Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi

Des Pokemons à la communion des saints ?

Du père Hervé Tabourin (Riaumont) :

""Je crois en la communion des saints", nous rappelle le Credo. Et cette communion des saints c'est la réalité vivante de l’Église déjà dans l'au-delà, mais unie à celle de la terre. Le courant de grâce qui s'échange entre nous, pèlerins d'ici-bas et l’Église du ciel.

Nous avons bien du mal à prendre conscience de cette présence invisible aux yeux du corps. Aussi je voudrais prendre une image pour soutenir un regard de Foi sur ce monde visible et invisible. Permettez-moi de prendre l'exemple d'une parabole pour notre temps, et qui s'appelle… PokemonGo ! Même si cela peut sembler étonnant, je suis sûr que ce nom a déjà retenu votre attention.

Il s'agit d'un des premiers jeu de réalité augmentée, lancé massivement cette année. Mais qui ouvre sûrement la voie d'une longue série d'autres, où le virtuel s'incrustera de plus en plus dans notre vraie vie.

En gros, il s'agit de remarquer autour de nous de sympathiques créatures invisibles (les fameux Pokemons) pour ne pas passer à côté des pouvoirs qu'ils vous offrent. Une sorte de chasse au trésor virtuelle.

Même si je n'ai pas de smartphone, un de mes neveux m'a expliqué tout cela cet été. Je me suis dit alors que, sans attendre de capturer Pikatchu avec une pokeball, cela fait des décennies que je jouais déjà au SpiriGo, et que je combats dans les arènes de la tentation !

Les moines m'en ont transmis le virus. Laissez moi vous expliquer un peu, et vous pourrez essayer gratuitement à votre tour, sans risque que le GPS épuise votre batterie…

Cela fait déjà longtemps que le Bon Dieu est jaloux de votre portable [goo.gl/Uj0fw6]. Il a beau faire sonner toutes les cloches de ses églises, il n'y a pas grand monde qui répond… Alors qu'à l'inverse nous nous précipitons vers chaque appel électronique, laissant tout en plan, plus vite que nos aïeux entendant sonner l'Angelus !

Pourtant, tout autour de nous, combien de clochers, de statues, de calvaires, d'oratoires, ou d'images saintes auxquels nous ne prêtons même plus attention ? L' habitude de les voir fait que ces statues muettes semblent avoir perdu leur pouvoir d'évocation…

Mais pour reprendre la métaphore, ils demeurent d'authentiques Pokestops ! Ces signes de Dieu sont là pour nous offrir sa grâce. Appelés à être les sacramentaux d'une réalité invisible et pourtant bien présente. Encore faut-il les voir avec les yeux de l'âme !

Moi j'appelais cela mon jeu de cache-cache. J'y gagne à chaque fois que je pense à sourire ou à faire un discret signe de tête à ces crucifix devant lesquels je passe toute la journée. Sinon ils restent là, sans servir à grand chose. Témoins de l'invisible, devant lesquels on passe trop souvent sans les voir….

Cela fait des siècles que les religieux ont appris à saluer le nom de Marie ou de Jésus d'une très légère inclinaison de tête. On l'oublie facilement, mais tout le jeu c'est d'essayer d'y faire attention. C'est cela vivre dans la communion des saints !

Présence des saints et des anges qui n'est pas une réalité virtuelle, comme à travers l'écran de vos smartphones, mais simplement la vraie réalité augmentée, grâce aux yeux de la Foi.

Lors de l'apparition de la médaille miraculeuse (rue du Bac) certaines pierres précieuses ne projetaient pas de rayons des mains de la Ste Vierge :  "c’est l’image des grâces que l’on oublie de me demander". Quel dommage de passer à côté…

Alors prêts à jouer, sans perdre tant d'instants de grâces ? SpiriGo  : attrapez-les tous !"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services