Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Différences entre la COMECE et le CCEE

Daoudal Hebdo décrit la différence entre la COMECE et le CCEE :

C "La COMECE est la Commission des épiscopats de la Communauté européenne. Fondée en 1980 (à la suite des premières élections européennes), elle est composée d'évêques délégués par les conférences épiscopales des Etats membres de l'Union européenne et elle a son secrétariat permanent à Bruxelles. Elle est théoriquement un organe de dialogue entre les évêques et les institutions européennes. Mais elle est en fait d’un européisme béat, et ne manifeste de rares critiques, toujours très mesurées, que de façon très ponctuelle, quand une décision est diamétralement et violemment opposée à la doctrine de l’Eglise. La COMECE comprend 24 évêques. Le représentant français est Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire de Strasbourg. Il s’est fait remarquer en soutenant la proposition de loi du député-maire de Woippy, François Grosdidier, visant à inclure l’islam dans les religions reconnues par le concordat. Il fut aussi l’un des dix évêques «de l’Est de la France» qui signèrent un communiqué, en octobre 2006, où ils dénonçaient «l’éventualité de la publication d’un Motu proprio du Pape Benoît XVI généralisant l’usage du rite tridentin pour la célébration de la messe» et voulaient «faire part au Saint-Siège» de leurs «inquiétudes».

Cc Le CCEE est le «Consilium conferentiarum episcoporum Europae» : conseil des conférences épiscopales d’Europe. En font partie les 33 conférences épiscopales des pays européens (y compris la pauvre conférence épiscopale de Turquie…), ainsi que les archevêques de Luxembourg et de Chisinau (Moldavie), sans référence à l’Union européenne. Son siège est du reste en Suisse. L’Assemblée constitutive du CCEE a eu lieu en 1971 à Rome. Selon ses statuts, le CCEE est

«un organisme de communion entre les conférences épiscopales d’Europe, qui a pour but, dans un monde qui tend vers une plus pleine unité, la promotion et la défense du bien de l’Église. Et en particulier :

  • l´exercice de la collégialité dans la communion hiérarchique “cum et sub romano pontifice” ;
  • la pratique d’une communication et coopération plus étroites entre les évêques et entre les Conférences épiscopales d’Europe, dans le respect de la fonction et des compétences propres à chacun, pour promouvoir et inspirer la nouvelle évangélisation au niveau européen;
  • la promotion de la communion avec les Conseils des Conférences épiscopales des autres continents;
  • le soutien à la collaboration oecuménique en Europe, pour rétablir l’unité des chrétiens;
  • le témoignage ecclésial dans la société européenne.»

Son assemblée plénière est annuelle ; elle réunit les présidents des conférences épiscopales et quelques autres personnalités ecclésiastiques (notamment du Saint-Siège).

Partager cet article

3 commentaires

  1. Si j’en crois les fait relatés par monsieur Daoudal, Mgr Katz foule aux pieds régulièrement la liberté religieuse, donc les droits de l’homme, qu’il le fasse au nom de sa “foi” n’anéantit pas l’erreur.
    Voici pourquoi je pense cela :
    1) Parce que seuls les cultes catholiques, israélites et protestants ont été spoliés sous la Révolution et seuls ils ont droit aux mesures de compensation prévues par le Concordat.
    2) Parce que l’usage du missel de saint Pie V est un droit que les fidèles et les prêtres détiennent de Dieu et non du pape et encore moins (si l’on peut dire) de Mgr Katz. C’est aussi un droit à la culture (Gaudium et spes).
    La “liberté religieuse” étant une donnée de la morale naturelle, donc de la raison, Mgr n’est pas “hérétique”, mais il bafoue les droits de l’homme ; qu’il le fasse à l’intérieur de l’Eglise n’enlève pas la qualité, ni la gravité de ses fautes, bien au contraire pourrait-on dire.
    Les citoyens (cas n° 1) et les religionnaires catholiques (cas n° 2) ont droit au respect de leurs droits naturels, comme tous les hommes.
    Je prie très respectueusement Monseigneur, s’il me lit, d’en tenir compte et de revenir sur ses prises de position contraires aux droits fondamentaux.

  2. ressemblances entre le COMECE et le CCEE:
    Des réunions, des parlottes, absence de position et de rappels forts de la doctrine catholique, pas d’action.
    Bref, des comités qui ne servent qu’a perdre du temps (et l’argent des Deniers du Culte) en réunions.
    Dehors les bureaucrates de l’Église. Donnez-nous des évêques CATHOLIQUES!
    [c’est faux : le CCEE s’est distingué du COMECE par des rappels forts de la doctrine :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/09/le-probl%C3%A8me-de-lenvironnement-doit-%C3%AAtre-plac%C3%A9-dans-le-cadre-de-la-crise-de-la-culture-occidentale.html
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/12/la-mission-fondamentale-de-l%C3%A9cole-catholique-est-dindiquer-la-pr%C3%A9sence-du-christ-dans-notre-temps-et.html
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/05/lenseignement-de-la-religion-est-un-droit.html
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/02/1er-mars-2008-b.html
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/03/enseignement-le.html
    MJ]

  3. Pour les spécialistes : les Editions du Cerf ont publié en janvier 2010 : “Les Evêques et la nouvelle Europe – Textes officiels du CCEE (1992-2006)”, 596 pages, 25 €. Postface du Professeur Jean-Paul Durand (Doyen honoraire).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique