Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Du délit d’ordonner des femmes

Lu sur Radio Vatican :

"Afin de protéger la nature et la validité du sacrement de l’ordre
sacré, en vertu de la faculté qui lui a été conférée par l’autorité
suprême de l’Eglise, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, réunie
en assemblée ordinaire le 19 décembre 2007, a décrété ce qui suit :

Celui
qui confère le sacrement de l’ordre à une femme, ainsi que la femme
ayant reçu l’ordre sacré, encourent automatiquement l’excommunication
latae sententiae, réservée au Siège Apostolique.
Si celui qui
ordonne une femme, ou si la femme qui a reçu l’ordination sacerdotale,
est un fidèle des Eglises Orientales, il tombe sous le coup de
l’excommunication majeure, dont la rémission est réservée au siège
apostolique.

Ce Décret général est entré en vigueur ce jeudi, date de sa publication dans l’Osservatore Romano".

La France n’a pas été epargnée par ces plagiats (Pour en savoir plus sur les excommunications).
Lahire

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services