Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Famille

Destruction de la famille en 5 actes

De Jeanne-Emmanuelle Hutin dans Ouest France :

"Acte 1. La rentrée 2012 donne le ton. « Pour donner la liberté de choix, il faut être capable d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, éthique, social, intellectuel », déclarait le ministre de l'Éducation nationale. Reléguer les familles au rang d'un déterminisme, ne manque pas de porter atteinte à leur autorité morale. S'agit-il de réaliser un « homme nouveau », endoctriné par des théories en tous genres ? Une laïcité qui s'arrogerait le droit d'entrer dans les consciences poserait la question du respect des libertés fondamentales et de l'instrumentalisation de l'État par une croyance laïque.

Acte 2. Changement de la nature de la filiation, conséquence du mariage homosexuel (printemps 2013). La norme était qu'un enfant ait un père et une mère. Aujourd'hui, il peut légalement avoir deux pères ou deux mères. Ce qui, dans ce cas, le dote d'une filiation fictive !

Acte 3. À la même occasion, effacement du Code Civil des mots « père et mère », remplacés par « parents », des mots « mari et femme » remplacés par époux. La famille change de nature. Cette disparition juridique annonce-t-elle la marginalisation du rôle social des pères et mères ?

Acte 4. Hiver 2013 : familles nombreuses dans le collimateur fiscal. La baisse du quotient familial entraînera une hausse d'impôts pour nombre d'entre elles. Or, elles seront déjà les premières pénalisées par l'augmentation de la TVA. « Double peine » !

Acte 5. Projet de disparition du foyer fiscal : la société reconnaissait la famille comme une unité, déclinée dans la déclaration de revenus commune. Il est question de briser cette unité en chargeant chaque conjoint de remplir la sienne… pour inciter les femmes à travailler. Comme si elles n'étaient pas libres parce qu'elles étaient mariées !"

Partager cet article

23 commentaires

  1. “inciter les femmes à travailler”
    STOP au mésusage des mots.
    Une mère au foyer n’est pas en vacances perpétuelles: en bon français, elle occupe une activité bénévole, elle a un emploi non rémunéré.
    Bon, si vous y tenez, elle peut aller s’inscrire chez Monsieur Paul Employ, ça contribuera à redorer les statistiques du chômage.

  2. Le vent tourne ! Pour son numéro de Noël, Ouest-France a orné sa une d’une belle Nativité de La Tour.
    Et maintenant cet édito au ton juste.
    Chapeau !

  3. Si OF commence à entrevoir la lumière….

  4. Je ne comprendrai jamais comment des gens arrivent à lutter aussi bien contre les idées qu’ils défendent…
    De ce point vue les Hollandistes dépassent tout!
    Comme l’énonçait Talleyrand: “Je pardonne aux gens de n’être pas de mon avis, je ne leur pardonne pas de n’être pas du leur.”
    Que veux (en principe?) le gouvernement Hollande à tout prix: sauvegarder l’emploi!
    On ne parle même pas d’en recréer… mais au moins de sauvegarder ce qui peut encore l’être!
    Or la majorité des femmes sont déjà dans le monde du travail avec des emplois divers, dont une majorité de temps partiels…
    Si on supprime le foyer fiscal, le salaire du conjoint le plus payé va être très sensiblement surimposé et ce surcout fiscal ne sera pas du tout “compensé” par la non fiscalisation du bas salaire supposé du conjoint(e): il suffit de regarder les barèmes.
    Si d’ailleurs la mesure ne ramenait pas effectivement de l’argent dans les caisses de l’état personne n’y songerait dans le contexte actuel!
    Résultat: le pouvoir d’achat familial va globalement décroître, ce qui va obligatoirement se traduire par une chute de la consommation des ménages…
    D’où une nouvelle menace sur…l’emploi…
    Il fallait y penser!
    Sarkozy y avait déjà songé, Hollande le fait!…

  5. Merci Mme Hutin pour cette analyse que chaque lecteur du SB était depuis longtemps en mesure de faire. Mais réjouissons nous de cet article très éclairant sur l’idéologie anti-famille mise en place par le gouvernement et auquel, hélas, votre quotidien ne nous habitue guère. C’est l’époque des prises de bonnes résolutions, espérons que vos collègues journalistes commencerons eux aussi à ouvrir les yeux, en couvrant avec plus d’ardeur et moins d’animosité mal contenue les manifestations LMPT par exemple et saurons en dire plus sur les groupuscules dangereux protégés par le régime (Act-up, antifa, Femen).

