Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Désinformation dans le Parisien

C’est Alain Sanders qui décrypte l’article :

"Le titre éclate dans Le Parisien du 4 novembre dernier : «Un policier tire sur un jeune». […] [V]endredi dernier, vers 22 heures à Boussy-Saint-Antoine (Essonne), des «jeunes» se livrent à un rodéo en Ford Fiesta. Excédés, les voisins, qui aspirent à un peu de tranquillité – et de sécurité – vont appeler la police. Sur place, les hommes de la BAC (Brigade anticriminalité) retrouvent la voiture. Vide. Ils se mettent en planque. A 23 heures, trois «jeunes» arrivent. L’un d’eux monte à bord de la Ford et se prépare à démarrer. Un policier intervient alors et demande au «jeune» de descendre. Réaction immédiate du jeune : il part en marche arrière et écrase le pied du policier. Sous la douleur, déséquilibré, le policier tire – non pas sur le « jeune » comme on essaie de nous le faire avaler – mais accidentellement.

La balle va très légèrement effleurer la joue [Et non le doigt comme l‘écrit Le Parisien] du voyou (déjà connu des services de police). Il sera pansé à l’hôpital de Quincy-sous-Sénart. Plus sévèrement blessé, le policier s’est vu prescrire trois semaines d’arrêt de travail. Le titre exact du quotidien aurait donc dû être : «Un jeune [on leur fait grâce des guillemets] tente d‘écraser un policier en essayant de s‘échapper.» Mais pour le quotidien, ce qui est important, c’est que «le policier devra s’expliquer sur ce coup de feu» !

Précisons, pour que notre histoire soit complète, que les trois «jeunes», tous mineurs, ne possédaient pas le permis de conduire. Et que la Ford Fiesta dans laquelle ils faisaient les cadors de banlieue est un véhicule volé."

MJ

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services