Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Deux ans ferme pour un chat mais du sursis pour avoir assassiné 7 personnes

A l'image de la société française plus prompte à s'émouvoir du sort des animaux que de la banalisation de la culture de mort. C'est ainsi que va la justice française :

"Un homme qui avait transformé un chat en torche vivante avant de le défenestrer d'un 7e étage, au cours d'une soirée de violences envers sa compagne, a été condamné à deux ans de prison ferme (…) Le martyre du chat Griffin, âgé de 6 ans, jeté en feu du 7e étage, avait attiré lundi une foule d'une cinquantaine de personnes au tribunal de Nice, majoritairement des femmes scandalisées par la cruauté du "bourreau". Une dizaine d'organisations de défense des animaux s'étaient portées parties civiles. L'Association justice pour les animaux avait déposé plainte vendredi, suivie par de nombreuses autres organisations locales ou nationales"

Retour en arrière de quelques mois en octobre 2015 :

"Accusé d'avoir mis fin aux jours de 7 patientes, Nicolas Bonnemaison a été condamné aujourd'hui à deux ans de prison avec sursis par la Cour d’assises du Maine-et-Loire. L’ex-urgentiste bayonnais a été reconnu coupable d’avoir délibérément donné la mort à une patiente, Françoise Iramuno, avec la circonstance aggravante de connaître sa particulière vulnérabilité, mais a été acquitté pour les six autres patients pour lesquels il était jugé"

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

30 commentaires

  1. C’est comme dans Lucky Luke: tuer un homme c’est 10 dollars d’amende, voler un cheval c’est la pendaison immédiate.
    La réalité dépasse TOUJOURS la fiction.

  2. Exactement la justice diabolique (c’est-à-dire inspirée par le Diable, avec un renversement total des valeurs !).

  3. Vous pouvez aussi comparer le jugement avec les condamnations à la suite d’un accident mortel. Ainsi, un automobiliste récidiviste a été condamné à six mois de prison ferme pour avoir renversé mortellement une vieille dame qui traversait sur un passage protégé
    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/pau-un-automobiliste-condamne-pour-avoir-renverse-son-quatrieme-pieton-1452537729
    Quoiqu’il en soit, moi qui ai un chat, je trouve la peine prononcée à l’encontre du propriétaire de cet animal bien trop légère. Dans certains pays, la souffrance des bêtes ne compte pas. Ainsi, en Égypte, des porcs ont été “couverts d’acide ou enterrés vivants”.
    https://munchies.vice.com/fr/articles/bidonvilles-caire-porc-come-back

  4. Pour en rester dans le domaine des animaux, il est inacceptable de s’en prendre à la Tauromachie, au gavage des oies, à la cruauté envers les chats, …
    … sans dénoncer d’abord l’ABATTAGE RITUEL (sans étourdissement préalable) qui est d’une cruauté encore plus grande et devrait être interdit définitivement dans nos pays civilisés d’Europe !
    Ces hypocrites, adeptes du double langage, du grand-écart permanent, du deux poids, deux mesures ne sont pas crédibles.
    Les animaux sont des êtres sensibles ou ils ne le sont pas : Qu’ils fassent leur choix !
    Enfin, profitons-en pour demander aux membres de ces assoces de dénoncer aussi et d’abord le mal fait aux êtres humains dans notre beau pays, surtout aux plus faibles : enfants à naître ou nés, femmes, familles délaissées, malades, handicapés, vieillards et personnes en fin de vie, …
    Et vous avez raison de mettre en parallèle cette histoire de chat et l’affaire de ce docteur qui aurait subi « un calvaire judiciaire » et dont certaines victimes, comme la théorie du genre, n’existent pas !

  5. Parfaite illustration de la dérive ubuesque de la France UMPS.
    Je n’ai aucune confiance dans la justice de mon pays.

  6. Avoc m’ôte les mots de la bouche
    J’ajouterai que cette “justice” (de scélérats!) est impitoyable avec les victimes et les innocents.

  7. “On n’a pas un couer pour les hommes et un coeur pour les animaux” Alphonse de Lamartine
    Petit rappel: les animaux sont créatures de Dieu et Jean Paull II lors d’une audience publique a confirmé qu’ils ont une âme…

  8. Je suis étonné que ce gvt ne lui ait pas déjà décerné la légion d Honneur ! Un oubli qui sera vite réparé, n en doutons pas ! Dans ce gvt , tuer c est la seule option d avenir pour résoudre tous nos problèmes ! L idéologie über alles !

