Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Société

Des internes formés en Roumanie sont exclus pour incompétence

IndexUne interview du Professeur Philippe Jaury, professeur en médecine générale et coordinateur Ile-de-France des internes de médecine générale, montre une nouvelle défaillance du système européen : des internes Français et/ou Roumains formés en Roumanie, venus accomplir leur internat en France, ont dû être mis à l'écart car ils n'ont pas le niveau requis.

"Plusieurs internes ont été exclus d'hôpitaux français pour cause d'incompétence. La plupart avaient effectué la première partie de leurs études en Roumanie, et grâce à l'équivalence des diplômes européens, étaient revenus en France pour leur stage d'internat. Mais après quelques semaines, ils ont été sortis des services et priés de suivre un stage de remise à niveau de six mois. 

  • Pourquoi ces internes formés à l’étranger ne sont-ils pas au niveau ?

Pr Philippe Jaury : "Ils ont une formation qui n'est pas suffisante pour ce que nous demandons au niveau d'une mise en autonomie de nos internes. On s'en était déjà rendu compte l'année dernière. Cette année, on a voulu évaluer ces étudiants formés à l'étranger pour qu'on ne puisse pas nous dire que ce sont des rumeurs. Et l'évaluation est assez consternante !

"Ce sont des étudiants en médecine, des internes, puisqu'ils ont été reçus au concours même avec 0 ou 1 à leur copie, qui ont un niveau de quatrième, au mieux de cinquième année de médecine. Les étudiants formés en France ont six ans d'études derrière eux. Parfois, il y a des problèmes de langue. C'est compliqué mais, à la limite, la langue ça s'apprend vite. Mais surtout, il leur manque beaucoup de compétences qu'on ne pourra pas rattraper en six mois."

  • Dans la formation médicale, il y a la théorie, c'est-à-dire les cours, et la pratique, c'est-à-dire le contact avec le patient. Quelle partie de la formation manque à ces étudiants ?

Pr Philippe Jaury : "ll leur manque les deux. Il y a des pans complets de connaissances qu'ils n'ont pas. D'autre part, ils n'ont pas la pratique. On peut difficilement imaginer les mettre en situation d'autonomie dans les hôpitaux, leur confier des gardes…[…]

  • Vous avez alerté le ministère de la Santé sur ce problème. Que vous a-t-on répondu ?

Pr Philippe Jaury : "On a déjà vu les ministères de la Santé et de l'Enseignement supérieur l'année dernière. Ils nous ont dit simplement que « c'est comme ça, c’est le système européen. Débrouillez-vous, c’est à vous de les former, c’est vous les formateurs. Nous, on ne veut pas de vague ! ». Du coup, cette année, toutes les facs étaient prévenues.[…]

"J'ai demandé à être reçu au ministère de la Santé, je n’ai même pas eu de réponse. On a fait ce qu'on a pu. On les a mis dans des services pour les évaluer, les former. Et, en plus, ils sont payés. Je peux vous dire que l’Assistance publique qui les paye n'est pas très contente."

Allô, Marisol Touraine, ya quelqu'un ??

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

28 commentaires

  1. S’il n’y avait pas cette Union Européenne sous forme fédérale, il n’y aurait pas cette baisse de qualité des soins. Mais voilà, même Marine ne veut pas rapidement sortir de ce carcan Bruxellois-washingtonien.

  2. Des médecins français le disaient déjà dans les années 75-80 (40 ans…) dès les premières équivalences de diplômes de médecins d’autres pays, bien avant la Roumanie !
    Mais on ne change surtout pas une équipe qui perd. C’est ainsi que notre médecine dégringole, par idéologie politique.

  3. La médecine est une des professions libérales à détruire. Ils s’y emploient tous, sans relâche, tous ces contaminés à LRPS malgré leurs beaux sourires. Les plus néfastes ne sont pas tous de gauche…Merci Jupette (tiens, tiens) et Douste-Blazy… grâce à eux plus d’ophtalmo, dermatos, allergos othorino et j’en passe et des meilleurs. Car comme il y avait soit-disant trop de médecins en France ils ont décréter de leur donner des avantages pour qu’ils partent plus vite à la retraite sans former la relève derrière. Pourquoi? Parce qu’ils veulent tous que les médecins se fonctionnarisent à l’hôpital or les places sont très limitées. Donc il faut éliminer. Pour quel résultat???? Se faire examiner par un interne roumain spécialisé gastro après 5 heures d’attentes aux urgences avec une blessure à l’oeil. Merci!

