Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Pays : Etats-Unis

Devant la Maison Blanche

HIl ne semble pas que la police américaine ait confisqué cette banderole. L'Amérique serait-elle un pays plus libre que la France ?

Partager cet article

34 commentaires

  1. Superbe action!!! Félicitation!!!!
    (Les américains ne parlent pas français, et ne connaissent pas Hollande!! Donc aucun risque vis à vis de la Police.)
    Mais super pour les médias. Bravo

  2. B.R.A.V.O DAVID

  3. Excellent, bravo David!
    Si les ricains n’ont pas interdit cette banderole c’est, bien entendu, parce que que ce pays est une vraie démocratie mais surtout qu’ils ne savent pas ce que veut dire ce mot “hollande”… Pour eux c’est soit un bout de terre en Europe, soit un endroit où on fabrique un fromage sans goût, soit un pays imaginaire ‘grolland” inventé par Anal +…

  4. bravo David !!
    Et pas de police politique de Manuel Gaz pour la confisquer

  5. C’est super comme initiative, est-ce qu’on aura la joie de voir cette banderole à chaque déplacement international de FH ?

  6. EXCELLENTISSIMEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!

  7. Obama est venu apporter son soutien ??

  8. Excellentissime!!!

  9. EXCELLENT !!!
    Ils ridiculisent le sinistre bonhomme !

  10. Mais l’a-t-il seulement vu ? Quelqu’un peut nous raconter ici svp ?

  11. Merci de parler États-Unis et non d’Amérique. Le pays des Yankees n’est pas tout le continent.

  12. Où alors… les policiers ne savent pas qui est Hollande … ;-)))

  13. Bravo !!!

  14. Bravo excellent !!!

  15. À “wow”
    Bravo pour votre commentaire : “Merci de parler États-Unis et non d’Amérique. Le pays des Yankees n’est pas tout le continent.” (wow)
    De même, ne parlez plus d'”Europe” pour dire “Union Européenne” ou “UE”
    Ne parlez plus de “Christianophobie” pour désigner des actes anti chrétiens
    Ne parlez plus de “mariages de couples gays” mais d’union de paires d’homosexuels
    Ne parlez plus de « l’enseignement de l’ABCD de l’égalité » mais de la « rumeur » de propagande sur la théorie du genre « qui n’existe pas » !
    Laissons la confusion et la manipulation du sens des mots aux marxistes qui ont peine à exister et piochent dans les outils les plus ringards.

  16. À “Florian 78”
    Bravo pour votre commentaire : “Merci de parler États-Unis et non d’Amérique. Le pays des Yankees n’est pas tout le continent.” (Florian 78)
    De même, ne parlez plus d'”Europe” pour dire “Union Européenne” ou “UE”
    Ne parlez plus de “Christianophobie” pour désigner des actes anti chrétiens
    Ne parlez plus de “mariages de couples gays” mais d’union de paires d’homosexuels
    Ne parlez plus de « l’enseignement de l’ABCD de l’égalité » mais de la « rumeur » de propagande sur la théorie du genre « qui n’existe pas » !
    Laissons la confusion et la manipulation du sens des mots aux marxistes qui ont peine à exister et piochent dans les outils les plus ringards.
    ———————–
    Apparemment, ce n’est pas « wow » mais « Florian 78 » qui a écrit ce message : Un message n’est donc pas ce qui est entre deux lignes et c’est cela qui prête à confusion.
    Suggestion au Salon Beige : Si la ligne était sous la mention « Rédigé par », cela serait plus lisible. Mais c’est juste une suggestion d’amélioration par rapport au site qui est formidable.

  17. Non, désolé de faire contraste avec l’opinion majoritaire ici, mais je trouve ridicule cette banderole. Dieu sait que je suis d’accord avec le message, mais nous n’avons pas à exporter nos crises et nos dissensions politiques.

  18. BRAVOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!
    Aux États Unis d’Amérique le 1er amendement de la constitution garantit, entre autres, la liberté d’expression. Celle-ci n’a pas les mêmes “restrictions” qu’en France.

