Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

Discussions entre Rome et la Fraternité Saint Pie X

La commission Ecclesia Dei va poursuivre le dialogue avec Ecône, mais au niveau théologique et doctrinal, comme cela a été annoncé par Benoît XVI. Il semblerait que trois théologiens de renom soient impliqués dans ces discussions, sous le haut-patronage de la Congrégation de la doctrine de la Foi:  le P. Charles Morerod, dominicain, suisse, nouveau Secrétaire de la Commission théologique internationale, doyen de la faculté de philosophie de l’Université romaine Saint-Thomas d’Aquin, qui a déjà participé à des discussions préliminaires avec la FSSPX.  Le P. Karl Becker, jésuite, allemand, théologien lui aussi très proche de Benoît XVI, ancien professeur à l’Université grégorienne. Et enfin Mgr Fernando Ocáriz, de l’Opus Dei, espagnol, professeur à l’Université Pontificale de la Sainte-Croix de Rome. Sans oublier Mgr Pozzo, nouveau secrétaire de la Commission Ecclesia Dei.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Un dominicain, un jésuite, un membre de l’Opus Dei… et pas de bénédictin?

  2. Une seule et unique chose à faire : prier l’Esprit Saint afin qu’Il les guide et les inspirent.

  3. Enfin !…
    Que de temps à rattraper, trop mal vécu depuis… le compromis historique des hommes d’Eglise avec la Révolution dont le Concile Vatican II, ou ses applications contestables, ne sont qu’un ultime avatar.
    Derrière les deux derniers siècles de déchristianisation galopante… il y a
    trois siècles de véritable chrétienté, à peu près et seulement, dans toute l’ère chrétienne, c’est peu: Celà devrait rendre modestes les participants du dialogue qui démarre et les obliger à se recentrer sur la foi catholique unique et exclusive.
    Prions pour que le Saint-Esprit triomphe des incompréhensions.

  4. Et de notre côté nous pouvons activer nos contacts au paradis et faire des neuvaines au St Esprit!!!
    Il en sortira nécessairement du bon, le tout est d’être patient.

  5. A allegrovivace :
    Si vous partez d’un postulat, je vous cite : “la révolution dont le concile Vatican II est un avatar”, alors on est mal parti !
    Dire à l’interlocuteur : je veux bien discuter avec vous si vous acceptez de dire que vous avez tort et que j’ai raison ; il ne faut pas être grand clerc pour savoir que ça ne va pas marcher.
    Allez, je vais être un peu “vache” avec vous mais vous me faites penser à des amis ou de la famille proches, tradis à l’excès, qui voient le diable dès qu’on leur parle de Vatican II, condensé de tous les péchés du monde.
    Que de fois ai-je entendu la sempiternelle phrase “on juge l’arbre à ses fruits”.
    Je crois que les choses sont un peu plus compliquées que celà.
    Alors quand on a le désir sincère de dialoguer avec quelqu’un, on évite de lui balancer quelques phrases assassines de ce type.
    Bien amicalment à vous

  6. … Je prierai surtout pour que ce jésuite, ce dominicain et ce membre de l’Opus Dei ÉCOUTENT le Saint Esprit, car il n’y a pas de pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre, et parce que ces 40 longues années nous ont démontré a quel point la Tradition a souvent affaire a des personnes qui refusent d’entendre.

  7. Et du côté de la FSSPX, combien d'”éminents théologiens” ?

  8. Du côté de la Fraternité Saint Pie X, les théologiens sont déjà nommés dans chaque commission depuis longtemps.
    Et croyez-moi, ce sont des pointures.
    Très bonnes nouvelles donc pour libérer l’Eglise du mùal qui la ronge.

  9. @gdecock
    j’entends bien votre argument.
    Mais n’ai-je pas nuancé mon propos en parlant de 3 siècles de chrétienté sur les 20 siècles de l’ère chrétienne ?
    Ce qui signifie que les problèmes ne datent pas de Vatican II. …Mgr Lefebvre a vécu jusque ses 65 ans sans broncher avec des hommes d’Eglise modernistes et progressistes, en pratique disciples de Féli Lamennais. (et tout n’est pas en noir et blanc, mais il y a des faits insupportables.)
    … je ne vous ai pas parlé des Christeros au XXs, de la décadence des élites -mêmes religieuses- avant 1789, autant de signes que des problèmes de fond (autres que liturgiques) devraient occuper la table de réunion au cours du dialogue qui démarre en Octobre à Rome.
    J’ai donc parlé de modestie pour combattre toute tentation d’arrogance de l’une ou l’autre des parties. Plus, il faudra de la sainteté à chacun pour aboutir vraiment.
    Merci de votre franchise, prions bien le Saint-Esprit.

  10. @ yako,
    et dans l’autre sens le compliement ne peut-il pas se retourner, n’y a t’il pas aussi de l’arogance et de l’orgueil dans les propos de certains membres de la FSSPX? je crois effectivement que cette discussion doit se faire sans penser que tout est bien d’un côté et tout est à jeter de l’autre…

  11. Long chemin que de trouver une herméneutique de la continuité…. c’est véritablement un problème complexe, Jacques!

  12. qui representera la FSSPX lors de ces discussions a Rome?
    SE Mgr Alfonso de Galarretta et qui d`autre?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services