Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Des tombes de soldats profanées

Il aura fallu attendre le Monde (une fois n'est pas coutume), pour avoir un article dont le titre – "Les tombes de soldats marocains de la 2e DB profanées en Normandie" – et le contenu soient parfaitement exacts. Le scandale aggravé par son aspect manifestement raciste est bien la profanation de tombes, de tombes de soldats morts pour la France, et ce dans une campagne où les Français de métropole ou d'ailleurs n'étaient pas les plus nombreux à prendre les armes pour libérer notre pays. Méprisable et condamnable de s'en prendre à ses supplétifs 65 ans après.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Raciste… ou bien… ?
    Il est à la mode de profaner des tombes, et nous savons que les soldats originaires de certaines anciennes colonies et morts pour la France ne sont pas particulièrement aimés de leurs actuels coréligionnaires.
    Cela peut bien sûr aussi être le fait de quelques-uns de ces jeunes déglingués que fabrique si bien notre société…
    Est-ce cependant si sûr ?

  2. Tout à fait d’accord avec Marie.
    Pour compléter, à propos de “les Français de métropole ou d’ailleurs n’étaient pas les plus nombreux à prendre les armes”, les Français d’Afrique du Nord, “les Africains”, prirent massivement les armes pour libérer le territoire. Cela ne leur valut pas une très grande reconnaissance…
    (Pas plus qu’aux familles des 100 000 soldats français tués durant les trois semaines de la campagne de France)

  3. “Les Français d’Afrique du Nord, “les Africains”, prirent massivement les armes pour libérer le territoire”.
    Forcément ! les Français d’Afrique du Nord furent MOBILISES.

  4. Rappelons quelques données :
    – L’armée “d’Afrique” en 42-45, environ
    173 000 indigènes, 168 000 “Européens”, 20 000 “continentaux” et 35 000 Corses (la Corse fut libérée dès l’automne 43 par Giraud). Ces nombre, rapportés au rapport très inégal des populations “Pieds Noirs” et indigènes d’AFN (moins d’un contre dix), montre l’effort de mobilisation énorme consenti par les “Européens”. Sachant l’état de l’opinion de ceux-ci, dirons nous que la métropole fut libérée par des pétainistes ?
    – Merci à SD de rappeler le sacrifice de mai-juin (100 000 morts dont douze généraux), rapportées aux quarante jours de combat, une densité de perte supérieure aux batailles de 14-18.

  5. Le Monde a bien appuyé sur le terme musulman.
    Le consul du Maroc qui habite Rennes est venu sur place mercredi et il sera aussi là pour les commémorations du 11 Novembre.
    Tendance Ouest – Radio locale normande a fait un reportage sur place.
    Mieux vaut prendre les infos dans les médias locaux qui sont moins politisés.
    Normandie-FM a fait un article en parlant des faits et que des faits.
    D’un autre côté ce coin là de la Manche n’a pas beaucoup de délinquants. C’est la campagne encore. par rapport à Saint-Lô ou à Avranches.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services