Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Du rififi au FN

La fin de règne tourne au vinaigre. Entache t-elle à l'avance le début du prochain?

 

Partager cet article

40 commentaires

  1. Dommage que Jean-Marie Le Pen se mouille dans cette campagne interne. Respecté voir admiré par la Droite Nationale dans son ensemble, il se discrédite en soutenant activement sa fille Marine et en agissant de la sorte avec Bruno G. Bientôt, il se mettra une grande partie de la droite à dos car la frange nationaliste, monarchiste et catholique traditionnelle est loin d’être négligeable.
    Surtout, au delà des personnes et des comportements malheureux, il ne faut pas perdre de vue l’objectif : sauver la France. N’oublions pas que pour cela, nous sommes des amis, que Lang est sur le même bateau que Le Pen, que Villiers est sur le même bateau d’Antony, que Mégret, etc… oui, l’objectif est commun malgré quelques divergences de fond et stratégiques.

  2. Le vinaigre était prévisible, quand on jette dans un débat où la diffamation sur les personnes le dispute aux mensonges sur leurs idées, le ferment de la discorde : car j’avoue ne pas avoir très bien compris pourquoi B. GOLLNISCH n’a pas démenti VALEURS ACTUELLES de cette semaine, qui écrit qu’à la question du retour éventuel de B/ MEGRET, B. GOLLNISCH aurait répondu :  »Pourquoi pas ? ».
    On peut comprendre que JM LE PEN et Marine LE PEN ne souhaitent pas retrouver celui-ci candidat du FN aux prochaines présidentielles. Car, si Marine est battue au Congrès, B. MEGRET ne reviendra pas pour faire de la figuration à côté de B. GOLLNISCH.
    Tant et si bien que le débat sur la succession se terminera par le fait de redonner les clefs du FN à B. MEGRET.
    C’est évidemment inacceptable et injurieux pour les adhérents, les cadres et les élus du FN.

  3. Des amis de 30 ans…

  4. s’il vous plaît, mme Solange, monsieur PG et Olivier FN Toulon, n’intervenez pas sur le fil; on sait déjà ce que vous allez dire…

  5. Olivier M et Solange,
    c’est à vous
    Bien cordialement

  6. Pitoyable, accroché à sa haine, le vieux menhir ne laissera pas plus de trace que le sable de ses plages bretonnes!
    Il se positionne encore et toujours comme le meilleur atout de Sarkozy!
    Quand je pense que certain vont encore et encore voter F.N.!
    L’Apocalypse ne viendra pas des péchés des hommes, mais de leur bêtise!
    D’ailleurs, Jésus a fait beaucoup de miracles en guérissant des centaines de malades, mais a-t-il jamais guéri un imbécile?

  7. Et une fois de plus, alors que tous les feux semblent être au vert pour la Droite nationale, celle-ci, se complaisant dans ses petites querelles de personnes, va essuyer un bel échec…

  8. Ce qui m’étonne, c’est la menace de scission brandie par la fille de JMLP. Je trouve cette réaction particulièrement puérile, capricieuse et irresponsable.
    Tout ceci n’est pas sérieux et donne une très mauvaise image au Front National.
    J’encourage Bruno Gollnisch à persévérer dans sa démarche. Je le félicite de rester honnête, patient et courtois alors qu’il subit des attaques odieuses. Les militants reconnaîtront celui qui possède les qualités d’un véritable chef et qui saura pratiquer le commandement avec sagesse et discernement.

  9. Le Pen termine sa carrière politique en vieil homme ivre de rancune, bourré de rancœur, sans aucune retenue ni lucidité politique, voulant à tout prix léguer SON parti à sa progéniture.
    C’est minable, pathétique, bas, petit,…
    Une fin de règne bien peu glorieuse.

  10. Quand on en est à sortir de telles injures et de telles contre-vérités, c’est que ça sent fortement le sapin.
    Utiliser la menace de l' »extrême droite » pour disqualifier Gollnisch, ça rappelle les pires heures de règlement de compte interne de 1999. Ni JMLP ni Marine n’en sortiront grandis.
    Pourquoi chercher à diviser plutôt que de s’unir face aux ennemis de la France ?

