Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Du devoir d’évangéliser : n’ayons vraiment pas peur!

La Congrégation pour la doctrine de la Foi a publié une note doctrinale sur certains aspects de l’évangélisation. Que de réponses aux doutes, aux fausses interprétations et à la tiédeur de trop de bonnes consciences!
A lire, à relire et à diffuser sans modération. Morceaux choisis :

Toute personne a le droit d’entendre la “Bonne Nouvelle” de Dieu, qui se fait
connaître et qui se donne dans le Christ, afin de réaliser pleinement sa
vocation ». Il s’agit d’un droit
conféré par le Seigneur lui-même à toute personne, pour que tous, hommes ou
femmes puissent affirmer avec saint Paul : Jésus Christ « m’a aimé et s’est
livré pour moi » (Ga 2, 20). À ce droit correspond un devoir, celui
d’évangéliser
".

"Pour tout homme, la révélation des vérités fondamentales sur Dieu, sur soi-même et sur le monde est un grand bien; par contre, vivre dans
l’obscurité, sans la vérité sur les questions ultimes, est un mal
, souvent à
l’origine de souffrances et d’esclavages parfois dramatiques".

"Le motif initial de l’évangélisation est l’amour du Christ pour le salut éternel
des hommes.
(…)
La mission des Apôtres – et sa poursuite à travers la mission de l’Église
antique – reste le modèle fondamental de l’évangélisation pour tous les temps :
une mission souvent marquée par le martyre, comme l’atteste aussi l’histoire du
siècle à peine écoulé
".

"Dans son sens spécifiquement
chrétien, la conversion (metanoia), désigne un changement de mentalité et
d’action, expression de la vie nouvelle dans le Christ, proclamée par la
foi : il s’agit d’un renouvellement constant de pensée et d’actions en vue d’une
identification plus intense avec le Christ (cf. Ga 2, 20), à laquelle
sont appelés avant tout les baptisés
".

"L’Église est instrument – « germe et commencement »
– du Règne de Dieu et non pas utopie politique
."

"En
effet, le cœur entier de l’homme attend de rencontrer Jésus Christ
.
On comprend dès lors l’urgence de l’invitation du Christ à évangéliser et le
fait que la mission confiée aux Apôtres par le Seigneur concerne tous les
baptisés. Les paroles de Jésus, « Allez donc ! de toutes les nations faites des
disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ;
apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés » (Mt
28, 19-20), interpellent tout le monde dans l’Église, chacun selon sa vocation".

"Dans la transmission de l’Évangile, la parole
et le témoignage de vie vont de pair.
Le témoignage de la sainteté est requis avant tout pour que la lumière de la
vérité rayonne sur tous les hommes. Si la Parole est en contradiction avec la
conduite, elle est difficilement accueillie. Mais le témoignage seul ne suffit
pas non plus
".

"[l’oecuménisme], c’est la tâche de tout fidèle, essentiellement à travers la prière, la
pénitence, l’étude et la collaboration. Partout et toujours, tout fidèle
catholique a le droit et le devoir de donner un témoignage de sa foi et de
l’annoncer pleinement
".

Une perle en ces temps de fin d’Avent pour poursuivre sa Route de mission.

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. D’abords pour évangéliser, il faut montrer l’exemple. Sinon ce n’est pas la peine de parler.
    Un certain nombre de curés ventripotent sapent tous vos efforts en la matière.

  2. Si vous voulez évangéliser, étudiez la PNL.
    C’est le meilleur outil de communication qui soit.
    Les difficultés ne sont que des épreuves.

  3. Et les épreuves ne sont que des étapes.

Publier une réponse