Economie : l'ignorance de François Hollande

Communiqué de Laissez-Les-Vivre
:

"En onze mois, les Français ont pu constaté à quel point le diplômé d'HEC HOLLANDE était peu au fait des processus économiques, persuadé, en effet, que l'augmentation forcenée de tous impôts et taxes permettra de réduire le taux, bientôt inégalé de toute l'histoire de France, des sans-emploi.
Par contre, les Français ignoraient encore à quel point le diplômé de Sciences Po, ancien magistrat de la Cour des comptes, sorti 7° de l'ENA méconnaissait les fondements même de la République. En effet, lors de son entretien télévisé du 28 mars, le chef de l'Etat a annoncé vouloir diviser par deux les allocations familiales des "plus aisés":

le chef de l'Etat a ainsi montré qu'il ignorait le caractère universel de la sécurité sociale qui s'applique tout autant aux bénéficiaires qu'aux cotisants de sa branche FAMILLE. Or, ce caractère universel, établi dès 1945, constitue l'un des fondements "les plus sacrés" des IV° et V° Républiques. Si son argument clé est le déficit de la branche FAMILLE, pourquoi donc ne pas diviser également par deux le montant des allocations journalières d'assurance maladie ou de maternité et des pensions de retraites des "plus aisés" puisque ces branches s'avèrent encore nettement plus déficitaires ? Les cotisations d'allocations familiales (payés en fait par les entreprises) des "plus aisés" seront-elles également divisées par deux ?

Le chef des armées se prend également pour le "chef de la sécurité sociale" qui ne constitue pas non plus sa propriété personnelle. Ainsi pour la branche FAMILLE, la loi (article 212-1 du code de la sécurité sociale) garantit une gestion quadripartite : assurés sociaux, organisations patronales, associations familiales et Etat (qui ne dispose d'ailleurs que de 4 représentants sur 24 !) sont chargés de gérer les caisses d'allocations familiales.

le président de la République semble ignorer que le budget de la sécurité sociale est totalement distinct du budget de l'Etat. Or, si la loi de financement de la sécurité sociale est, comme la loi de finances de l'Etat, également votée par le Parlement, elle répond à une procédure spécifique et tout à fait distincte. Mais, les plus hauts dignitaires de l'Etat, dont M. HOLLANDE lui-même annoncent régulièrement réduire le déficit de l'Etat par des restrictions ayant trait à la sécurité sociale !
L'histoire de la V° République retiendra essentiellement "Monsieur 100 000 volts", Gilbert BECAUD, et "Monsieur 30% en 10 mois", c'est-à-dire le président HOLLANDE lui-même.

En moins d'un an, le très virtuel "président de tous les Français" aura réussi le tour de force de se mettre à dos la quasi-majorité des Français : Front de gauche, communistes, verts, centristes, à amplifier l'opposition du Front national et même à réunifier l'UMP contre lui ! Mais, désormais, même de nombreux élus socialistes commencent à ruer dans les brancards !
Malgré tout, bonne fête de Pâques, M. Hollande, et joyeux printemps français !"

11 réflexions au sujet de « Economie : l'ignorance de François Hollande »

  1. jejomau

    Peuple de France : foin de la gauche, foin de la Droite et de je ne sais quoi encore !
    Nous sommes de France ! DE FRANCE ! Mort à l’Europe Bruxelloise et à ses LGBT ! Mort à la Tyrannie LGBT Hollandaise et Taubiresque !
    Vive le peuple Français ! Vive la France ! Dieu est avec nous !