  19. Bravo à David qui ne risque rien aux USA, la liberté d’expression et de manifestation y est totale.
    “La liberté d’expression aux États-Unis est protégée par le Premier amendement de la Constitution des États-Unis et par les constitutions et lois de nombreux États. Il y a cependant de nombreuses exceptions dont l’obscénité, la diffamation, l’incitation à l’émeute, le harcèlement, les communications secrètes, les secrets commerciaux, les documents classifiés, le droit d’auteur et les brevets.”
    Pour suivre les actions d’éclats de David, c’est là
    http://hollande-demission.fr/hollande-must-resign/ en anglais
    http://hollande-demission.fr/operation-lafayette-52/
    D’autres photos là, en particulier une avec la mamy qui campe depuis 33 ans devant la Maison Blanche contre la violence
    https://twitter.com/David_vanH/status/431541824055177216/photo/1
    Europe1 s’est fendu d’un article sur LA Banderole
    http://lelab.europe1.fr/t/une-banderole-hollande-demission-a-washington-13085

  20. David cherche des volontaires pour demain 10h
    “Hollande-Démission! ‏@David_vanH 1 h
    #HollandeDemission recommence demain si il y a des volontaires! Diffusion max pour en trouver + RT #HollandeResign pic.twitter.com/Pg7m77sqga
    Hollande-Démission! ‏@David_vanH 9 min
    Mardi si + de volontaires, #HollandeDemission @WhiteHouse 10h (16h France) pile qd #Hollande verra du “Oval Office” pic.twitter.com/qfZZLPDVSB ”
    C’est le moment de rameuter toutes vos connaissances à Washington!

  21. Non, Les US ne sont pas un pays “plus libre que la France”, ils ne sont même pas un pays que l’on peut dire libre.
    Les US sont le seul pays au monde qui vit sous la loi martiale depuis maintenant bientôt 13 ans.
    Liberté d’expression garantie par la constitution américaine ? Mais c’est une plaisanterie : tout ce que vous dites, téléphonez, publiez, commentez sur le web, tout cela fait l’objet d’une gigantesque collecte de données financée à coups de centaines de millions de dollars et abondée par tous les opérateurs, moteurs de recherche et sites “sociaux”. A partir de là, votre “liberté d’expression” devient un outil de surveillance.
    Liberté d’opinion ? Quand l’opinion publique est fabriquée et refabriquée en permanence par le media, fictions TV et cinéma inclus ?
    Liberté politique peut-être ? Quand seuls sont élus, dans un bipartisme forcé sans opposition, les hommes financés par les lobbies, la finance et le grand patronat ?
    Avec ça, vous pouvez être autant “dissident” que vous le voulez, le pouvoir s’en fout puisque votre opinion ne pèse rien, rien financièrement, rien électoralement. Et si jamais votre opinion se mettait à peser un peu plus lourd dans le sac “opinion publique”, la surveillance règle le problème très vite, et une petite manipulation arrive à point nommé.
    La liberté aux US, c’est celle du consommateur-électeur qui est libre de choisir entre deux segments de marché et entre deux candidats tous deux financés par les mêmes patrons protecteurs.
    Voilà pour la liberté des US.
    La banderole maintenant : elle n’a pas été sortie ni empêchée, non pas parce que les US seraient “libres”, mais parce que la maison Blanche se fout complètement d’avoir Hollande ou Tartempion en visite : peu importe le nom du lieutenant issu du programme Young Leaders, pourvu qu’il obéisse -ce qui n’est pas difficile puisqu’il pense librement tout ce que le programme lui a librement inculqué de penser, et qu’il croit que ses ambitions financières seront satisfaites.
    La banderole n’empêche absolument pas Hollande, ou Tartempion, d’obéir. La banderole est donc laissée libre,
    il n’y a aucune raison de la virer ! En revanche le jour où un Président Français n’obéira plus… vous vous rappelez ce qui a été fait en Irak ? Quand l’Iran a cessé d’obéir, vous vous rappelez le dispositif de blocus qui a été instauré ? Un peu avant quand l’Europe s’est avérée une concurrente un peu trop multisouveraine, comment l’europe a-t-elle été mise au pas sous prétexte de sauvetage allié ?
    Vous voyez, la liberté n’a rien à faire avec ça.
    Quand vous êtes à côté d’un missile de 10 tonnes, si votre seule arme est une affichette qui dit “les mitraillettes c’est trop méchant”, le missile s’en fout complètement.