  9. Pensée pauvre chat il y en a bientôt plu ,des Homme bouaf il y en a déjà trop?

  10. Est-ce que vous pouvez comprendre que la société révolutionnaire est fondamentalement injuste ? Réserve de la peine de mort aux innocents, avortement, euthanasie, favoriser l’envahisseur et sa pseudo-religion contre les indigènes et la seule vraie religion…..
    Quand à la base on refuse les hommages de la société dus au seul vrai Dieu, il ne peut exister aucune justice.

  11. La maltraitance envers les animaux est un crime car ces derniers sont désormais des êtres sensibles. Torturer un chat est ignoble et celui qui a aspergé le malheureux Griffin, ne retrouvera jamais plus l’affection d’un animal de compagnie.
    J’ai six chats et je n’aimerais pas que l’on leur fasse du mal.

  12. Ce n’est pas parce que la justice est laxiste envers des criminels qu’elle doit l’être envers les brutes qui martyrisent les animaux.
    De toute façon, 2 ans… les fera-t-il ?
    Cette condamnation ferme fera jurisprudence et permettra peut-être de faire condamner tous les monstres de l’industrie agro-alimentaire et des abattoirs de viande hallal.

  13. Et la grâce présidentielle pour celle qui a tué son mari.

  14. Lu dans le “Parisien” d’aujourd’hui : une plainte a été déposée contre une entreprise où des centaines de poussins “invendables” sont tués dans une broyeuse (horresco referens !) sans étourdissement ou anesthésie préalable…
    J’attends toujours dans la presse un article sur le bien fondé de 200 000 bébés massacrés chaque année en France… Le diable se pavane en toute liberté !
    La compassion pour les animaux d’accord, mais je crois que la compassion pour les êtres humains est prioritaire !

  15. Le paganisme est indissolublement lié à la zoolâtrie.

  16. A irishman et tous les autres
    Il ne s’agit pas d’idolâtrie
    Vous avez sans doute oublié Saint François d’Assise ??
    Et Jésus entrant dans Jérusalem monté sur un âne ?
    Sans oublié que sur les autels Il est symbolisé par l’Agneau ??
    Relisez la Bible

  17. C’est parce que le prix de la vie humaine a considérablement chuté, sous l’effet de lois criminelles liberalo-socialistes, que se banalise la maltraitance des animaux. Non l’inverse !

  18. Puisqu’on compare le sort réservé au chat à celui réservé à l’homme (ce qui me semble absurde), il faut rappeler que les propriétaires de chats ont l’obligation de faire stériliser ou castrer leurs chats.
    Si on condamne toute mesure contraire à la loi naturelle, on ne devrait plus limiter la population féline.

  19. Il suffit d’aimer ou d’avoir aimé un animal, d’être entré dans cet émerveillement insoupçonné pour être meurtri par cette obligation, constante sur le S.B, de choix entre la souffrance animale et les crimes et les douleurs que subissent les hommes.

  20. @ majeur
    Il ne s’agit pas d’exclusive, mais de hiérarchie.
    L’animal souffre, l’homme, non seulement souffre mais sait qu’il souffre et souffre ainsi, “au carré”, de cette prise de conscience.
    De plus, l’homme n’est pas qu’une créature, mais est aussi enfant de Dieu.
    @ Charigny
    Nous n’avons certes qu’un cœur, mais notre raison nous permet d’en user différentiellement (quant à Lamartine, sa sensibilité toute entière tournée vers son “Elvire” perdue, l’éloignait de Dieu: “dieu n’est qu’un mot rêvé pour expliquer le monde” disait-il!
    Pour ce qui est de l'”âme animale”, postulée par Aristote, et reprise par St Thomas d’Aquin, c’est un supposé principe sensoriel et moteur qui n’a rien à voir avec l’Âme spirituelle humaine, promise à un Salut.
    Ceux qui sont responsables de l’égorgement hallal des animaux de boucherie provoquent une masse de souffrance animale gratuite, incommensurable avec ce qu’à vécu ce pauvre chat… et ils ne font pas de prison!

  21. @ charigny et rien sur les milliers avortements ? Vous vous en moquez ? Seuls les animaux ont votre faveur ? Inversion satanique des valeurs ! Bien sûr , j ai un chat et il ne me viendrait pas à l idée de lui faire du mal mais enfin il faut hiérarchiser le jugement des auteurs de ces souffrances .on parle beaucoup du halal et de la façon de tuer ces bêtes et là je suis d accord pour le dénoncer ; par contre rien sur la tauromachie où on tue pour amuser le public: ne pas oublier que cela fait parti de fêtes payennes : c est du PAGANISME ! Et je ne vois guère de chrétiens dénoncer cette sauvagerie. Je suis contre.
    Aprés ce jugement fait parti de la VOLONTÉ idéologique d inverser les valeurs chrétiennes .