  2. HS

    En matière d’assurances-santé il serait temps d’explorer les systèmes des autres pays européens démocratiques avec leurs options tout public , tout privé ou mixte à la carte: le monopole Sécu franco-français d’après-guerre, est-ce toujours normal? Au moins faudrait-il se pencher sur l’exception alsacienne…

  3. Gabi

    Des centaines de personnes étaient présentes devant le siège de France-Télévision pour demander au président qu’il écoute son peuple ! Puis des fleurs furent offertes aux CRS défendant les locaux.
    http://www.dailymotion.com/video/xyk8mt_manif-d-opposants-au-mariage-gay-devant-france-televisions_news
    « Il faut accepter la légitimité du Parlement » dit Hollande dans son discours ! Doit-on lui faire remarquer que même les députés socialistes avaient ordre de ne pas donner leur avis personnel sur ce sujet de société, mais était obligé de voter contre les droits de l’enfant. Cette soi-disant légitimité du parlement fait penser au vote des Français contre le traité européen.
    Le référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l’Europe avait été une consultation populaire qui eut lieu le 29 mai 2005. À la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l’Europe ? », le « non » recueillit 54,68 % des suffrages exprimés. Suite au rejet de la Constitution, les gouvernements européens préparèrent en 2007 le traité de Lisbonne, reprenant les principaux éléments de cette constitution. Une révision de la Constitution française, effectuée par la voie du Congrès le 4 février 2008 au Château de Versailles, a permis la ratification du traité lui-même par la voie parlementaire le 8 février !
    Ce fut là encore un véritable déni de démocratie !
    http://www.dailymotion.com/video/xyk8nl_les-anti-mariage-gay-devant-france-televisions_news

  4. paulau

    Cela peut vous intéresser
    En complément de la disparition des mots “père” et “mère” du code civil , c’est maintenant la déclaration d’impôts qui est modifiée :
    “La désignation des déclarants est modernisée.
    A compter de cette année, les déclarations de revenus et les avis d’impôt sont adressés aux couples mariés en faisant figurer explicitement les deux membres du couple. Les femmes mariées conservent le choix d’utiliser leur nom de famille ou leur nom d’usage. Les termes “Vous” et “Conjoint” sont abandonnés au profit des termes Déclarant 1 et Déclarant 2.”
    http://www.gouvernement.fr/gouvernement/declaration-des-revenus-2013-les-no…

  5. Hub

    Il me semble que les allocations familiales, sont, déjà depuis un bout de temps, réduites pour les familles les plus aisées (ou plutôt augmentées pour les moins aisées)par le mécanisme de l'”allocation de base” liée au revenu.
    Le président veut encore creuser l’écart et transformer ces allocs dites familiales en allocs sociales, càd tuer le principe même de la politique familiale.
    C’était la seule distribution dont bénéficiaient aussi “les riches”…ils ne seront maintenant plus que des payeurs!

  6. Clément

    Dire que le budget de l’URSS AF est distinct de celui de l’état c’est méconnaître le fait qu’il est approuvé par le parlement.
    ce que nous lisons là est une odes au socialisme et donc à la fin des libertés.
    heureusement, la crise va mettre fin à cette mascarade qu’est le système “social” français.

  7. Robert Marchenoir

    L’hallucinant conservatisme franchouillard, qui nous a conduit là où nous en sommes.
    Caractère universel de la Sécurité sociale… blabla… établi dès 1945… blabla… fondements les plus sacrés de la Vème République… blabla…
    Ben, justement. Il est urgent de dynamiter le caractère “universel” de la Sécurité sociale, de détruire les “fondements les plus sacrés” de la Vème République, et d’oublier définitivement “1945” qui veut dire, en clair, instauration du communisme en France par la porte de derrière.
    Et ce sont les mêmes qui accusent François Hollande de ne rien comprendre à l’économie…
    On attend avec impatience les préconisations de Laissez-les vivre pour mettre fin au déficit de la Sécu, puisqu’ils sont si forts en économie.
    Si je sais lire le français, la préco, c’est : surtout ne touchons à rien, et ce qui a été décidé en 1945 ne peut pas être changé, jamais, parce que c’est “sacré”.
    Comment peut-on manifester en public une telle indigence intellectuelle et une telle inconséquence politique ?

  8. Jean Theis

    La vidéo sur la manif devant France Télévisions est très sympathique.
    Mais F.H. l’a t’il vue ? on disait qu’il pouvait accéder directement dans le cour intérieure de cet immeuble par un tunnel …
    Bis repetita: que d’heures sup à payer aux forces de l’ordre !

Laisser un commentaire