Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Douce France

Une cinquantaine de gens du voyage ont attaqué dimanche la gendarmerie de Saint-Aignan (Loir-et-Cher). Ils protestaient contre la mort d’un jeune homme tué lors d'une course poursuite dans la nuit de vendredi à samedi.
Le maire explique :

"Il y a eu un règlement de comptes entre les gens du voyage et la gendarmerie. Certains étaient cagoulés, armés de haches et de barres de fer.
La gendarmerie était protégée par des gendarmes mobiles, renforcés au fil de la matinée par des gendarmes du département. Les feux de signalisation ont été ‘hachés’, des arbres tronçonnés et enflammés et trois voitures ont été brûlées".

Addendum : 300 militaires ont été appelés en renfort.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Je me souviens du face à face Sarkozy/Royal à la dernière présidentielle, ou Ségolène la populaire avait été ridicule en affirmant qu’il fallait faire protéger les gendarmettes qui rentrait chez elles par d’autres gendarmes!
    C’était absurde, et bien Sarkozy l’a fait: il fait protéger des gendarmes par d’autres gendarmes!
    La solution est simple, voire simpliste: tir à vue à balles réelles sur tous agresseur des forces de l’ordre!
    ça, c’est le seul Karscher efficace!
    Mais ça demande du courage, de la détermination et de la volonté!
    Qualités que l’on ne retrouve plus chez nos politiciens!
    Les pseudos dirigeants du pays sont discrédité, ridicules, veules, couards, minables, brefs petits et traires à leur pays!
    En temps de guerre, ils sont passibles de la peine de mort!
    ça tombe bien, je crains que la guerre soit pour bientôt!

  2. au vu de tout ce que je peux lire ces derniers jours… j’ai de plus en plus le vague sentiments que nous marchons sur la tête, …. me trompe-je ???

  3. Suivre le lien vaut le détour: le nouveau panneau de signalisation est excellent!

  4. Qui sème la pagaille en France et deviennent de plus en plus violents ? des voyous de toutes races, des voleurs, des violeurs,des traficants de toutes sortes qui prennent le contrôle des banlieues et bientôt des villes, et ces gens du voyage qui ne vivent que de mendicité et de rapines, de vol de voitures.Et en face on déploie des centaines de gendarmes et policiers qui n’ont le droit que de regarder et de se protéger derrière leur bouclier. Y en a marre. Il faut leur rentrer dans le lard, comme disait mon père, sans faux problèmes de conscience. Cette racaille ne cédera que si l’on montre
    sa force. Cà fera des dégats, et alors. Qui commence ?

  5. “ces gens du voyage qui ne vivent que de mendicité et de rapines, de vol de voitures.”
    Ne pas généraliser svp, des gens du voyage peuvent être d’honnêtes travailleurs.

  6. Vous ne comprenez pas : si la Police ou la Gendarmerie rentrent dans le lard maintenant, une guerre civile éclate et ils le savent. C’est trop tard. 35 ans ont fait leur oeuvre de pourrissement. Ils font ce qu’on appelle du colmatage au cas par cas, comme une digue où l’eau passe dans des trous.
    Suis-je assez explicite ?

  7.  À jeanette,
    Si vous croyez que l’on fera l’impasse d’une guerre civile, vous vous bercez d’illusions.
    Peut-être que le plus tôt serait le mieux : cela évitera bien des drames avant le drame final…

  8. @ Jeanette
    Une digue qui comporte un pourcentage croissant de colmatages-rafistolages finit fatalement par céder. Plus la période de colmatage a duré, plus le niveau de l’eau est élévé derrière ce rempart dérisoire; et lorsqu’il cède, la catastrophe est à la mesure de l’attentisme.
    Les conduites timorées, retardent certes les catastrophes, mais elles les rendent inéluctables et décuplent leur ampleur.
    @ Denis Merlin
    Évidemment, un ne peut préjuger des individus, mais il est connu de tous les services de police que les “ferrailleurs”, spécialistes du vol d’engins de chantiers, du vol de câbles en cuivre au long des voies SNCF, de kilomètres fibres optiques etc., ce ne sont pas les “jeunes de banlieue”.
    Non, ne généralisons pas, mais considérons la “spécificité” des cultures…
    Beaucoup sont chrétiens, certes, mais avec des aménagements locaux . Ainsi une vieille femme, interviewée voici quelques années, sur France Culture, expliquait :
    ” Le Christ devait être crucifié avec 4 clous, pour tenter de le sauver un de nos ancêtres à tenter de les subtiliser, mais il ne put en voler qu’un. Suspecté et interrogé, il nia farouchement être l’auteur de cette disparition. Cela n’a pas évité la Crucifixion, mais depuis ce temps nous avons le droit de voler et de mentir” !

  9. Hélas nos politiques (et nos forces de l’ordre) sont trop tétanisés par le syndrome M. Oussekine. C’est à nous, citoyens baffoués, d’assurer notre défense. Et si, par hasard, on en venait à “zigouiller” un individu venant nous agresser, la solution reste de jouer la folie. Nous serons alors déclarés irresponsables dont, judiridiquement non punissables (dixit, entre autres, l’affaire de Luxiol en 1989).

  10. Si les “républicains” ne sont plus capables de maintenir l’ordre ou de le rétablir, qu’ils laissent la place à des gens plus compétents.
    Personnellement, je n’aurais aucun état d’âme à ordonner l’ouverture du feu sur des criminels.

  11. Précisions utiles au sujet des résultats des dernières élections dans cette commune:
    Majorité de gauche et 45,65 pct d’absentions.
    Une question: ces évènements réveilleront-ils la population ?
    Source :
    http://lci.tf1.fr/politique/elections-regionales/centre/saint-aignan-5730998.html
    Résultats du 2nd tour – Saint-Aignan Dimanche 21 mars 2010
    UG-M. François BONNEAU47,31 % – 536 voix
    MAJ-M. Hervé NOVELLI37,86 % – 429 voix
    FN-M. Philippe LOISEAU14,83 % – 168 voix
    Inscrits : 2 197
    Votants : 1 194 – 54,35 %
    Abstentions : 1 003 – 45,65 %Exprimés : 1 133 – 51,57 % des inscrits – 94,89 % des votants
    Blancs ou nuls : 61 – 2,78 % des inscrits – 5,11 % des votants

  12. “Il est seulement permis de rappeler que notre peuple s’est toujours cru personnellement lésé par l’hypocrisie et l’imposture, qu’il hait d’un mouvement de l’âme aussi naturel, aussi spontané, le prêtre indigne ou le gitan qui vole ses poules.”
    Bernanos, Les Enfants humiliés, 1940.
    Bernanos est en vente libre, mais c’est uniquement parce que personne ne le lit. Si un auteur à la mode écrivait cela aujourd’hui, il serait poursuivi pour incitation à la haine raciale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services