Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Don du sang par des personnes homosexuelles : interdiction de 12 mois

Lu ici :

"Selon des sources concordantes proches du dossier, les discussions initiées en juin dernier par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, en vue de modifier l’arrêté du 12 janvier 2009 fixant les critères de sélection des donneurs de sang, sont en train d’aboutir à un consensus : transformer l’interdiction permanente de don imposée aux donneurs masculins qui déclarent avoir eu une relation sexuelle avec un homme (HSH) en interdiction temporaire de 12 mois. Cette piste serait assortie de programmes de recherches sur l’impact sanitaire de cette mesure."

Thomas Sannié, président de l’Association française des hémophiles, explique :

« Je comprends parfaitement le sentiment de discrimination que peuvent ressentir les HSH, mais le don du sang n’est pas un droit. En revanche, la sécurité des produits sanguins est un droit des receveurs. À l’origine, nous avions demandé une interdiction temporaire de cinq ans, comme au Canada. Nous acceptons la contre-indication d’un an car l’expérience australienne montre que l’on peut appliquer cette politique. Ce que nous refusions absolument, c’était le passage à 4 mois. Il faut aussi que, si l’évaluation est négative, on accepte l’idée d’augmenter ce délai. »

Le président de la FFDSB (Fédération française du don de sang volontaire), Roger Praile, rappelle que

« les hémophiles, les personnes qui ont séjourné dans les pays exposés au paludisme ou en Angleterre dans les années 2000 sont tous exclus du don. On ne peut pas limiter le débat à l’envie de lever un sentiment de discrimination. »

C’est le ministère qui prendra la décision définitive. 

Partager cet article

7 commentaires

  1. D’après les statistiques, un homme ayant des relations sexuelles avec un autre homme a de 100 à 140 fois plus de risques d’être infecté et d’être dans la fenêtre du porteur de la maladie mais pas encore détectable qu’une personne ayant des relations sexuelles qui peuvent aboutir à la procréation. Être transfusé par le sang d’un homme qui a des relations sexuelles avec des hommes augmente donc votre risque d’attraper le sida de 100 à 140 fois.
    Est-ce de la discrimination que de ne pas vouloir être transfusé avec le sang de ces personnes ou simplement de la prudence?
    Le monde dans lequel nous vivons n’aurait-il plus à nous soumettre que la logique de ceux qui gueulent le plus fort et avec le plus d’argent? Le problème c’est qu’ils sont souvent dans l’erreur et ils l’imposent aux autres.
    Je ne pense pas que cela pourra aller bien loin…
    Le principe qui pense que pour éviter d’être rejeté parce qu’on a une maladie, il faut que tout le monde l’ait, est un mauvais principe.

  2. Le risque de froisser la susceptibilité d’une minorité de preneurs de risques, mise en balance avec le danger de mort d’une majorité d’innocents!
    Curieuse conception de “Liberté-Égalité-Fraternité”, un slogan, usé jusqu’à la corde, par la confrontation à tant de réalités “républicaine” consternantes!

  3. sont exclu du don les personnes prenant certains médicaments, tout le monde ne peut pas donner!

  4. Je n’ai rien contre les homos mais je ne supporte plus le lobbying homosexuel qui est révoltant, immonde et répugnant.
    Que ces gens se taisent à jamais, ils sont le contraire de la civilisation et le meilleur exemple de la sauvagerie issue des âges farouches.

  5. Avec Fabius au gouvernement on peut dormir sur nos deux oreilles les problèmes de sang contaminé ça le connait…

  6. @bergat
    La particularité du lobby homosexuel c’est qu’en fait… Il n’existe pas !!!
    Les homosexuels sont une minorité a peine existante, la moitié d’entre eux ne font pas partie du “milieu” et l’écrasante majorité de ce microcosme qu’est le “milieu” ne se reconnait même pas dans le lobby homosexuel…
    En réalité ce dernier n’existe pas, ce qui est pratique, car, comme les homosexuels ne se déclarent pas souvent, cela permet de créer un soi disant “lobby” occulte composé d’on ne sait qui…
    Essayez donc de vous opposer à un fantôme anonyme et insaisissable…
    C’est leur but ! Vous pouvez juste maugréer et eux pendant ce temps continuent leur travail de sape au nom d’un “lobby” fantôme !

  7. Il y en a assez de mettre en exergue les méfaits d’une prétendue ‘homophobie’.
    Pourquoi donner corps à ce soupçon permanent à l’encontre des autres (les non homo)?
    C’est une agression morale envers la majorité des personnes qui se sentent majoritaires et par extension, porteuses d’une forme de normalité.
    Il faut que cela cesse!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]