  4. Les hôpitaux excluent les internes incompétents
    Ne pourrait-on pas exclure également les incompétents :
    – du gouvernement ?
    – des ministères ?
    – de l’Assemblée ?
    – du Sénat ?
    – du CESE ?
    – du conseil constitutionnel ?
    – de tous les innombrables conseils, hauts conseils et autres comités théodules ?
    Certes il ne resterait plus personne…
    Ce qui devrait améliorer la situation du pays par déficience de nuisibles.
    Et on ferait des économies considérables !

  5. c’est le système européen, une preuve de plus que ce pays est dirigé par des larves au service des voyous de Bruxelles. Le but étant de tirer toujours vers le bas parce que moins les gens en savent mieux c’est pour les gnomes au pouvoir. Il leur est jamais venu à l’idée qu’on pourrait former davantage de français en médecine, ça éviterait les “importations”, mais quand on a un cerveau comme un pois chiche c’est difficile à comprendre surtout de la la part de la névrosée qui nous sert de sinistre de la santé.

  6. MARISOL TOURAINE est une inapte. Remarquez, c’est logique: elle est SOCIALO.

  7. Merci, l’ue. Y a-t-il encore des eurosceptiques, ou enfin des eurolucides?

  8. Les patients ne réagiront que quand il y aura des catastrophes avérées !
    Et ils joueront aux étonnés !
    Puisque la Télévision ne les aura pas avertis , elle !

  9. Les français ne cessent de voter pour l’UMPS, comme la cigale, eh bien qu’ils dansent maintenant.

  10. Si l’on enlevait tous les internes et médecins étrangers, un grand nombre d’hôpitaux devrait fermé et des campagnes n’auraient plus de médecins. Fruit du numérus clausus et d’une sélection démentielle qui décourage bien des vocations en France. Enfin les catholiques conséquents sont exclus de certains services, faute de possibilités d’objection de conscience….C ‘est mal parti…Mais pas de panique….

  11. Il y en a qui refusent qu’un médecin homme examine leur femme.
    Peut-on refuser d’être examiné par un médecin étranger?

  12. La France est tombée bien bas ! nous avons certes une minorité d’excellents médecins mais il suffit de voir les « erreurs médicales » invraisemblables dans notre pays , les maladies nosocomiales , les plannings surchargés pour cause de rentabilité (donc médecin fatigué) de quoi avoir la sainte trouille d’entrer a l’hôpital et d’en ressortir avec en moins le mauvais organe ou les pieds devant (lecture d’une radiographie a l’envers ?) , ç’est plus courant qu’on ne le pense !
    Que doit on alors penser de ceux qui ont appris sur le tas … de sable ou sur un … chameau ? et d’ailleurs est ce qu on est compétente quand on s’appelle marie tournesol … çà sent le transgénique non ?
    Plus sérieusement , à chaque fois que le régime UMPS nous met dans les pattes un de ses affidés a la présidence c est 5 ans de malheur (on en est a la 4eme année pour la calamité actuelle ! misére ! ) et les présidents charcutiers fous des frangins s’enfilent comme des perles au fil des décennies et le pays descend encore plus bas toujours plus bas
    Vivement les élections ou autre chose ..

  13. La vision du monde exclusivement économique héritée des marxistes est devenue hégémonique. Marx lui-même en avait pressenti les limites et les dangers. Il est le premier à avoir dit: “Je ne suis pas marxiste”. Il avait le sens des réalités et donc de la modestie comme tous les grands esprits, comme Socrate déclarant “Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien”.

  14. Ceci dit les internes sont sensés être encadrés pendant leurs gardes, pas travailler à la place de leurs “patrons”….

  15. Il faudrait envoyer ces “internes” roumains soigner les migrants, qui ont le bac à 80%, parait-il. Comme ça, tout le monde serait au point.

  16. Nous voguons tous sur un “Titanic”, que ce soit pour la santé ou autre chose… Et l’iceberg s’approche… Et comme le veilleur Reginald Fleet en avril 1912, nos “veilleurs” politiques n’ont pas de jumelles…

  17. Il y a une majorité d’internes etrangers dans les hopitaux parisiens..cherchez l’erreur! Alors que nos jeunes à nous se cassent les dents sur le concours après des années d’effort, les autres y ont droit, sur simple demande..
    C’est comme le reste, tout aux étrangers, rien aux français!

  18. Attention JEJOMAU, Marisol va vous faire ses gros yeux qui roulent ! Ça fout la trouille , je vous le dis ! Plus sérieusement cette incapable participe volontairement ou non, peu importe, à la dégradation perpétrée par ce gouverneMENT et suit le mouvement . Ce qui démontre que pour elle et les autres de droite et de gauche que ces gens sont élus idéologiquement sans les connaître donc sont illégitimes et c est cette république et son système qui en sont la cause. On paye cash cette illusion plus que bi-centenaire .