  11. j’ai déjà eu l’occasion de le dire sur le salon beige, c’est effectivement le début de la fin. Mouvement exsangue, sans cadre et militants,à l’électorat vieillissant (voir les réunions de MLP), le FN meurt à petit feu. La querelle des héritiers est l’arbre qui cache la forêt. C’est pourquoi il est inutile de se mêler de ce débat. Laissons les se déchirer sur les miettes de la principauté Le Pen et construisons l »avenir de la droite nationale de demain sur les vrais combats.

  12. Visiblement la tension monte et le FN va s’acheminer vers une scission. On peut même envisager vu les attaques d’une violence inouie contre Gollnisch (qui a été un peu maladroit sur la question des dissidents) que Gollnisch soit exclu rapidement.
    J’ai vécu la scission de 1998 de l’intérieur et les ingrédients sont là.
    D’autant plus que je suis plutôt favorable à Marine mais, globalement je pense que le FN est dans une logique de clivage (comme chez les trotskyste, avec le débat idéologique en moins).
    Gollnisch se fait tomber dessus pour avoir proposé une réconciliation.
    Or, dans cette course à la présidence du FN, il n’y a aucune débat sur la doctrine (avortement, peine de mort, ne parlons même pas de la fiscalité ou de l’intercommunalité) ou la stratégie (alliance ou non avec la droite, national populisme, etc…).
    Le seul débat tactique (réintégrer quelques seconds couteaux ex MNR ou PDF ce qui en soi n’a aucun intérêt) donne lieu à des anathèmes et des violences verbales inouies…
    Le FN est le seul parti où les scissions sont provoquées par des désaccords sur des sujets mineurs de tambouille (couleur de la cravatte, réintégration du SD de la Nièvre de 1998, etc…).
    Pascal G se souvient-il de l’époque où au conseil scientifique du FN il y a avait Monnerot, Pigacé, de Gubernatis, où Julien Freund donnait des articles à Identité ??
    Le FN ne remontera jamais la pente car il est incapable de recruter des personnes sérieuses.
    Ses pratiques sont détestables.

  13. Roger HOLEINDRE soutient Bruno GOLLNISCH à la présidence du Front National et l’appuie entièrement dans sa volonté de réunir l’ensemble des patriotes :
    « Je connais Bruno Gollnisch depuis longtemps déjà. Depuis l’époque où, avec une poignée d’étudiants, il tentait de s’opposer à la mainmise gauchiste à Nanterre-droit, y conduisant une résistance pacifique mais résolue aux violences des séides de Cohn-Bendit et de Krivine.
    Ils n’étaient pas nombreux alors, les jeunes patriotes indignés par le drame algérien. Ni les spécialistes de l’Extrême-Orient qui soutenaient mon action pour le Sud-Vietnam libre en butte à l’agression communiste.
    Il fut en 1980 mon interprète bénévole au Japon, où je préparais un livre de reportage sur l’Extrême-Orient. J’y ai apprécié ses grandes compétences et sa connaissance de ce pays. De retour en France, jeune doyen de faculté, il n’a pas hésité à répondre à notre appel, quelles qu’en soient les conséquences sur sa carrière.
    Avec lui, j’ai siégé à l’Assemblée Nationale, dans le groupe que présidait Jean-Marie Le Pen, dont il fut l’un des députés les plus brillants et les plus combatifs. Officier supérieur de réserve de la Marine, il a toujours manifesté son estime et son appui au Cercle National des Combattants que je préside. Il a aussi la confiance de nombreux responsables de la cause des Nations en Europe et même au-delà. Ses qualités intellectuelles et morales sont reconnues par tous. Je partage la quasi totalité de son programme qui certes, diront certains, est celui des convictions que nous avons toujours défendues.
    Mais je sais par expérience qu’il le défendra sans jamais dévier de la ligne droite, avec un calme et une volonté sans faille. Ce n’est pas la simple répétition de positions anciennes. Il a montré qu’il était capable d’en trouver les applications et formulations nécessaires à notre époque. Je souhaite que cette élection interne du Front National se passe le mieux du monde et que chacun exprime son opinion et ses idées sans anathème ni violences verbales.
    Nous sommes des hommes et des femmes de France qui n’ont qu’un seul but : sauver notre pays. Je ne suis donc pas choqué le moins du monde par ses appels à la réconciliation des patriotes, pourvu que ce soit dans un cadre précis et dans le respect d’une discipline nécessaire à notre dur combat. J’ai autant confiance à cet égard dans sa loyauté et sa détermination que dans son amitié qui n’a jamais manqué.
    Roger Holeindre
    Premier Vice-Président du Front National
    Président du Cercle National des Combattants ».
    http://www.jeunes-avec-gollnisch.com/2010/10/11/roger-holeindre-%c2%ab-pourquoi-je-soutiens-la-candidature-de-bruno-gollnisch-a-la-presidence-du-front-national-%c2%bb/comment-page-1/#comment-1804

