Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Valeurs chrétiennes : Education

Droit à l’enfant : 7 ans après l’avoir adoptée, ils renvoient leur fille à l’orphelinat

Dans un monde où l'enfant est devenu l'objet d'un caprice, du plaisir ou d'un droit des adultes, le pire peut arriver. Cette histoire s'inscrit dans ce déni de considérer l'enfant comme un être humain :

"Ils l’ont rendue comme on rapporte un jouet défectueux au fabricant après Noël. Un diplomate hollandais et sa femme viennent de « renvoyer » leur fille adoptive aux services sociaux de Hong Kong, leur lieu de vie. 

Ces parents terribles avaient adopté Jade, une petite Sud-Coréenne, alors qu’elle avait à peine 4 mois. Sept ans après, et deux fils biologiques plus tard, Raymond et Meta Poeteray ont tout simplement décrété que la petite fille n’arrivait pas à s’acclimater au mode de vie néerlandais et à créer des liens affectifs solides avec sa famille adoptive. Agé de 55 ans, le père s’est justifié dans les colonnes du quotidien « De Telegraaf » en estimant avoir suivi les conseils des médecins : « A notre grande déception, les choses n’ont cessé d’empirer et le reste de la famille en a énormément souffert », a-t-il déclaré. Aucune remarque en revanche sur la souffrance de la petite fille d’être une nouvelle fois abandonnée

Cette sinistre affaire a légitimement provoqué une vague d’indignation aux Pays-Bas, à Hong Kong et en Corée du Sud où des élus commencent à remettre en question le droit à l’adoption étrangère. En attendant, Jade, placée dans un orphelinat, est de nouveau « disponible à l’adoption ». Terrifiant".

Oui, mais pas surprenant. Voilà des années que le monde est alerté sur ces dérives possibles. Et en France, ce rappel a été omniprésent depuis des mois…

Partager cet article

13 commentaires

  1. Je ne suis qu’une petite souris…
    j’écoute…j’écoute…
    ces enfants mis en institutions…
    type ASE….dépendantes des conseils généraux…
    ce que j’entends…
    affirmatif…
    “Aucune remarque en revanche sur la souffrance de la petite fille d’être une nouvelle fois abandonnée”…
    petites filles ou garçons…
    que de pleurs…en silence!
    Chut…
    certains de ces enfants disent…
    “quand je serai grand…je le dirai!”
    Il serait bon en France que les droits de l’enfant soit respectés en regard des adultes qui agissent avec pleins pouvoirs des juges pour enfant!
    La loi Taubira..en sus…que de chagrins en perspective…

  2. Le Salon Beige avait publié une analyse pertinente sur l’adoption d’enfants arrachés à leurs pays d’origines, en 2007, à l’occasion de l’affaire de l’Arche de Zoé :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/10/laffaire-de-lar.html

  3. oups : “origine”.

  4. Sommes-nous assez naïfs pour penser que cela n’existe pas aussi chez nous ?

  5. Le “service après vente” sera encore plus sollicité avec les enfants fabriqués ad hoc, en particulier ceux par GPA. Que deviendront ceux qui ne plairont pas, ceux qui seront “défectueux” d’une façon ou d’une autre ?

  6. Comme le disait cruellement Coluche : “Certains ont des enfants parce qu’ils ne peuvent pas avoir de bête”…
    Ca rejoint une phrase terrible prononcée par le sieur Bergé, égoïste de son état : “C’en est assez de prendre la défense de la veuve et de l’orphelin”… Et oui, il faut prendre celle des nantis qui profitent des prébendes de la République.

  7. @Jean
    “… arrachés à leur pays d’origine”.
    Ainsi vous donnez raisons à ces sinistres têtes à claques : un enfant de 4 mois ne peut pas s’acclimater à son pays d’accueil et doit donc être “rendu” à son pays d’origine.
    Vous savez que pour un couple Poeteray qui échouent dans l’adoption internationale il y a des milliers d’anonymes qui réussissent ? Mais bon, il y a des gens qui voient dans un enfant né à l’étranger avant tout un enfant et d’autres comme les Poeteray et vous qui y voient avant tout un étranger. Le monde est souvent comme on le regarde !

  8. @Jean
    Au moment de l’affaire “Arche de Zoé” j’avais d’ailleurs débattu sur les forum de Libé et de Rue89 avec des gens qui voulaient, commme vous, remettre en cause l’adoption internationale au nom du déterminisme des origines biologiques.
    Autant cette position absurde semblait hélas “normale” dans l’esprit fumeux de gauchistes dont les fondations intellectuelles sont plutôt “sablonneuses”, autant venant de catholiques qui devraient savoir qu’il n’y a plus “ni juifs, ni grecs” mais une seule humanité dans le Christ cette positions m’est incompréhensible.

  9. Cet exemple est effrayant, mais cette situation n’est, hélas, pas réservée aux pays étrangers. Les personnes qui travaillent en France sur les dossiers d’adoption connaissent aussi ce genre de situation. Et ce n’est pas surprenant. Lorsque l’enfant est un droit, on considère que la clause “satisfait ou remboursé” doit figurer dans le contrat. Et c’est la même chose dans les contrats de mères porteuses, entre les Etats Unis et l’Inde, par exemple. Les dérives sont déjà là, et ne vont aller qu’en empirant. “Ce que vous avez fait aux plus petits d’entre les miens….”

  10. Monstrueux. Tout simplement monstrueux.

  11. Ignoble ! Des enfants adoptés devraient obligatoirement entretenus jusqu’à leur majorité par les parents adoptifs !
    Voilà encore le genre de lois utiles à faire .
    C’est curieux comme tous ces incapables députés/sénateurs font des lois nuisibles mais rarement de bonnes lois utiles !

  12. Ça c’est vraiment terrifiant! Je n’aurais pas de mots assez durs pour cette ” famille” un papa, une maman et vous l’aurez noté ” deux enfants biologiques plus tard”. Soyez sûrs que cela existe en France j’en ai été témoin impuissante. Le pire lorsque des soi-disant parents ” renvoient” un enfant parce que non-conforme à leur idée ils DEMEURENT susceptibles de recevoir d’autres propositions d’adoption… Il est pas beau notre pays?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services