Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Echec à la censure contre RT France

Echec à la censure contre RT France

C’est une décision du CSA parue au Journal officiel ce matin.

Le 28 juin 2018, le Conseil supérieur de l’audiovisuel mettait en demeure la chaîne RT France pour

des manquements à l’honnêteté, à la rigueur de l’information et à la diversité des points de vue dans le journal télévisé du 13 avril 2018 de 11h00, essentiellement consacré à la situation en Syrie.

Et elle précisait :

Au cours de ce journal a été diffusé un sujet intitulé « Attaques simulées » contestant la réalité des attaques à l’arme chimique dans la région syrienne de la Ghouta orientale et attribuant au groupe « Jaysh al Islam » l’initiative d’une mise en scène des effets des attaques sur la population. Le CSA a observé que la traduction orale des propos tenus par un témoin syrien ne correspondait en rien à ce qu’il exprimait à l’antenne. Le Conseil a également relevé, s’agissant d’un autre témoignage, que la traduction orale attribuait l’ordre donné à la population locale de simuler les effets d’une attaque à l’arme chimique au groupe « Jaysh al Islam », alors que le témoignage ne désignait aucune organisation en particulier. Le CSA a enfin noté que l’ensemble des éléments diffusés traitant de la situation en Syrie faisait apparaître un déséquilibre marqué dans l’analyse, sans que, sur un sujet aussi sensible, les différents points de vue aient été exposés.

18 mois plus tard, le Conseil supérieur de l’audiovisuel, après avoir entendu, lors de la séance du 26 février 2020, le rapporteur ainsi que Madame Ksenia FEDOROVA, présidente de la société RT FRANCE, Mme Angélique TESSIER, directrice juridique de la société RT FRANCE et Me David KOUBBI, avocat ;

il résulte de l’instruction, d’une part, que la source des informations diffusées a été mentionnée et que le conditionnel a été employé, de sorte qu’aucun manquement de l’éditeur aux dispositions de l’article 1er de la délibération du 18 avril 2018 relatives à l’honnêteté et à la rigueur dans la présentation et le traitement de l’information n’est suffisamment caractérisé et, d’autre part, que le déséquilibre dans la présentation des points de vue n’a pas été suffisamment marqué pour constituer un manquement à l’exigence d’une présentation honnête des questions prêtant à controverse, prévue par les dispositions du même article ;

Dans ces conditions, il n’y a pas lieu, dans les circonstances de l’espèce, de prononcer une sanction à l’encontre de la société RT FRANCE.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!