  14. Le Pen montre là son vrai visage… Celui d’un petit potentat autocrate assoifé d’égoïsme, d’orgueil et de vanité. Dès lors qu’on ne communie pas dans l’adoration intégrale en faveur de la famille Le Pen et que l’on se soumet pas au culte du chef, on est illico menacé et éliminé.
    Voilà enfin la preuve éclatante que Le Pen réagit comme un véritable fasciste. Les partisans de Gollnisch croyaient vraiment que Le Pen était un démocrate ??? Les voilà désormais fixés ! Et ce n’est pourtant pas faute de les avoir prévenus !
    J’aime beaucoup Bruno Gollnisch ; mais sa fidélité à Le Pen s’est transformée en soumission masochiste. Quelle naïveté confondante de la part d’un type aussi brillant que lui…
    Tout mon soutien à Gollnisch, dont les jours sont désormais comptés…

  15. Cela renforce mon intention de voter pour Bruno.
    Nous savons maintenant de source sûre (le Menhir est on ne peut plus sérieux) que seul Bruno Gollnisch rassemblera la droite nationale alors que Marine continuera d’exclure ceux qui ne sont pas dans sa « ligne ».

  16. Les propos malheureux de Bruno Gollnisch sur le « retour » des pires dissidents, tels Lang ou Bompard, étaient bien malvenus.
    C’est à mon sens autant une erreur sur le fond que sur la forme, qu’il a sans doute mal maitrisée.
    Bref, il n’a pas marqué des points chez les militants, c’est clair.
    Pour autant, le Président du Front National a mis les points sur les I et il a fort bien fait, la cohésion du Front National ne davnt pas être menacée en aucune façon par les germes de division que représenteraient des gens comme Lang & Co de retour au FN.

  17. On dirait la succession nord coréenne !!!

  18. Rendons hommage à Nation Presse info,qui pour une fois, met en ligne l’avis de Roger Holeindre,
    Vice président historique du mouvement, qui dit ce qu’il pense du rassemblement des patriotes, avec plus de dignité que les déclarations des une et des autres.
    http://www.nationspresse.info/?p=113056

  19. « Si Bruno Gollnisch était élu, il y aurait un choc très grave. Surtout s’il fait rentrer les dissidents »
    Ah bon, je comprends donc que s’il est élu, même s’il ne les fait pas rentrer, il y aura un choc très grave?? J’aimerais bien savoir pourquoi?
    Histoire d’en rire:
    http://www.rue89.com/2010/10/10/kim-jong-il-est-fier-de-vous-presenter-son-dauphin-kim-jong-un-170430
    Toute ressemblance avec des personnes existantes est évidemment à proscrire

  20. Le plus sûr moyen de lutter contre la désinformation actuelle, c’est d’aller à la source, et lire ce que Bruno Gollnisch pense réellement :
    http://www.jeunes-avec-gollnisch.com/2010/10/08/union-desunions-reunions-bruno-gollnisch-repond-a-ses-detracteurs/

  21. Merci Solange de nous avoir fait partager la réaction d’Holeindre… Il ne reste plus qu’à Le Pen à exclure son vieil ami pour félonie, haute trahison et blasphème.

