Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Du rififi au secrétariat à la ville

Lu ici :

" Le secrétariat d'Etat à la Ville prend l'eau de tous les côtés. Un quatrième directeur de cabinet vient d'être nommé. Depuis un mois, six membres du cabinet sont partis, portant à 53 le nombre de départs depuis les débuts de la ministre, dont 23 conseillers techniques et chargés de mission. Des chiffres énormes au vu des faibles effectifs de ce ministère (35 personnes, secrétaires et assistants compris). «On ne tient pas des comptes. On s'en fout. C'est pareil chez les autres!», évacue son conseiller spécial Mohammed Abdi, lui-même au centre de la polémique.  (…)

Bizarre? De l'avis des nombreux anciens collaborateurs de la ministre que nous avons interrogés, partis récemment ou il y a plus longtemps, il y a plus que des bizarreries au secrétariat d'Etat de la place Fontenoy. Il y aurait un problème humain majeur, une incompréhension qui tourne systématiquement aux humiliations et à la démission des équipes. «Ils ne démissionnent pas. Ils sont révoqués», tonne Mohammed Abdi. Révoqués, vraiment? «Ils ont refusé ma démission pour pouvoir me limoger le lendemain et faire comme s'ils avaient la maîtrise des événements», raconte un de ces collaborateurs prétendument virés".

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services