Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Dimanche 16 octobre : l’abrogation de la loi Taubira est le 1er mot d’ordre

Communiqué du Printemps Français :

P"La Manif Pour Tous a sorti les grands moyens pour la manifestation qu’elle organise le 16 octobre : affiches, flyers, convois de bus, écrans géants, rien de manquera dimanche. On imagine déjà les volontaires en tenue et les inévitables ballons roses. Tout est prêt : en est-on bien sûr ? Ce qui manque à cette manifestation, comme ce fut le cas en 2013, c’est une vraie ligne politique, c’est une revendication claire. Celle du Printemps Français n’a pas changé : abrogation de la loi Taubira ! Faudrait-il renoncer à cette revendication sous prétexte que la loi est passée ? Certes, les menaces sur la famille sont nombreuses : généralisation de la PMA pour les couples de lesbiennes, introduction subreptice de la GPA dans les faits, matraquage fiscale des familles, embrigadement idéologique des élèves à l’école… Tout cela existe et il faut le combattre. Dès 2013, le Printemps Français s'est attaqué aux promoteurs du gender à l'école avec l'opération : "Nos enfants ne sont pas des cobayes", à la GPA avec le collectif de jeunes femmes Ni A Vendre Ni A Louer – Officiel ou au harcèlement fiscal des familles avec l'action "Murons un centre des impôts" à Paris.

Mais cela ne nous a pas détournés du combat contre la loi Taubira, bien au contraire. Ce dimanche 16 octobre, mettons cette revendication en tête de nos cortèges ! En cette période pré-électorale, les états-majors politiques comptent leurs troupes. Faire des promesses sur l’avenir ne les engage pas beaucoup. Mais se voir rappeler dans la rue leurs erreurs politiques du passé est pour eux bien plus embarrassant. Le mariage homosexuel est l’erreur qui a fait perdre au PS le vote des français d’origine musulmane pour lequel il est prêt à toutes les compromissions, comme la presse l’a révélé récemment avec des financements de mosquées en échange de suffrages. Il faut donc réveiller cette blessure, appuyer sur cette plaie, et revendiquer très fort l’abrogation de la loi Taubira. Le mariage homosexuel est aussi le boulet que traine la droite. La trahison de Sens Commun qui a préféré se rallier à François Fillon pour les primaires plutôt que de soutenir un véritable adversaire de la loi Taubira en dit long. Pourquoi LMPT n’ose-t-elle pas se démarquer de cette apostasie ? Pour complaire aux autres candidats, dont plus aucun ne reviendra sur le mariage gay ?

Le Printemps Français n'a pas ce genre d'état d'âme.

Il faut que le mariage homosexuel soit un caillou dans la chaussure de toute la classe politique, de gauche comme de droite, qui a méprisé la voix des millions de citoyens descendus dans la rue en 2013. Il faut que la manifestation du 16 octobre soit pour eux une claque ! Le Printemps Français invite tous ses militants et sympathisants à manifester ce jour-là pour l’abrogation de la loi Taubira, avec pour mot d’ordre : « On ne lâche rien ! »"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services