  22. J’ajoute par ailleurs, que l’attitude des Le Pen montre bien leur vide sidéral en terme d’arguments politiques.
    Ce qui intéresse Le Pen, c’est la politicaillerie. Les idées, les valeurs, il s’en fiche… Il préfère une pro-avortement à un catho tradi. C’est bien lamentable, mais ça ne m’étonne pas outre mesure, car je connais le bonhomme. Il correspond parfaitement au portrait hideux que je m’étais imaginé.
    J’espère que le comportement délirant et paranoïaque de Le Pen fera ouvrir les yeux des patriotes sincères. Le Pen n’aura été rien d’autre qu’une sinistre farce. Une farce qui dure. Or, ne dit-on pas que les plus courtes sont souvent les meilleures ? Preuve en est que la farce Le Pen sent le rance… Le moisi même…

  23. J’aime beaucoup les gens qui adorent Bruno MEGRET, l’homme qui avait constitué au sein de la Délégation Générale une annexe néo -païenne de Nouvelle Ecole et Eléments, au point que le fait d’être catholique y était une tare rédhibitoire, ce qui devait entraîner le fait que ni Bruno GOLLNISCH, ni Bernard ANTONY n’apportèrent leur soutien à la scission MNR.
    Mais maintenant, brusquement, parce que c’est l’automne 2010 et que les premières feuilles mortes commencent à tomber, Bruno MEGRET redevient du dernier chic catholique, au nom de l’union de tous avec tous.
    Soyons sérieux : les mêmes qui soupèsent la moindre virgule dans tous les propos de Marine LE PEN pour y déceler une ombre de déviance doctrinale, sont ceux qui acceptent le compromis des idées et vouent brusquement au principe de la structure et du parti une adoration et une exclusive qu’ils ont tant reproché à JM LE PEN, sans d’ailleurs avoir nécessairement tort sur certains points, car il a pu se tromper au contraire de ceux qui le critiquent : Bruno MEnt la preuve utile…..
    Etant réputé pour ma lenteur d’esprit, j’ai du mal à suivre, je l’avoue.

  24. justement non, ce n’est pas la politicaillerie qui intéresse LE PEN; c’est même tout le contraire.
    La politicaillerie c’est justement les comptes de coquins aux arrières-pensées malsaines, qui espèrent voir le Front s’effondrer sous les coups de ses ennemis irreductibles.
    Peine perdue, LE PEN ne s’arrête pas à ces complots d’arrière boutique. Ils ne pollueront pas le combat national que seul le Front National conduit aujourd’hui avec succès en France.
    Et Marine poursuit sa conquête des coeurs et des territoires. La résistance en France demain, c’est notre Marine nationale.

  25. Le menhir montre son vrai visage : celui d’un pion du système créé pour ne jamais gouverner et jeter le discrédit sur la droite nationale. En témoignent ses jeux de mot à la c… Ce type est politiquement une création de Mitterrand qui était conscient de qu’il faisait en le fabriquant…
    Bruno Gollnisch lui veut gouverner, en a la capacité et la grandeur d’âme. Il est grand temps qu’il colle le menhir au placard et sa donzelle avec…

