Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Discussion sur l’islam au sein du Metablog

L'abbé de Tanoüarn réplique à son propre webmestre sur le problème de l'intégration des musulmans. Extrait :

M "l'islam […] n'est pas, comme le christianisme, une religion personnaliste. Il y a des mystiques musulmans. […]. Mais ces mystiques sont persécutés par la Communauté, qui, à travers l'islam règne seul. Islam ? C'est la soumission à la Communauté, qui, dans son unanimité présumée représente Allah lui-même. C'est pourquoi, lorsqu'on observe pas une règle, ce qui compte […] c'est que la communauté ne s'en aperçoive pas. On peut aussi interpréter dans ce sens le principe musulman de la takya […]. Peu importe de mentir sur l'islam (ou de garder le silence sur tel ou tel aspect gênant) si c'est pour le service de la communauté. La recomposition intégriste que l'on observe dans nos banlieues obéit aux principes de cet unanimisme religieux.

Vous souhaitez : Bon ramadan à nos amis musulmans, pour finir. Il me semble que ce souhait, valable de personne à personne dans le personnalisme fondamental qui anime les croyants, ne vaut pas collectivement pour l'islam. Autant ce salut religieux collectif ne me choquerait pas adressé aux juifs, parce que nous sommes de la même matrice ("Bon yom kippour" par exemple, le jour du Pardon est dans la Bible), autant un salut religieux collectif aux musulman est théologiquement plus difficile à admettre, parce que les matrices sont différentes et que la matrice islamique se sent partout vocation à se substituer à la matrice biblique dont vivent ceux que le Coran appelle solidairement et souvent dans le même mépris (voir sourate 9) "les gens du Livre"."

Partager cet article

13 commentaires

  1. Pourquoi toujours cette compassion hypocrite ou naïve à l’égard du judaïsme ? Le judaïsme est encore pire que l’islam.

  2. Je suis en contact avec un musulman et voici ce qu il me disait hier, alors que l on parlais de son ramadan: Pourquoi vous les chrétien vous mangez du porc? c’ est interdit par Dieu:LEVITIQUES chap11 verset 1-8
    “1 Et l’Éternel parla à Moïse et à Aaron, leur disant :
    2 Parlez aux fils d’Israël, en disant : Ce sont ici les animaux dont vous mangerez, d’entre toutes les bêtes qui sont sur la terre.
    3 Vous mangerez, d’entre les bêtes qui ruminent, tout ce qui a l’ongle fendu et le pied complètement divisé.
    4 Seulement de ceci vous ne mangerez pas, d’entre celles qui ruminent, et d’entre celles qui ont l’ongle fendu : le chameau, car il rumine, mais il n’a pas l’ongle fendu ; il vous est impur :
    5 et le daman, car il rumine, mais il n’a pas l’ongle fendu ; il vous est impur :
    6 et le lièvre, car il rumine, mais il n’a pas l’ongle fendu ; il vous est impur :
    7 et le porc, car il a l’ongle fendu et le pied complètement divisé, mais il ne rumine nullement ; il vous est impur.
    8 Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leur corps mort ; ils vous sont impurs.”
    Voici la difference avec vous et je lui est cité: Mathieu chap15 Verset 10-20
    “10 Et ayant appelé la foule, il leur dit : Écoutez et comprenez :
    11 ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de la bouche, c’est là ce qui souille l’homme.
    – v. 4 : ou : injuriera, maudira. – v. 5 : réservé comme offrande à Dieu.
    12 Alors ses disciples, s’approchant, lui dirent : Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole ?
    13 Mais lui, répondant, dit : Toute plante que mon Père céleste n’a pas plantée sera déracinée.
    14 Laissez-les ; ce sont des aveugles, conducteurs d’aveugles : et si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse.
    15 Et Pierre, répondant, lui dit : Expose-nous cette parabole.
    16 Et il dit : Et vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence ?
    17 N’entendez-vous pas encore que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, et passe ensuite dans le lieu secret ?
    18 Mais les choses qui sortent de la bouche viennent du cœur, et ces choses-là souillent l’homme.
    19 Car du cœur viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les injures :
    20 ce sont ces choses qui souillent l’homme ; mais de manger avec des mains non lavées ne souille pas l’homme.”

  3. Bien vu de monsieur l’abbé de Tanouarn au sujet de la umma islamique. Le problème c’est de faire admettre la liberté religieuse à cette oumma. Le problème, c’est que l’abbé de Tanouarn milite contre la liberté religieuse et les droits de l’homme (selon ce que je crois savoir)
    Il est certain que le judaisme et le christianisme, sont issus de la même racine. Nous devons aux Juifs le christianisme. C’est pourquoi l’organisme chargé du dialogue avec le judaisme au Vatican dépend de celui chargé du dialogue avec les confessions chrétiennes. C’est pourquoi encore aujourd’hui nous avons une culture en partie commune. Saint Pie X aurait dit : “la synagogue, c’est “maman” ; Maman a mal tourné ? Elle reste maman !”
    Petit problème de conscience en marge : nous pouvons et devons respecter la liberté religieuse de tous (y compris dans notre entourage religieux).
    Mais, pouvons-nous souhaiter “un bon ramadan” ? Pour nous il s’agit clairement d’une pratique superstitieuse, qui offense Dieu directement, pouvons-nous encourager nos frères humains dans une si grande faute, sans faute pour nous ?

