Droit du sol : en plein doute, la gauche reporte le projet de loi

Unknown-11Le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni (Parti démocrate) a annoncé le renvoi à l'automne du vote au sénat sur le droit du sol visant à accorder la nationalité italienne aux enfants nés sur le territoire de parents étrangers.

"Considérant les échéances urgentes qu'on ne peut reporter à l'agenda du sénat et des difficultés survenues dans certaines franges de la majorité, je considère que les conditions ne sont pas réunies pour approuver le projet de loi avant la pause estivale".

Déjà adopté par les députés, le projet de loi était débattu depuis un mois au sénat où il a suscité des débats houleux entre la gauche, qui le défend, et la droite qui y est farouchement opposée.

Membre de la majorité, le parti centriste du ministre des Affaires étrangères Angelino Alfano a fait part de ses doutes quant à l'opportunité de voter le texte alors que l'Italie fait face à un afflux d'immigrés.

La Ligue du Nord qualifie ce projet "d'erreur culturelle".

Laisser un commentaire