Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Discrimination religieuse et illégalité

Qui va porter ce scandale sur la place publique après France catholique?

"Le Conseil général de Loire-Atlantique a décidé de geler ses subventions aux collèges catholiques (57 collèges où sont scolarisés 26 500 élèves, soit 40 % des collégiens de Loire-Atlantique) concernant les travaux de mise aux normes, pour compenser le fait qu’il s’est vu transférer la charge des personnels non enseignant de ces établissements dans le cadre de la Décentralisation. Les chefs d’établissements ont vive­ment protesté le 16 octobre dans la cour de l’Hôtel du département à Nantes."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Les sinistres sponsors du Hellfest tirent leurs dernières cartouches qui feront long feu.
    Ces militants sectaires vont de toute façon être emportés par la disparition des départements et de plus ils pourraient bien ne pas trouver gîte et couvert à la Région qui a quelques chance de leur échapper également.
    Il s’agit donc bien d’un authentique coup de pied de l’âne que l’on ne saurait nommer “Chataigne” ou “Noisette”…
    Car en ce temps -là, ce sont les Savary qui pliaient leurs gaules promptement.

  2. Pensez-vous que si nous réclamions la gratuité des places de stationnement aux abords des églises le dimanche matin cela aurait une chance d’être accordé ?
    http://www.leparisien.fr/essonne-91/le-stationnement-payant-fait-grincer-des-dents-17-10-2009-677554.php

  3. C’est déjà de Loire Atlantique qu’était partie la fronde contre le gouvernement Mauroy et son projet (maçonnique, il faut le rappeler expressément) de supprimer l’Ecole libre.
    a l’époque, c’était le maire de St Herblain qui avait déclencher les premières manif : un p’tit gars qui a fait du chemin au PS depuis puisqu’il est à la fois maire de Nantes, député et président du groupe socialiste ) l’Assemblée Nationale, un certain Jean-Marc Ayrault…
    Le Conseil Général 44 est au main du PS, tout le monde l’avait compris.

  4. Et encore, c’est mensonger sur la “charge des personnels non-enseignants” : ils n’y a qu’une augmentation du forfait TOS imposé

  5. Vieille gué-guerre de vieux sectaires réactionnaires…

  6. Une solution peut-être :
    que les établissements en profitent pour redevenir “sans contrat”.
    Ce n’est sûrement pas possible compte tenu des directions de ces établissements (pas toujours restées cathos!) mais c’est une menace qui pourrait rétablir les subventions !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]