déjà par l’apprentissage
de la langue française
. [… Par] un enseignement […] aux
références fondamentales : les grands textes fondateurs et les symboles de
notre République : le drapeau, la devise, l’hymne national.
Nous devons tout faire pour développer
chez tous les élèves le sentiment d’appartenance à une communauté nationale.

La mixité sociale :

La carte scolaire, même si elle n’a pas été créée
à l’origine dans ce but,
est un outil favorable à la mixité sociale dans nos villes.

La mixité des sexes. […] L’expérience nous a
montré que
les
établissements où filles et garçons étaient représentés à peu près à égalité
 étaient aussi ceux qui présentaient
le moins de difficultés.

Coopération entre tous les acteurs de la lutte conter la
violence :

Grâce aux dispositions pragmatiques que nous
avons prises,
les
liens des établissements avec les forces de l’ordre seront renforcés.
[…]
Enfin,
s’agissant des actes les plus graves, qui
nécessitent une réponse pénale,
l’éducation nationale doit mettre les jeunes et leurs
familles face à leurs responsabilités. Il est donc normal qu’ils en portent la
charge, notamment financière
.

De bonnes choses donc et des moins bonnes :
Parmi les bonnes l’importance faite à
l’apprentissage du français comme premier moyen
d’intégration et la responsabilisation des parents.
Parmi
les moins bonnes, l
a
réaffirmation de la carte scolaire véritable carcan contre la liberté des
parents à choisir une école et une réflexion insuffisante sur la mixité.
 

Pierre
Nicolas.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Assez de blabla, des actes ! On ne vous croit plus par avance !

  2. Ha les bons sentiments …
    Les promesses n’engagent qu’eux ceux à qui elles sont faites.
    En politique tout le monde sait cela.
    C’est beau et ça coûte pas cher !
    Scrongneugneu

  3. L’utilisation de la carte scolaire en tant qu’outil d’ingéniérie sociale favorisant la “mixité” n’est pas autre chose que le “bussing” tenté par les progressistes aux USA dans les années 70. Inutile de préciser que cela a lamentablement échoué.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services