  4. @ Jean
    les Juifs nous précèdent historiquement dans la Révélation de la foi, et il ne faut pas oublier que Dieu S’est révélé à eux en premier. Nous avons beaucoup à apprendre d’eux, certainement plus que des musulmans donc voilà pourquoi il est bon de s’y intéresser. Jésus est né dans la tradition juive, ne l’oubliez pas.

  5. ah Marcionisme!!!
    http://www.eglise.catholique.fr/ressources-annuaires/lexique/definition.html?lexiqueID=398&Expression=Marcionisme
    Levitiques = l’ancien testament
    l’Ancien Testament ont été perfectionnés par le Nouveau.
    la phrase du Christ a dit : “Je suis venu accomplir”

  6. Lisez l’article de Maroun CHARBEL dans Présent du 26 août 2009
    La France après le Liban ?
    http://www.present.fr/present-6911-20090826.pdf
    [L’article n’est pas accessible en ligne pour les non-abonnés. En voici un extrait, c’est à propos du Ramadan :
    “Pas besoin de rendez-vous annuel pour prendre la mesure de notre islamisation. Elle n’est plus rampante depuis longtemps, mais je continue à la qualifier de telle parce qu’elle a pris à leur insu les Chrétiens du Liban. Ils n’ont pas su, ils n’ont surtout pas voulu s’armer, doctrinalement, contre ce danger qu’ils ne voulaient pas voir ou pis encore qu’ils niaient. Les mariages mixtes ne sont plus une affaire de famille et l’aller-retour à Chypre pour un mariage civil est presque une banalité. Les officines qui les organisent « clefs en main » sont une nouvelle « niche » économique pour faire de bonnes affaires.
    Il est devenu d’un usage, vulgairement courant, de mêler des coutumes musulmanes aux réceptions de mariages chrétiens. Je pense par exemple à la Zaffé. La Zaffé est une sorte de fantasia musicale emmenée par une troupe de musiciens avec danseurs et danseuses. Cela peut être pris comme un divertissement haut en couleurs. Mais s’ils ont commencé à en introduire l’usage en début de soirée pour faire « entrer » les mariés dans la salle du dîner, c’est vers l’église qu’il y a quelques jours la Zaffé menait les mariés. Avec déhanchement et autres manières lascives propres aux danses de harem.
    Cette dhimmitude par capillarité est probablement la plus dangereuse : elle est non seulement indolore mais festive !
    Le mois de ramadan nous fera prendre la mesure de notre dhimitude dans toutes les zones où le Hezbollah et les Chiites dominent. Exemple parmi d’autres : le Resthouse de Tyr. Station balnéaire dépendant de l’office du tourisme et gérée par des Chrétiens, les maîtres d’hôtel majoritairement chiites refuseront de vous servir bière, vins ou apéritifs tout au long de la journée et non pas seulement pendant les heures de jeûne.”
    MJ]

  7. A Denis Merlin,
    Concernant le fait que la commission en charge du dialogue avec le Judaïsme dépende de Conseil Pontifical pour l’Unité des Chrétiens (au lieu du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux)…
    Ce n’est pas ce que déclare Monseigneur Jean-Louis Tauran. Le Cardinal dit que le Pape Paul VI avait accepté la requête du Cardinal Béa (nommé Président du Conseil Pontifical pour l’Unité des Chrétiens) qui souhaitait continuer à entretenir des relations avec les Juifs. Depuis lors, cette situation perdure, mais aucunement pour les raisons que vous évoquez.
    http://www.gloria.tv/?media=8769 [mettre le curseur à 6:00].

  8. Cher Jean,
    Vous me parlez de “compassion hypocrite et naïve à l’égard du judaïsme”. Les trois mots que vous utilisez : compassion, hypocrite, naïve dénotent votre façon de poser la question des rapports entre juifs et chrétiens dans un registre sentimental ou antisentimental. La question n’est pas celle de vos sentiments vis à vis des juifs, mais celle, objective, d’une réalité spirituelle commune, que ceux que l’on appelle les juifs messianiques redécouvrent avec passion, et que les juifs en général côtoient qu’ils le sachent ou non, qu’ils le veuillent ou non.
    Abbé de Tanoüarn