  26. @ Xavier
    En accord avec vous : il n’y a pas de débat d’idées actuellement sur la stratégie et les questions d’actualité la plus brûlante, comme les retraites, la protection sociale etc….. J e serais même tenté de dire que dans certains cercles catholiques saisis d’une rabia anti LE PEN monomaniaque, il n’y a que mensonges et diffamation sur les idées de Marine Le Pen, celles qu’on lui prête et celles qu’elles n’a pas, le tout au nom d’une DSE brandie comme une massue, mais jamais explicitée. Cela permet de se poser en puriste de la pensée top, et de mener un procès stalinien : chaque mot est une preuve de trahison, les mêmes mots et points de programme que BRUNO GOLLNISH utilise à juste titre valent condamnation pour sa concurrente, la cas de la loi VEIL étant symbolique.
    Le Conseil scientifique du FN a en effet regroupé bien des gens divers, de talent ; mais il n’a jamais été utilisé comme il aurait pu l’être. Mais je ne suis pas certain qu’un parti soit un lieu de recherches scientifiques au sens universitaires du mot. Un parti n’est pas une école de pensée, c’est une structure d’action politique. L’AF en a fait la preuve : soit on produit de la pensée, soit on tente de transformer la sphère politique.
    Il est de fait que le FN n’a jamais bien su équilibrer les deux pôles. Mais ce n’est pas avec le crétinisme haineux qui consiste à faire de Marine LE PEN l’exact pendant moral et politique de CARLA BRUNI-SARKOZY et Simone VEIL réunies, qu’on parviendra au sens des nuances nécessaires.
    Je sais depuis longtemps pour l’avoir constaté que croire qu’on possède la doctrine juste dispense souvent du moindre effort de réflexion : c’est tellement confortable de condamner à défaut d’analyser.

  27. Jean-Marie Le Pen ne devrait pas être aussi agressif. Il devrait comprendre qu’il est le principal obstacle à la dédiabolisation souhaitée par sa fille.

  28. Bruno Gollnisch a la stature d’un chef d’Etat. Il a pour lui l’honneur, la morale et l’intégrité. Il a toujours défendu ses militants et les patriotes inquiétés par la justice. Pour l’avenir du FN, j’ai davantage confiance en lui qu’en Marine. Il faut sortir du front familial et mettre en place une équipe compétente.Dans le Valeurs Actuelles du 7 au 13 octobre, Bruno Gollnisch propose de créer “une école de cadres”, de relancer la grande fête des Bleu-Blanc-Rouge, de doter chaque fédération d’une permanence et d’auditer les militants locaux, avant certaines nominations de secrétaires départementaux. Lui seul saura réunir tous les groupuscules au sein du FN. Il est grand temps de ramener au Front les personnes de qualité qu’ils l’avaient quittés.

  29. @ PG,
    Vos rêveries sur Bruno Mégret deviennent une véritable obsession. Qui a parlé de Bruno Mégret, à part Christophe Barbier (journaliste de gauche) et… vous-même ? Personne. Ni Bruno Gollnisch, ni ses soutiens, ni même l’intéressé ou son parti ne parlent du retour Bruno Mégret. Il s’agit d’une pure fantasmagorie, montée de toute pièce pour nuire à Bruno Gollnisch. Je trouve votre procédé particulièrement ignoble quand on connaît la probité et la fidélité de Bruno Gollnisch y compris pendant la crise de 1998-1999.
    Au fait, où étiez-vous à ce moment là ? Comme je vous connais je sais que vous aviez quitté le FN pour aller rejoindre l’UDF et Charles Millon, c’est-à-dire le parti de Mme Veil, le parti de l’avortement, un parti de la bande des quatre, un parti du Système. Vous n’avez aucune leçon à donner à quiconque. Un peu de modestie et d’humilité vous ferait le plus grand bien.
    Le retour imaginaire de Bruno Mégret n’existe que dans votre tête.
    Encore une fois pour connaître les positions de BG, consultez son site, pour connaître les positions de ses soutiens consultez le site des Jeunes avec Gollnisch.

  30. En dehors du fan-club et de Pascal Gannat, tout le monde sent bien que le règne de LePen se termine en capilotade.
    On apprend qu’il rencontrait la crapule Tapie, qu’ il est tombé sous le charme de Sarkozy parce qu’ il l avait invité à l Elysée.
    Il déguoise sur Lang, traitre et félon qui a été par tous les moyens les plus dégueulasses viré du Nord-pas de Calais pour mettre sa fille. Fille qui a abandonné l Ile de France à son triste sort .
    Il a mis le FN en faillite en le reléguant pour convenances à Nanterre où les marinistes règnent follement.
    Je voterai Gollnisch avec le secret espoir que sa victoire nous debarasse des Caucescu.