  6. @Saint-Plaix
    Vous croyez “que le gouvernement veut à tout prix sauvegarder l’emploi…”(sic)
    Si les lecteurs du SB en sont persuadés comme vous…
    Eh bien on n’est pas sorti de l’auberge !!!

  7. A titre personnel et intime qu’est ce que ça veut dire “LA FAMILLE” pour Hollande ou pour Sarkozy ?
    à peu près rien ….

  8. Chiche ! Que toutes les femmes au foyer aillent s’inscrire à Paul emploie !

  9. Duport, vous ne goutez pas mon humour!
    J’ai pris bien soin de mettre “en principe” pour ceux qui auraient pu se fourvoyer…
    Où avez-vous bien pu prendre l’idée que je puisse en être “persuadé”???…Etrange!
    Jamais je n’aurai une idée pareille!
    Je vous engage à suivre mes articles pour vous rassurer sur: http://www.vudefrance.fr
    Médiatiquement en revanche, je suis certain que “tous” veulent le laisser croire et une manœuvre de ce type va ) l’encontre de cette stratégie.
    C’est tout ce que je voulais souligner…
    Cela étant, je vous rassure tout de suite, ce n’est certainement pas Sarkozy qui ferait mieux dans cette situation:
    il en est directement la cause!
    Tant qu’on ne sortira pas du contexte européen et de l’immigration incontrôlée avec un patronat encouragé de facto à employer des “faux papiers”, il n’y a aucune chance de redresser la situation…

  10. comme on ne peut plus être Chrétien de gauche, Ouest France semble avoir choisi de rester chrétien …
    Après un très bel édito bien envoyé (repris sur notre blog préféré) sur le mariage pour tous, pour lequel elle fut semble-t-il très critiquée par la bien-pensance, Madame Hutin fait à nouveau preuve de courage, merci à elle.

  11. Lors du sermon de la messe de ce dimanche, retransmise sur KTO, nous avons eu droit à une défense vigoureuse de la famille, par Mgr Aupetit en personne.
    Il a critiqué le mariage gay et la loi Taubira. Il a refusé de reprendre la définition de la filiation, comme lieu où l’enfant est reconnu “par le regard d’amour et de tendresse” posé sur lui, argument maintes fois avancé par les partisans du mariage gay.
    Cette défense de la famille, en cette octave de Noël 2013, était particulièrement bien choisie et toute l’assistance lui en a été bien reconnaissante.
    Pour les défis que nous devons affronter à présent, comme la théorie du gender enseignée à l’école, nous savons que nous pouvons compter sur le soutien de l’Eglise.
    Pour tout cela, merci du fond du coeur. Nous ne l’oublierons jamais, jamais, jamais.

  12. @Jeanne Smits
    Il me semble bien que chaque année OF orne sa Une du jour de Noël d’une scène de la Nativité ou de la Sainte Famille…

  13. Quelle joie de voir un édito pareil dans Ouest-France.
    Merci Mme Hutin pour votre analyse juste et exposée courageusement.
    Puisse-t-elle aider les indifférents à prendre conscience de la gravité de ce changement de civilisation en cours.
    Cet édito est aussi un motif d’espérance pour l’année à venir : nous, familles, nous sentons moins seuls médiatiquement…

  14. Nous assistons méduses, mais non crédules à une modernisation pour l’heure plus asseptisee certes, de la pensée du national-socialisme.
    Gobeels II vocifère son anti christianisme à qui mieux mieux, parfaitement aligné en cela sur la doctrine totalement anti-chrétienne et plus encore anti- catholique de ses mentors !!!! Tandis qu’Himmler II déploit tout son arsenal répressif contre ses femmes, ses hommes et ses enfants étiquetés comme adepte d’un terrorisme dangereux pour une république qui se meure !!
    Vive Dieu, Vive le Roy !!

