Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Désinformation sur les soins palliatifs : la SFAP répond Christine Angot

Partager cet article

11 commentaires

  1. Vous la dites intelligente.
    Peut-être d’une forme d’intelligence en relation avec la méchanceté.

  2. Il y a malheureusement une erreur dans ce courrier évoquant pour cette harpie une “personne intelligente et cultivee” j’espere que c’est de l’ironie.

  3. “Cultivée” ! Elle qui confond Laure de Noves et Marie-Laure de Noailles dans un de ses romans !
    Vous me direz que l’éditeur n’est pas plus cultivé, qui laisse passer ça… Et Gallimard imprimant Bainville pour Banville (Correspondance Morand-Chardonne), leut pour velut (Assouline, Vies de Job), etc…

  4. Et même qu’il y aurait des bénévoles pratiquant la messe tridentine, où est le problème?
    Il y a des imams, des rabbins, des prêtres qui viennent visiter leurs fidèles en fin de vie…où est le problème?
    Cette madame Angot est quelque peu désorientée!!

  5. si cette stryge avait un minimum de décence elle rougirait de honte devant la dignité d’une telle réponse et elle irait se planquer au fond d’un trou pour n’en plus jamais sortir

  6. Cette femme est la bêtise et la haine incarnée.

  7. Cette dame est née trop tard et au mauvais endroit.
    Si elle avait parlé la langue de Goethe il y a 80 ans, elle aurait entendu parler d’euthanasie, d’utilitarisme, de solutions et de ce genre de choses…

  8. surtout égoïste, les bénévoles accordent leurs temps à des malades parfois sans famille à une époque où les soignants sont trop peu nombreux!
    qu’est-ce que ça peut lui faire que ces bénévoles soit des soit disant catholiques intégristes?
    ils sont surtout généreux
    faudrait-il, selon Mme Angot, priver ces personnes de lien social car en fin de vie?

  9. Très belle réponse de Koz : « consternante Christine Angot »
    http://www.koztoujours.fr/consternante-christine-angot
    LB2S « Propos parfaitement hallucinants de Christine Angot .. »
    https://twitter.com/LB2S/status/988697428051267584

  10. Cette pauvre femme (bien à plaindre) exprime simplement sa haine des soins palliatifs qui enlèveraient des clients à l’euthanasie. Elle exprime sa peur de ne pas pouvoir partir comme un chien que l’on pique, en toute inconscience.

  11. La lettre ne dit pas que Angot est intelligente et cultivée. Pour ce qui la concerne, on s’arrete à doublement coupable. Il lui manque les attributs pour entrer à un degré supérieur de culpabilité. L’auteur ne le dit pas par courtoisie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.