  31. Jmlp, c’est un peu dr Jekyll et mr hyde. L’homme cultivé et indéniablement courageux, pétri de culture classique, attaché aux valeurs traditionnelle et qui veut redresser la France. Parallèlement à cela, il y a la bête politique qui a surtout soif de reconnaissance, a l’orgueil démesuré, sensible à la flatterie. Il nous faut constater qu’avec l’âge le deuxième aspect a pris le dessus sur le premier au bénéfice du nom le pen, mais peut-être au detriment de la France.

  32. très amusant de lire les raccourcis qui font ridiculement de LE PEN le soi-disant ami de Tapie ou Sarkozy. Le délire aveugle les médisants.
    Je constate, au contraire de Lorio, qui ne doit pas se rendre très souvent aux réunions du FN, que le « règne de LE PEN », loin de se « terminer en capiotade », n’a jamais été aussi fort. Il dépace les foules à chacun de ses déplacements et c’est une vraie ferveur qui l’accueille à chaque foi.
    C’est vrai qu’il a fait 10,4% en 2007…soit 4 millions de voix! Pas si mal que ça pour le « fan-club »! Mais Lorio doit sûrment faire mieux tout seul, pas de doute…
    Au fil des commentaires, on constate tooujours la même hostilité recuite contre Jean-Marie LE PEN, les mêmes diffamations agressives et hostiles contre Marine.
    Normal, ce sont ceux qui font les meilleurs résulatst au front National et dans tout le camp de la Droite nationale…
    A contrario, si LE PEN critique évidemment une position inacceptable de Gollnisch, il ne l’agresse jamais et ne déverse aucune haine sur lui, de même que les défenseurs de Marine LE PEN.
    Cette différence flagrante caractérise ceux qui combattent pour leur Patrie sans arrières pensées, et obtiennent les meilleurs résultats sur le terrain, de ceux qui se complaisent dans la médisance et le mensonge, s’avèrant incapables de réaliser la moindre dynamique de terrain là où les Français ont tant besoin des Patriotes.
    Marine, vite.

  33. @pg
    comment fait on de l’action politique sans une pensée ??????
    Vous parlez de l’AF (en disant au passage une grosse bêtise), alors méditez cette maxime de l’AF, prise à bergson : « agir en homme de pensée, penser en homme d’action. « CQFD

  34. @ SOLANGE
    (*Article paru dans Valeurs Actuelles du 7 octobre 2010) – Arnaud FOLCH
    Citation non démentie encore par Bruno GOLLNISCH, ni par Bruno MEGRET, qui aura son mot à dire, s’il veut être candidat aux présidentielles, ce qui sera son premier objectif :
    « Enfin, et peut-être surtout, il (il s’agit de Bruno GOLLNISCH -note de PG) entend  »rassembler la famille nationale » en favorisant le retour des exclus (Carl Lang, Jacques Bompard, etc….) jusqu’à – »Pourquoi pas ? » dit-il- Bruno MEGRET…. »
    Chère SOLANGE, je n’invente rien, je lis. Soit VALEURS ACTUELLES et Arnaud FOLCH ont déformé les propos de Bruno GOLLNISCH, volontairement ou par erreur, soit ce n’est pas le cas.
    Mais cela mérite d’être mis au clair. Le fait de diffuser cette information est important, et je suis surpris que les blogs de réinformation ne l’aient pas fait, car c’est tout de même une déclaration importante.
    Pour ce qui est de mon nom complet(il serait normal que cela soit censuré par le SB), il est amusant que vous ne le diffusiez publiquement que pour en même temps diffuser un mensonge : je n’ai jamais adhéré à la Droite de Charles MILLON, mais je me suis rendu à ses deux réunions de fondation, missionné par JM LP, au Palais des congrès à Paris, puis Pörte de Versailles, au milieu de plusieurs milliers, puis dizaines de milliers de personnes de personnes. J’y ai rencontré -ce qui n’avait rien de choquant, ils venaient prendre la température et observer- plusieurs membres du BP du FN, dont l’un est actuellement au PdF. Bruno GOLLNISCH lui-même était venu pour porter la contradiction à Charles MILLON.
    Donc cela n’a rien que de très ordianire. Je vais même vous faire une confidence : en compagnie de Jacques TAURAN, député européen FN, et membre du BP, je me suis rendu une fois à la Fête de l’Huma, pour regarder comment cela fonctionne. Je suis peut-être un agent communiste……
    Vous en avez les méthodes.