  15. Le site de la mairie de Versaille a trouvé un mode original pour exprimer la théorie du genre : Lors d’une demande d’extrait de naissance en ligne à la rubrique “Père”, on a le choix entre Monsieur et Madame. Idem pour la “Mère”. Classe non ?
    Autre remarque concernant la destruction du foyer fiscal : Il serait logique que si les conjoints sont imposés séparément, l’ISF soit aussi calculée séparément.

  16. Inciter les femmes à travailler ? Parce qu’une mère au foyer est sans emploi (?) ; justement, elle est capable de cent emplois !

  17. Bonjour,
    L’acte 3 de la démonstration de Mme Hutin est erroné. Les mots père, mère, mari et femme demeurent inscrits dans le Code civil.
    pour preuve, l’article 371 du Code en vigueur: L’enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère.
    Il est regrettable qu’un éditorial du premier quotidien régional de France contienne une si grave erreur, en dehors de toute appréciation sur les idées développées par l’auteur.

  18. @Saint-Plaix
    Drôle de manière de souligner, qui exige autant d’explications…
    “Sortir du contexte Européen et de l’immigration incontrôlée” ne suffira pas à redresser la situation.
    Pour redresser la situation il faut des hommes droits et honnêtes ayant le sens de l’État et du bien commun.
    Des hommes qui ne cherchent pas uniquement la manière de faire la meilleure fausse déclaration fiscale, le meilleur détournement d’argent public, le meilleur compte à l’étranger, le meilleur poste hyper rémunéré pour placer les copains, la meilleur façon de semer la chienlit partout dans le pays afin de mieux régner ou d’instaurer la meilleure dictature.
    Or il est rigoureusement impossible que de tels individus ressortent d’un système politique composé presque exclusivement de racailles, mieux, ce système transformerait en racaille le plus honnête des hommes.
    Il faut nettoyer les écuries d’Augias ! Non seulement se débarrasser de TOUTE la classe politique mais également de toute l’administration et de tous ceux qui travaillent ou ont travaillés avec eux, y compris et surtout, le “petit personnel” dont on ne se méfie jamais assez.

  19. Hutin, comme Louis X?
    Hutin:personne qui a tendance à se quereller.
    Juste un petit clin d’oeil, comme je viens de voir ce mot dans “l’histoire passionnée de la France” de Jean Sévilla.
    Mais je partage entièrement le point de vue de Madame Hutin et comme tout le monde ici suis (agréablement) stupéfait que Ouest-France le publie.

  20. Cet édito étonne et détonne des précédents. Ce journal nous avait habitué à une ligne éditoriale, sorte de bouillie de chat, rédigée à la manière énarque : “Thèse, antithèse, synthèse” ce qui, pour de nombreux sujets graves et importants se révélait misérabilis.
    Si un tournant est pris, c’est heureux d’autant que cela apportera de nouveaux lecteurs.
    Mais une hirondelle ne fait pas le printemps!
    Donc, à suivre …

  21. Madame Jeanne-Emmanuelle Hutin vous affichez (et au moins pour la deuxième fois) un courage auquel votre journal ne nous avait pas habitué. Merci, et bon courage, ce ne va pas être simple.

  22. En cas de destruction du foyer fiscal, je crois que je vais embaucher ma femme, donc lui verser un salaire (déductible des impôts…) ! Et si cela ne suffit pas, divorce selon la loi de la ripoublique, mais je resterai marié selon la loi autrement plus respectables de la Sainte Eglise catholique.

  23. @Benoit
    Si vous embauchez votre femme, l’intégralité de son salaire suffira à peine à payer les charges sociales et son imposition… !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services