Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Discrimination religieuse en Grande-Bretagne

Elle se porte contre les Chrétiens comme le signale Zenit :

"Selon L'Osservatore Romano, les nouvelles directives émises
récemment par le gouvernement de Londres pour protéger la liberté et le
respect de l'individu, ne vont pas dans une direction considérée juste
par les chrétiens pratiquants
. Un employé, par exemple, peut être
finalement incriminé pour coercition envers les autres employés si, sur
le lieu de travail, il manifeste sa foi religieuse en même temps que
d'autres membres de la même entreprise
.

Ces directives ont
été établies par le Gouvernement avec la collaboration de la ‘British
Humanist Association' (Bha) et de la ‘Equality and Human Rights
Commission' (Ehrc)".

Un petit détour par les deux "associations" (ici et ) et l'on constate aisément leurs idéologie maçonnique et laïciste. Ceci explique cela.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Sans contredire les propos de notre ami Lahire,mais plutôt en nuance de celle-ci, il me vient la réflexion suivante:
    Il ne faudrait pas que la “crise” ou plus exactement la nouvelle étape de concentration des richesses que nous traversons, invite systématiquement les “bons cathos ” que nous sommes sensés être à trouver la responsabilité exclusive dans “le camp adverse” pour tenter de se défausser ainsi de nos propres responsabilités.
    J’ai constaté par expérience , parfois cuisante, que si tous les cadres catholiques avaient, dans leur profession, et dans leurs familles, un comportement conforme à la DSE (ou plus simplement à la plus élémentaire charité, voire solidarité) si souvent invoquée, nous ne serions peut-être pas entrain de tout attendre des pâles mises en scènes électorales qui nous sont proposées.
    Je peux dire au risque de déplaire, que j’ai même parfois cotoyé des dirigeants manifestement agnostiques, voire très opposés à toute religion, adopter des attitudes infiniement plus respectueuses de la dignité humaine de leurs collaborateurs que certains dirigeants affichant leur catholicité avec quelque impudeur et qui qui s’empressaient pour autant bien vite de mettre celle-ci au placard dès qu’il s’agissait de gratter quatre sous.
    J’ai même connu un cas d’anthologie ou deux dirigeants catholiques( l’un se disant lefèvriste , l’autre plutôt “chacha”- bonjour l’ambiance entre eux et alentour!)qui ont collaboré avec le repreneur de leur entreprise qui lui déclarait en arrivant “qu’il avait fait la révolution en 68 pour les salariés!) pour obtenir d’un inspecteur du travail trotskyste le licenciement du délégué syndical CFTC au prétexte, notamment qu'”il avait affiché au tableau d’affichage de l’entreprise des “propos à caractère religieux “( il s’agissait en effet d’extraits tout à fait pertinents au regard du climat social pas vraiment proche de la DSE, mais plutôt objectivement délétère de l’entreprise, de l’encyclique “Laborem exercens”).
    Et ce sont les deux larrons “catholiques” qui se sont chargés de fournir les “preuves ” à l’inspecteur trotsko!
    Il fallut aller jusqu’au Conseil d’Etat pour casser la décision, entre temps confirmée par une autre célèbre “catholique engagée”, alors Ministre du Travail et de l’emploi, un peu plus à gauche que ses comparses de circonstance, qui n’était autre qu’une certaine …Titine Aubry!
    Belle brochette de “cathos dans la cité” , n’est-ce pas !
    C’est pourquoi je suis enclin à croire qu’avant de s’attacher aux étiquettes et aux postures, il convient de s’attacher aux faits qui établissent réellement la bonne , ou mauvaise, volonté des acteurs au regard du bien commun.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services