Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Des catholiques ont besoin d’aide

C’est une association d’enseignement privé qui lance un appel à toutes les bonnes volontés pour terminer de financer un projet. Le cours privé François et Jacinthe de Fatima ne touche aucun euro de l’Etat. Et pourtant, il forme d’excellents Français.
En cette fin d’année alors que nous sommes si proches de Noël, un petit geste est demandé vers ces frères catholiques, d’autant que chaque donateur bénéficie de réduction de l’impôt qui, lui, ne redistribue pas ses euros dans la même direction!

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. Demander de l’argent n’est pas très difficile mais par contre, indiquer clairement les modalités pratiques pour que les donateurs sachent comment faire semble plus difficile.
    Je retrouve bien là cet espèce d’incapacité à être pragmatique et pratique caractéristique de tant d’associations catholiques.
    Le site est fort bien fait mais la page relative aux dons mériterait, aurait mérité un peu plus de précisions.
    Si on demande de l’aide encore faut-il commencer par faciliter les choses au donateur habitué à utiliser internet pour des opérations rapides.
    Même les lazaristes de Tanjomoha savent faire cela.

  2. Ah, si nous pouvions offir ce genre d’école à nos enfants !
    Je hais le système français de l’Education nationale. Rien que ce mot d’éducation ! Une honte !
    Mais qui donc a la priorité en matière d’éducation sur les enfants?
    Celle-ci n’a qu’un rôle d’instruction, et ce toujours soumis à l’autorité des parents.
    Je puis vous assurer que c’est loin d’être le cas dans l’enseignement publique.
    Nous vivons sous un régime communiste déguisé, voilà ce que je pense !

  3. Jacques ne se rend peut-être pas bien compte du temps bénévole que demande déjà ce genre d’école. Par rapport à beaucoup d’écoles du même style, je crois que notre site Internet est déjà assez documenté.
    S’agissant de la page relative aux dons, il était prévu d’y faire figurer les formulaires de prélèvement et de don ; mais notre webmaester bénévole n’a pas encore eu le temps de terminer la mise à jour.
    Mais si Jacques est prêt à donner, il peut toujours le faire par chèque ; l’adresse de l’association figure très clairement sur le site…

  4. Lionel souligne le temps de bénévole nécessaire pour que les choses avancent. C’est vrai, j’en suis parfaitement conscient.
    Ce que je veux souligner, c’est que le fait de “tendre la main” qui est répandu dans les milieux catholiques suppose un minimum de respect du donateur. Je pense d’ailleurs que l’absence de facilité ne tient pas au mépris du donateur, mais à la tendance au bricolage, répandue ici et là un peu partout dans les œuvres catholiques (magnifique exemple avec l’édition dite catholique).
    Plus profondément, je déplore que l’exemple d’un certain amateurisme vienne de haut (je pense au CEF qui n’a guère d’actions incitatives et ne coordonne pas grand chose).
    Puisque le webmaster doit faire le nécessaire, je reverrai la question d’un don à ce moment là.
    Cordialement.

  5. “Vous serez jugés sur vos actes…” pas sur vos blablas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique