Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Des nouvelles du procès du Salon Beige

Chers amis,

Comme vous le savez, j'ai appris le 29 septembre le résultat de mon procès en appel dans l'affaire dite "de la bête immonde" (lien), où un gardien du jardin du Luxembourg portait plainte contre le Salon beige car nous avions dénoncé un peu trop vigoureusement à son goût son arrestation arbitraire d'un militant de la Manif pour tous.

Le résultat est mitigé. D'un côté, la condamnation est confirmée; de l'autre, elle est allégée financièrement – ce qui confirme qu'elle n'était pas très solidement fondée juridiquement…

Je vous avoue que j'ai été tenté un instant de m'arrêter là. Mais c'est une question de principe : s'il n'est plus possible, en France, de dénoncer les répressions arbitraires, c'est que les grands appels à l'Etat de droit de nos "chers" gouvernants ne protègent nullement les libertés publiques – ou qu'ils ne protègent que les libertés des terroristes !

Après avoir consulté mon avocat, j'ai donc décidé de me pourvoir en cassation. Pour faire reconnaître ce principe de base d'un État de droit: tout citoyen peut légitimement dénoncer une arrestation arbitraire.

Un grand merci à chacun de vous pour vos prières et votre soutien.

ONLR

Guillaume de Thieulloy

Directeur du Salon beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]