  35. Il suffit de lire les trente trois commentaires ci-dessus pour comprendre que le redressement de la France ne passera pas par le FN!
    Le mal fait par ce parti politique qui n’a vécu que par la volonté de Miterrand est bien plus profond qu’on se l’imagine ordinairement!
    Cela provient d’une ignorance du système républicain et d’un manque de culture effroyable!
    Cela provient aussi, malheureusement, d’un manque de Foi encore plus grand de la majorité des catholiques: Qui peut penser qu’un simple parti politique républicain (c’est à dire par essence même ennemi de la religion) puisse sauver le pays?
    Le seul résultat du FN a été de regrouper ce que j’appelle les gens biens, pour les emmener lentement mais sûrement dans une impasse ou il seront dans l’incapacité de nuire à la république révolutionnaire!
    Nous y sommes!
    Nous sommes en guerre totale( depuis deux mille ans, pour ceux qui n’auraient pas encore compris voire même depuis la chute de Lucifer, le Porteur des Lumières), et dans une guerre totale, quand on a amener l’ennemi dans un cul de sac, on ne le fait pas prisonnier, on le massacre!
    Il est encore temps de se réveiller, ne serait-ce que pour mourir debout en priant et sans voter!

  36. Le FN c’est la propriété de la famille le pen. .et. .

  37. Soit Olivier M et pg sont des cathares soient ils abusent du chouchenn !
    Soit ils se moquent du monde par simple esprit gaulois et provocateur. On ne peut rien exclure quand on lit leur prose.
    Comme le disait nos regrettés Don Gérard et Serge de Becketch, « pas d’ennemis à droite » (la vraie droite bien entendu).
    Il est terminé le règne des borgnes au royaume des aveugles ! ouvrez les yeux chers amis !!

  38. @Olivier m
    Si marine parceque marine fait de si bons résultats, pourquoi a-telle quittée l’île de France pour s’imposer dans ce qui était déjà la meilleure circonscription de France, avant qu’elle n’y arrive?

  39. @ PG (qui croit voir Bruno Mégret partout),
    Je vous conseille la lecture de MINUTE dans l’édition de demain mercredi 13/10/2010. On apprend – quelle horreur ! – que les mégrétistes sont de retour dans l’organigramme du FN. Une décision de Bruno Gollnisch le traître ? Non… de MARINE LE PEN !
    http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/10/candidature-de-marine-le-pen-la-revanche-des-m%C3%A9gr%C3%A9tistes-.html
    Là, il va falloir revoir votre argumentation mon cher ami !

  40. J’écrirai le 40ème et dernier commentaire sur ce post en m’appuyant sur cette citation : « Regardez comme ils s’aiment ». Le fond de ces discussions n’a finalement aucun intérêt, mais la forme en est affligeante. En effet, si l’un a pu dire un jour en substance : « ma personne n’est rien, mon principe est tout », l’ego de nombre de commentateurs est tout! Et tout se résume à des querelles de personnes par personnes interposées. Aucune discussion sur les principes. La France va avancer comme ça, c’est sûr…
    Allez, c’est fini les batailles dans le village d’Astérix. La Gaule a été évangélisée depuis et on a appris aussi que si on n’a pas la charité, on n’a rien. Eh bien constatons ci-dessus que l’on n’a pas grand chose. Ca serait désespérant si on oubliait ceux qui se taisent.
    Lahire

Les commentaires sont fermés pour cet article