Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Droit fondamental ? 28 ans après elle souffre encore de l’avortement

Paru sur l'Est Eclair de ce jour, l'histoire de cette femme qui dit avoir vécu son avortement comme un viol :

E

Partager cet article

7 commentaires

  1. C’est très touchant mais le fait que de nombreuses femmes subissent plusieurs IVG démontre qu’elles vivent cela comme s’étant débarrassées d’un objet encombrant.

  2. Cet acte atroce, des parents forçant leur fille à avorter, n’a été possible que par la grâce de la dépénalisation de ce crime par la sinistre loi de simone veil, très beau progrès en effet !!!

  3. Je vais imprimer ce témoignage. Je suis écoutante pour une antenne d’écoute, ça peut me servir pour les adolescentes…Pauvre mère! Elle doit trouver la force de vivre avec…ils sont beaux, ses poèmes!

  4. Avant les parents envoyaient leur fille dans la vild voisine pour mettre au monde son enfant en secret et c’était “abominable” selon nous “bien pensnts”. Maintenant les parents obligent leur fille à se debarrasser de son enfant …. les parents sont finalement toujours aussi abominables mais au lieu de rejeter leur fille ils rejettent leur petit-fils…

  5. “L’acte de chair ne désirera qu’en mariage seulement.” Quelle beauté d’expression pour un commandement! Si les parents étaient coyants! S’ils savaient ou voulaient correctement élever leurs enfants, tous ces drames seraient évités. Ceux qui devraient être des éducateurs sont les premiers responsables du malheur de leurs enfants.

  6. “Mais non, célafôtalasociété !!! Elle souffre parce qu’on l’a culpabilisée, c’est tout !”

  7. Praxis, les parents peuvent être croyants et mettre en garde, si l ado joue double jeu avec eux, comme certains savent le faire, ce n est pas si évident. La société les pourrit, beaucoup d enfants échappent à leurs parents malgré l éducation.

Publier une réponse