  22. On est tellement nombreuses à venir sur ce site, à aimer Jésus, notre famille mais aussi nos chats !!! Combien de douces mères de famille nourrissent les petits oiseaux du bon Dieu chaque hiver avec des boules de graisse végétale ? Combien de ces femmes qui recueillent des petites bêtes accidentées, abandonnées dans de minuscules associations ? C’est un peu dommage de comparer l’humain et le monde animal, qui pour beaucoup d’entre nous, est un prolongement de notre amour maternel.

  23. J’aime énormément les animaux et suis révoltée contre la cruauté que certains adoptent à leur égard. Cependant, aussitôt, je me suis dit que l’on condamnait beaucoup plus longtemps l’auteur de ces faits, alors qu’on est très libéral sur des assassins, pédophiles, etc….qu’on laisse en liberté ou condamnés avec sursit ! Le monde à l’envers !

  24. @Exupéry
    1 / L’animal, donc, souffre mais ne sait pas qu’il souffre…
    2 / (…)” l'”âme animale”, postulée par Aristote, et reprise par St Thomas d’Aquin, c’est un supposé principe sensoriel et moteur qui n’a rien à voir avec l’Âme spirituelle humaine, promise à un Salut.”
    Supposé?
    C’est, il me semble, une façon commode n’annihiler la question.
    Les plantes souffrent. Cela est scientifiquement mesuré. Doit-on attendre la certitude de l’existence d’une “âme florale” pour cesser de torturer une plante verte?
    Et pour répondre plus largement à d’autres arguments franchement spécieux ; il n’y à pas d’inversions des valeurs: je ne préfère pas que l’on torture les hommes pour épargner les animaux.
    Mais tant de s… peries sont subies par les animaux: égorgements, expériences scientifiques d’innombrables manières, maltraitances d’élevages, abominables maltraitances dans les abattoirs (Alès) etc…
    que l’homme pourrait avoir la décence de ne pas marchander sa reconnaissance.
    Dans le Nord de la France une stèle est dédié aux chiens et aux chevaux qui ont servi les hommes durant la Première Guerre mondiale.
    J’ai bien conscience que cette “anecdote” n’apporte pas d’élément philosophique au débat. Je crois qu’elle en apporte à l’Amour.
    Lorsque je prie et que mes chats se rapprochent de moi il me semble qu’ils sont sensibles à quelque chose qui me dépasse.
    Enfin je suppose.

  25. Bon, maintenant que nous avons une jurisprudence sévère sur les sévices aux animaux, utilisons là pour l’abattage HALLAL ou CASHERE…enfin!

  26. Bien sûr qu il y a inversion des valeurs car dois-je le rappeler , il y a une hiérarchie : le monde minéral inférieur au monde végétal ( pas d âme pour ces deux cas oú c est de l élucubration d écologiste ) inférieur lui-même au monde animal ….inférieur aux humains , eux même inférieur aux anges , archanges etc…jusqu à Dieu. Point final ! LEs animaux n ont pas une âme telles que nous l entendons , car elles ne sont ni soumises à l enfer , ni à la vue salvifique de Dieu mais dans un monde neutre. Et je ne vois pas un chretien faire volontairement du mal aux animaux mais ces derniers sont à notre disposition pour notre développer’; à nous d en bien user . Raison et harmonie , voila le point d équilibre de toute action chretienne.

  27. Laissez une paroisse vingt ans sans prêtres, on y adorera les bêtes ( Saint Curé d’Ars)

  28. Est il pertinent de comparer ces 2 affaires ? Sans doute pour mieux dénigrer la ( très juste ) condamnation de l’une face à la légèreté de l’autre . Belle victoire pour les animaux , dont vous devriez vous réjouir : la bêtise humaine est sans limite . Pour le dossier Bonnemaison que je sache aucune association catholique n’a estimé utile de manifester devant la cour de PAU face aux tenants de l’euthanasie . Au contraire un médecin à la retraite ( membre du conseil de l’ordre des médecins ) et grand catholique a même témoigné devant la cour de sa vive sympathie et de toute son empathie pour cet homme brisé qu’est Bonnemaison .
    Battez vous si vous voulez gagner et inspirez vous du courageux combat des défenseurs des bêtes

  29. Et-il nécessaire de sortir les griffes lorsque l’on parle des animaux?
    Merci @Marie Cartron pour votre douce synthèse.

  30. Creoff, vous n y pensez pas , l affaire est bien trop juteuse et là oú il y a des intérêts financiers , en regle generale , les droits des victimes ne s appliquent pas. C est une regle d or en république .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services