Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Du “pro multis”

"Pro multis" n’est pas "pro omnibus". "Pour beaucoup" n’est pas "pour tous".

Arinze
Voici tout l’intérêt de la lettre du cardinal Arinze, préfet de la Congrégation du culte divin et de
la discipline des sacrements, en date du 17 octobre 2006. Cette expression "pro multis" intervient dans la formule de la
consécration du Précieux Sang. Extraits de la lettre :

"En effet, la formule ‘pour tous
correspondrait sans aucun doute à une interprétation correcte de l’intention
du Seigneur exprimée dans le texte. C’est un dogme de foi que le Christ est
mort sur la Croix pour tous les hommes et femmes
(…)
Il y a cependant beaucoup d’arguments en faveur d’une
traduction plus précise
de la formule traditionnelle pro multis (…)
L’expression ‘pour beaucoup’, tout en restant ouverte à
l’inclusion de chaque personne humaine, reflète aussi le fait que le salut
n’est pas donné d’une façon mécanique,
sans qu’on le veuille ou qu’on y
participe".

Le cardinal Arinze demande in fine aux conférences épiscopales de choisir une formule proche de "pour beaucoup" dans les prochaines traductions des missels en langues vernaculaires. En français, la traduction actuelle est "pour la multitude".

Afin de savoir exactement de quoi parle l’AFP aujourd’hui en des termes à la limite de l’admissible, autant se reférer au texte d’origine qui est singulièrement simple et percutant. Il est en ligne ici et il convient d’en remercier les responsables du site "Eucharistie miséricordieuse".
A la lecture, on constatera rapidement qu’il s’agit d’une volonté de rendre plus précis un point particulier pour éviter des erreurs de compréhension ou des interprétations malheureuses. Mais en aucun cas, il ne s’agit d’une quelconque révolution.

Lahire

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Pourquoi pas “pour tous les hommes de bonne volonté” comme dans le gloria, pour signifier que si la Croix et la Résurrection ont valeur rédemptrice pour TOUS les Hommes, cette grâce n’est recevable que par ceux qui l’accueillent totalemnt, comme le pardon des péchés. Il n’y a pas de systématicité de la grâce. Sinon nous ne serions plus libres et Dieu ne nous prendrait pas au sérieux, nous sommes donc appelés à responsabilité dans cette “affaire”. D’une certaine façon, notre salut est (aussi) dans nos mains.
    Me trompe-je?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services