Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Education : Mgr Cattenoz persiste et signe

Fca L’archevêque d’Avignon, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, a lancé le débat en annonçant, fin septembre, qu’il s’apprêtait à publier une "charte de l’enseignement catholique", visant à "replacer le Christ au centre" des établissements privés de son diocèse. Dans un entretien à l’hebdomadaire France catholique, à paraître le 10 novembre, il précise :

"Mon rôle d’évêque m’a amené à constater que l’enseignement catholique défend des "valeurs" et non plus la personne de Jésus Christ. Et qu’à force de défendre des valeurs humanitaristes on est en train de s’éloigner de la foi catholique."

Pour l’archevêque d’Avignon, le principal objectif de l’équipe pédagogique dans un établissement catholique devrait être de "proclamer les merveilles de Dieu".

Michel Janva

Partager cet article

10 commentaires

  1. Dieu soit loué ! Le sang recommence à circuler dans le corps de l’Eglise.
    Dîtes-moi que je ne me trompe pas.

  2. Merci à Monseigneur Cattenoz et souhaitons qu’il soit suivi pas d’autres…

  3. Ancien élève du Lycée Saint Joseph en Avignon, et souhaitant suivre le catéchisme au lycée, je tiens à préciser que l’aumonier du lycée n’a pas été remplacé en 1998. Au temps pour les belles paroles.

  4. Bravo à Mgr Cattenoz !
    Qu’il continue son combat !
    Et qu’il publie sa charte !
    Il ne fait pas partie de certains évêques frileux !
    Il suit tout à fait le discours de Benoît XVI qui a dit hier (il me semble) aux évêques suisses qu’il fallait se centrer sur le Christ.
    J’espère que cette charte sera publiée et qu’elle servira de réflexion et de modèle pour les Directeurs Diocésains d’Enseignement catholique et tous les chefs d’établissements ainsi que pour les enseignants qui sont (nous le savons tous) catholiques pratiquants régulièrement chaque dimanche et fidèles à l’Eglise, à son magistère et à sa Tradition (pardon pour l’ironie)

  5. Tous à Avignon!!
    Marre de Lille où l’éveque fait les gros yeux à notre établissment trop catho, “qui fait sa petite soupe perso”

  6. @ Claire
    Avant d’être à Lille, cet évêque était à Reims, où il faisait déjà les gros yeux à tout ce qui était trop ouvertement catholique, réservant ses douceurs à nos frères protestants et à tous nos …. cousins.
    C’est un “intégriste” de gauche, je veux dire par là un homme soucieux d’imposer à tout le peuple ses propres vues, ou les vues de sa chapelle, dans la bonne vieille tradition autoritaire de la gauche française. Je ne suis pas certain que l’élection de Benoit XVI l’ait ravi.

  7. Houlà houlà Claire ! un peu de patience.
    Mgr Cattenoz n’est pas encore au bout de ses peines !
    Il faudra donc avoir un peu de patience.
    Institutrice suppléante depuis 3 ans dans ce beau diocèse et ayant donc pas mal tourné dans les primaires autour de Carpentras, je peux dire qu’il y a du travail, beaucoup de travail.
    Surtout, il faudrait que les chefs d’établissement puisse choisir leur corps enseignant. Tout le reste semble n’être que cautère sur une jambe de bois.
    Cependant le changement de directeur diocésain à Avignon laisse bon espoir d’une amélioration.

  8. je suis lycéenne ds le diocese de Mgr Cattenoz, tt ce qu’il fait est tres bien et est le reflet de Benoit XVI cependant je tiens a dire que lorsque il y a des messes ds les ecoles soit disant catholiques, premierement elles ne sont pas obligatoires et deuxiemement il n’y a pas assez de presence de pretres ne serait ce que pour les confessions. n’est il pas important que nous jeunes nous soyons entourés? il est important que nous recevions un vrai CATECHISME et non un dialogue sur les themes d’actualité toujours les meme depuis le college!!

  9. @Maguelone : et il faudrait surtout que les directeurs d’établissements soient eux mêmes catholiques ….

  10. Les discours sur les droits de l’Homme n’ont que trop duré dans ce pays et ont enserré dans leurs ronces la fleur des paroles du christ.
    Merci à Jean-Paul II d’avoir rappelé à la France son devoir en tant que fille aînée de l’Eglise (les premiers effets de ces propos semblent porter leurs fruits petit à petit);et d’avoir offert son dernier voyage à la terre de France d’où viendra la renaissance chrétienne (les autres pays suivront).
    Espoir et patience mes amis, le temps de dieu n’est pas le temps de l’homme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services