Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Des laïcistes font enlever un crucifix dans une petite mairie

BGérard Pouillaude, maire de Bancourt (90 habitants, Pas de Calais) depuis 1982, catholique pratiquant et royaliste (il avait donné, naguère, son parrainage à Philippe de Villiers), avait reçu, début septembre, un courrier en recommandé signé de deux administrés, Emmanuel Ancelot et Dominique Sergent. Ils souhaitent voir disparaître le crucifix accroché au mur de la mairie. Le maire invoque l’histoire de la commune :

« Il a toujours été là ! Depuis la reconstruction du village, en 1926, il y a eu sept maires et jamais personne ne s’est plaint. Pourquoi je l’enlèverais ? Moi, il ne me dérange pas. »

« On ne les voit jamais aux célébrations communales et M. Ancelot ne vote même pas ici ! »

Les deux laïcistes ont porté plainte au tribunal administratif qui leur a donné raison. Pourquoi aujourd’hui alors que le crucifix est installé de longue date et que les deux plaignants habitent le village depuis plus de dix ans ? « La question de la laïcité est d’une actualité brûlante » après les attentats à Paris, juge M. Ancelot. 

Le maire devra enlever la croix vendredi, en présence de ses conseillers.

« Je veux faire du tapage. Les gens pourront dire : il s’est défendu. »

Partager cet article