Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Désormais, les mensonges du gouvernement tiennent deux semaines et demi

Désormais, les mensonges du gouvernement tiennent deux semaines et demi

27 août : Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a assuré que le plafonnement à 4% de la hausse des prix de l’électricité cette année serait maintenu et ne ferait pas l’objet d’un rattrapage en 2023.

14 septembre : Le Premier ministre donne des détails sur la prolongation du bouclier tarifaire début 2023, valable pour “tous les ménages, les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises et les plus petites communes”. Le gaz n’augmentera que de 15% en janvier 2023 et l’électricité de 15% en février. “L’écart ne sera pas reporté sur les factures des consommateurs (…), il sera pris en charge par l’Etat”, précise Elisabeth Borne.

Partager cet article

8 commentaires

  1. C’est gratuit, c’est l’état qui paye…

    • Correction du verbatim 😉 La phrase exacte prononcée par ce grand génie d’Hollandouille était : “C’est pas cher, c’est l’État qui paie”

      • Cette phrase attribuée à notre Flamby national lui colle à la peau alors qu’il semble bien qu’il ne l’ait jamais prononcée. Mais estimant qu’elle lui va comme un gant, je ne me prive pas comme vous d’en user et même d’en abuser.

  2. Aucune stratégie, aucune vision, que de la “com” mal faite pour deux mois du début 2023, du flou artistique, des gouvernants incompétents.

    Par contre, je suis d’accord avec le patron du MEDEF et je vais même plus loin : L’Etat est bien le super profiteur d’une hausse des prix.
    La vraie raison tient peut-être dans une manipulation calculée de certains : il faut de l’inflation pour relancer la machine financière brisée après les folies du covid et accroître les ressources de l’Etat. Car la hausse des prix va profiter avant tout à l’Etat qui recevra immédiatement de la TVA, puis de l’impôt sur les revenus ou les bénéfices, puis sur les autres impôts (s’il y a augmentation des revenus, il y aura bien augmentation de l’immobilier, donc des droits de mutation…).

    L’Etat pourra bien faire un chèque à quelques-uns pour essayer d’éviter le retour des gilets jaunes.
    Panem et circenses !

    • Trop optimiste ce post. En fait, ils sont très compétents…pour faire ce qu’on leur demande : détruire la France (notamment par la dette organisée), le ‘Vous n’aurez plus rien’ de Schwab en marche…

      • “Vous ne possèderez plus rien et vous serez heureux…”
        Il me semble déjà avoir entendu cette phrase des centaines fois bien avant que Mr Schwab l’ait prononcée: Schwab ne fait décidément que plagier les théoriciens du collectivisme communiste et leurs armées de perroquets décérébrés depuis plus d’un siècle, faisant l’impasse sur les malheurs, les tragédies et les centaines de millions de victimes que les foules subjuguées récoltèrent en lieu et place du bonheur promis.
        Les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’avènement du NWO et de son Gouvernement Mondial n’aura d’autre résultat que faire de notre malheureuse planète une Union Soviétique et un Goulag associé, à l’échelle mondiale.

  3. Que je sache si c’est l’etat qui paye toutes les augmentations de ceci et de cela, c’est le contribuable, donc moi et les AUTRES qui vont payer l’augmentation du Produit et donc aussi sa TVA , alors ou va donc aller ce surplus de la TVA ….? : dans le tonneau des danaïdes pour assurer uniquement les salaires des fonctionnaires affectés a ce “faux service”
    Comme d’ailleurs me l’avait démontré un de mes amis agree a la Cour des Comptes me revelant que l’impot sur le revenus des Francais correspondaient en gros a la somme des salaires des fonctionnaires du fisc charges des conteoles des declaration des revenus des contribuables.
    …..a mediter longuement pour chercher a trouver un arret ultra efficace pour arreter ces processus UBUESQUES.de FRAUDES FISCALES INVERSÉES DE L’ETAT FRANCAIS passé maitre dans l’art de la FILOUTERIE.

  4. qui croit encore ces guignols qui sont aux manettes? des bisounours qui nous suicident à petit feu

Publier une réponse