Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

“Délinquance” catholique à Pau

Au delà du débat sur la légitimité de telles actions, il est intéressante d’observer comment la presse traite ce genre d’information et quel vocabulaire est utilisé:

"Quatre jeunes, qui agissaient par "conviction religieuse" catholique, ont été interpellés jeudi à Pau alors qu’ils éventraient des distributeurs de préservatifs et jetaient leur contenu, a-t-on appris de source policière.

Les quatre jeunes, âgés de 20 à 24 ans, tous frères ou cousins d’une même famille en vacances à Jurançon, à côté de Pau, ont été arrêtés en flagrant délit dans le centre de Pau dans la nuit de mercredi à jeudi, a précisé la police.

Armés de pieds-de-biche, ils arrachaient les distributeurs de préservatifs, les éventraient et jetaient leur contenu dans les poubelles de la voie publique.

Alertée par des témoins, la police les a interpellés au moment où ils s’acharnaient sur la quatrième proie de leur soirée.

Ils se sont présentés comme des "catholiques fervents" et ont déclaré avoir agi "par "conviction religieuse, contre l’avortement et la contraception", selon la police.

Les quatre jeunes, qui ont avoué avoir mené une première action similaire le 17 juillet dernier, assurent qu’ils remettaient à leur paroisse les pièces de monnaies récupérées dans les distributeurs.

Ils ont été remis en liberté dans l’attente de leur comparution, le 19 janvier 2009, devant le tribunal correctionnel de Pau.

Ils auraient agressé violemment une femme dans la rue pour lui voler son sac, le vocabulaire employé n’aurait pas été très différent…

On attend la condamnation de ces crimes odieux par nos chers politiciens…

François Caussart

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. J’étais un jour avec une amie à la terrasse d’un café quand un type pas très malin sans doute, un zélé serviteur de l’idéologie posa sur chaque table un préservatif… Tout le monde semblait trouver cela très normal. Je ne parle même pas de ce que cela avait d’incongru sachant que la personne qui m’accompagnait n’était qu’une amie… J’ai rappelé le bonhomme gentiment et je lui ai demandé de reprendre l’objet qu’il avait posé là… Je lui ai fait une petite leçon de morale pendant laquelle mon amie ne savait plus ou se mettre… Mais ce qui est le plus désolant, c’est qu’en fait elle n’aurait pas réagit et les chrétiens sont prêts à tout subir sans jamais rien affirmer (et de manière très courtoise). Il ne s’agit pas forcément de foutre en l’air des distributeurs ce qui peut s’avérer sympathique mais contre productif, mais de profiter de la moindre occasion pour dire sa foi, en toute amitié, sans arrogance.

  2. François, je ne suis pas d’accord. Une délinquance est une délinquance. Ce n’est pas avec de telles actions que ces jeunes rallieront ceux qui ne pensent pas comme eux à leur cause. C’est pire au contraire. Cet acte doit être condamné comme n’importe quel acte de délinquance doit l’être, bien évidemment avec une juste mesure.
    Comme souvent dans ce blog, la situation originale est comparée à une autre pire, pour en atténuer l’importance. C’est les mêmes méthodes que celles employées par exemple par tous les partisans de la cause gay. Exemple : “mais madame, ne pensez-vous pas qu’il vaut mieux qu’un enfant ait deux parents du même sexe que deux parents violents” ?
    Non décidément : comparer un pire avec un autre pire n’élèvera jamais ni le débat ni nos valeurs.
    [lisez mieux le post, en particulier la 1ère phrase et les mots en gras. L’objet de ce message n’est pas de discuter du bienfondé d’une telle action, mais surtout d’observer comment elle est rapportée par le journaliste.
    FC]

  3. Par delà le caractère délictueux de l’acte en lui-même, qui expose ses auteurs à des sanctions pénales qui leur faudra assumer, on ne peut dénier à ce geste (pour le moins insolite) son caractère prophétique…
    Quoiqu’il en soit, il est important d’agir dans le cadre des lois et dans le respect du droit.
    Il y a un moyen bien simple pour des catholiques de s’opposer à la culture de mort (outre les moyens surnaturels, bien sûr), c’est de s’engager en politique.

  4. @ Kali,
    Vous étes gentil,
    moi j’aurais “collé” le “machin” dans la boisson et serait parti sans autre commentaire en rayant ce “troquet” de mes arrêts-loisir!!!!

  5. C’est plus simple et plus discret de coller un chewing gum là ou on glisse les pièces. Biensur je ne recommande pas de le faire, ce serait de l’incitation à la délinquance, mais j’imagine que c’est efficace 🙂

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services