  22. Le retour en France de l’auteur de cette banderole ne va pas être triste, il peut être sûr qu’il va être accueilli comme il se doit pour tout activiste dans un pays répressif (il ne doit pas être naïf au point de ne pas s’y attendre), la police politique doit être sur le pied de guerre pour qu’il ne puisse lui échapper.
    Souhaitons qu’il ne tombe pas dans un escalier !
    Il est vrai qu’il est regrettable que nous étalions nous ennuis à l’étranger, mais comment ne pas le faire puisque nous ne pouvons pas le faire chez nous ? ! nous n’avons pas la chance d’avoir un amendement garantissent la liberté d’expression.

  23. En France, je suis un opposant au Président. Mais à l’étranger, je suis d’abord Français.
    Pas de division devant les étrangers. On lave son linge sale en famille.

  24. Mais non flore ne désespérez pas de la liberté et des petites affichettes et banderolles et du courage .
    Vous oubliez que derrière le missile il y a un lanceur de missile et qu’autour il y a des personnes et des peuples qui voient l’affichette ou la banderolle .
    Et donc aux USA il y a parfois , souvent , plus de liberté qu’en France “social-démocrate” et en UE . Evidemment ça n’est pas le paradis non plus aux USA . Mais être plus libre qu’en France n’est pas difficile

  25. je signale qu’obamate n’a pas accueilli bidochon qui avait comme d’habitude l air d un flan a sa sortie d avion , a la place on a délégué un manequin de vitrine au zigomatique figé qui avait l air d avoir fumé du hach
    ceci explique cela concernant la banderole par contre si sur la banderole il y avait écrit obamate alors là guantanamo direct pour sur !

  26. C’est toujours David van Hemelrijck, l’auteur?
    Il est incroyable! Perseverant! Puisse un jour, l’Etat le remercier pour son engagement!
    Quand je pense que le type qui a cree Ligne Azur a ete decore de la Legion d’honneur…

  27. @ Flore,
    Vous avez raison…
    Mais en France, c’est pareil… sauf que vous n’avez PAS le droit de dire ce que vous pensez, que vous n’avez le droit que manifester que si le pouvoir est d’accord et qu’on vous mettra au trou si vous avez une arme et que vous vous défendez.
    Alors, oui, les États-Unis sont relativement peu libres mais ses citoyens le sont un peu. La France l’est encore moins et ses citoyens pas…
    Une grosse différence donc.

  28. bravo bravo bravo ! c’est un début de libération quel courage encore bravo !

  29. @xc | 11 fév 2014 09:38:16
    « En France, je suis un opposant au Président. Mais à l’étranger, je suis d’abord Français.
    Pas de division devant les étrangers. On lave son linge sale en famille. »
    La mondialisation vampirise la France…
    Avec les mêmes armes…saignons la mondialisation !
    Bravo…pour cette démonstration devant… « la Maison Blanche »…des USA.
    Splendide le salon Beige….photo qui peut concourir pour le « Fubiz Awards » !

  30. C’est drôle, courageux peut-être, mais cela ne sert à rien.
    Imaginons qu’Hollande démissionne demain. Que va-t’il se passer ? Il va être remplacé par un autre qui sera idéologiquement son clone… Tout continuera à l’identique sauf pour les humoristes qui devront s’adapter.

  31. Interdit d’affichage devant l’Elysée du à l’intolérable police de la pensée ripoublik-haine …..
    Mais si c’était une affiche en anglais pour démissionner le socialiste extremiste obama ,pensez-vous que cela serait tolèrer devant la Maison Blanche ?

  32. @FLORE
    comment comprenez-vous qu’obama ait pu être élu ? ET réélu ? et, à ce jour conservé en place…..malgré TOUTES LES SUSPICIONS qui pèsent sur lui ?
    “choix entre 2 segments” comme vous l’expliquez, d’accord, mais qui choisit les segments ?
    MERCI

  33. @ max
    Amusez-vous à vous poser ces questions juste un peu en amont :
    1) peu importe à ce stade que obama ou son “concurrent” ait été élu en 2012. Le bipartisme américain est un mime d’alternance qui permet de croire qu’il n’y a pas de parti unique. La question “pourquoi machin est réélu plutôt que truc élu” est à partir de là, non pas inintéressante, mais très secondaire.
    2) soient par exemple le segment “coca light” et le segment “coca zero” : qui les établit sur le marché ? La question du “choix” est quasi non pertinente, puisque pour le “consommateur” ça devient “le marché” ou “le marché”. Sauf s’il est Amish en Pennsylvanie par exemple … 😀

  34. Bravo !
    La France n’est pas un pays de liberté : il n’y a pas meilleure photo pour le rappeler.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]