  9. Un autre extrait de l’article de Maroun Charbel
    Exemple pris parmi des dizaines et
    des dizaines d’autres. Un directeur
    de collège catholique, dont les
    élèves sont 100 % musulmans et
    très largement majoritairement
    chiites, doit faire face à un grave
    problème de sécurité. En juin dernier,
    le fils de l’un de leurs dignitaires
    a été sanctionné et rendu à
    ses parents au vu de ses notes et de
    sa très mauvaise conduite. Face au
    refus du directeur de revoir ses appréciations,
    les menaces de mort et
    de fermeture de l’établissement ont
    été si précises qu’il lui a fallu se faire
    très discret tout l’été. La rentrée
    est là pour sauver son collège, il a
    dû demander au Hezbollah de faire
    entendre raison au clan de l’élève.
    Quel sera le prix exigé ? L’enseignement
    coranique qu’il a toujours refusé
    de leur accorder ?
    L’enseignement au Liban a été
    depuis toujours le fait des communautés
    religieuses et singulièrement
    celui des communautés chrétiennes
    qui ont formé des générations
    et des générations de petits
    Libanais. Mais jamais, les congrégations
    n’ont dû faire face à une
    telle crispation à leur égard. Il est
    certain qu’aujourd’hui – mais
    pour combien de temps ? – le Hezbollah
    et les autres fondamentalistes
    ont besoin de jouer la carte
    du Liban pluricommunautaire.
    Mais après ?
    MAROUN CHARBEL
    Vous avez bien lu la phrase sur “l’enseignement coranique “?
    A méditer !

  10. Merci à “Brutus” de nous citer ces versets car, tout est là pour nous démontrer combien la religion de Jésus-Christ Fils de Dieu, le Rédempteur est seule vraie car tellement différente des conceptions juives et musulmanes.A condition bien entendu que le christianisme soit bien compris, il est l’accomplissement de la Loi mais dans la Nouvelle Alliance et par le Sacrifice sur la croix.Désormais, c’est l’esprit et non la lettre qui comptent pour que la justice règne, la vérité soit répandue.Et les conceptions de la synagogue ou du prétendu prophète Mahomet sont bien petites à côté de la splendeur de cette vérité.Nous ne dvons pas faillir à la mission de tout chrétien (et principalement des clercs) à répandre la vérité plutôt que l’indifférentisme ou l’encouragement (même par nos souhaits courtois de “bon ramadan” etc) des autres dans l’erreur.

  11. @pompignan
    Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’intéresser au judaïsme, au contraire, on ne se protège jamais mieux d’une chose que lorsqu’on la connait.

  12. Le contexte souligné par l’abbé de Tanouarn me semble être le bon quand à souhaiter un bon ramadan à un ami musulman. Le rapport sentimental et le rapport théologique se doivent d’être dissociés et implique la conséquence de l’action. Pour ma part, j’ai une amie musulmane harki qui fait le ramadan avec sa fille. En regard de sa conviction et la recherche spirituelle qui y est attachée, il m’a paru correct de lui souhaiter bon courage dans cette recherche qui implique quand même le sacrifice de ne pas boire durant toute une journée dans une période et dans une région (Côte d’azur) d’intense chaleur. Je lui ai donc souligné mon incompréhension sur ce fait. Il faut noter que comme la plus grande partie des musulmands de France, cette amie est algérienne d’origine. Durant 150 ans d’occupation de ce pays, la France s’est révélée incapable de christianiser cette population comme le préconisait le Père de Foucauld au début du XXeme siècle. Ce constat est indissociable de son incapacité à considérer les populations autochtones comme des citoyens à part entière. De même, le comportement de la France à la suite des accords d’Evian vis à vis de ses propres harkis est indissociable de son incapacité à leur transmettre nos valeurs chrétiennes, comme le souhaitait leur plus ardent défenseur le RP Maurice Avril. En conséquence de quoi, il me parait plus que normal de souhaiter à cette amie un bon ramadan. Je pense sincèrement que le catholique français ferait mieux de se poser la question de sa capacité à évangéliser ses propres frères dans une société qui a provoqué la rupture avec la tradition millénaire plutôt que de se poser la question de savoir si le ramadan est légitime ou non. Le nombre très conséquent de jeunes musulmans qui pratiquent le ramadan prouvent que eux n’ont pas provoqué la rupture avec la culture et la foi de leurs pères et à ce titre, je trouve qu’ils sont exemplaires pour nous.

  13. l’abbé de Tanouarn parle d’or, comme Maroun Charbel. Le problème du Liban vient de ce que des intellectuels chrétiens, parfois francs-maçons, ont voulu mettre au-dessus du christianisme le nationalisme qui devait unir toutes les communautés. On reconnaît l’influence de la révolution française. Ce concept est possible avec le christianisme qui sépare le spirituel du temporal, mais il est impossible avec l’Islam qui ne fait pas cette distinction. Se sont donc ceux qui ont les convictions les plus fortes qui ont gagné. Comme toujours. La peur d’être accusé de relancer les conflits interreligieux de la part des chrétiens a fait le reste.
    Très bonne réponse de Brutus. Mais curieuse argumentation de la part d’un musulman qui clame que les Évangiles et l’Ancien Testament ont été falsifiés, bien que le Coran n’affirme rien de tels, bien au contraire. Mais le Coran étant en désaccord avec la Bible, l’un des deux est forcément faux.
    Peut-être que Jean n’est pas chrétien.
    Le ramadan est une obligation coranique, le Jihad aussi. Peut-on souhaiter un bon Jihad ?
    Malheureusement, l’analyse sur la présence française en Algérie est tout à fait vrai, et tous chrétiens a effectivement le devoir de partout faire des disciples, même chez les musulmans.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.