  19. On attend de voir l’évaluation des nombreux internes et faisant fonction d’interne formés au Maghreb et en Afrique subsaharienne.
    Facile de taper sur la formation roumaine (ou belge, tant qu’à faire), quand on oublie d’où provient la majorité des internes à la formation étrangère.

  20. S’il n’y avait que ceux formés en Roumanie, ce ne serait rien!
    Le mondialisme et l’ouverture des frontières sont mortifères, aussi, au sens clinique immédiat du terme.

  21. “Je peux vous dire que l’Assistance publique qui les paye n’est pas très contente.”
    comme elle les paye avec nos impôts, NOUS NON PLUS!

  22. C’est assez lamentable que des étudiants français aient été obligés de se former en Roumanie pour cause de numérus clausus trop faible en France (on a refusé certaines années en 2è année des étudiants avec plus de 13 de moyenne). Résultat: des étudiants motivés, pas mauvais (ceux qui avaient plus que la moyenne) mais recalés (numérus clausus) sont partis se former à l’étranger pour pouvoir exercer le métier de leur rêve (et sans chômage à l’arrivée puisqu’on manque de médecins). Mais l’équivalence de diplôme ne vaut pas forcément équivalence de compétence (les entreprises qui embauchent des ingénieurs le savent bien avec leur palmarès des écoles).

  23. On pourrait prendre des migrants en Allemagne, à Cologne: il paraît qu’ils sont tous gynécologues.

  24. J’en ai connu un dans un hôpital près de chez moi. Il était cardiologue. Il était très gentil. Aimait beaucoup la France, sa culture, ses arts.
    Il m’a gardée une journée sous surveillance aux urgences où le SAMU m’avait transférée.
    Le problème, c’est qu’il na pas été fichu de faire la différence entre un problème cardiaque et UN MALAISE VAGAL ! Ce n’est pas faute de le lui avoir dit ! J’en ai conclu qu’il devait apprécier ma conversation…
    J’ai eu aussi l’expérience (même hôpital, urgences de nuit) pour une crise d’asthme sévère, d’un interne de garde, africain qui, regardant mon ordonnance, a pris pour du sirop, une solution homéopathique !
    Et même si cela avait été un sirop, est-ce le bon remède pour quelqu’un qui étouffe ?!
    Comme je lui demandais s’il était médecin, il m’a demandé si j’étais raciste… Je me suis levée et suis partie en priant pour que mon inhalateur bronchique fasse enfin effet…. Pauvre France.
    [Allez, j’en rajoute une petite louche : en septembre, un médecin africain a délivré des certificats médicaux pour mes fils, les rendant aptes à pratiquer “le scrim”. Vous voyez, ce sport avec des épées, des fleurets, des sabres… 😉 MB]

  25. Ca me rappelle la femme médecin de mon village (2000 habitants), venue de Roumanie lorsque le généraliste a pris sa retraite.
    La mairie lui octroyait gratuitement son logement et son cabinet médical. Et il est probable qu’elle a reçu une prime pour son installation…
    Elle était nulle. Incapable de dépister la moindre chose. “Prenez du sirop”… Elle parlait fort mal le français. Mais voyez-vous, la population était satisfaite de ne pas avoir à prendre sa voiture pour aller au village voisin pour consulter…

  26. Pour paraphraser le titre de cet article :
    Des personnalités politiques formées en France devraient être exclues pour incompétence, il s’agit de Hollande le capitaine de pédalo et de son gouvernement de bras cassés.

  27. Il y a peut-être une pointe de “corporatisme” à la française dans ce phénomène de rejet.
    Pourquoi?
    D’une part, il existe de nombreux professionnels de santé formés en Roumanie et travaillant en France, qui sont très appréciés, étant sérieux et compétents (beaucoup de Belges, d’Espagnols et de Roumains, quelques Anglais qui travaillent en libéral).
    D’autre part, ayant moi-même suivi une formation en Europe, en divers endroits, je n’ai pu que constater que les formations étaient de très haut niveau, hors de France, dispensées par des enseignants-chercheurs, très au fait des nouvelles techniques, et plus ou moins en pointe de leur profession (“plus ou moins” en pointe selon les pays, mais n’ayant pas, en tout cas, 30 ans de retard sur les “bonnes pratiques”).
    En revanche, lors de mes stages en France, je ne vous cache pas avoir eu des surprises ahurissantes.
    Je ne vous en dirai pas plus, car là où il y a de l’homme, il y a de l’hommerie, et tout dépend de la personne sur laquelle on tombe, sur quelle équipe, quel hôpital, quel “leader d’opinion” dans l’équipe, etc…
    Enfin, sachez que lors de mon stage de pédiatrie en France, mon tuteur de stage, le sous-directeur, et le directeur m’ont déclaré qu’ils ignoraient si ce stage était bien un stage de pédiatrie (institut spécialisé pour enfants). Je n’en ai pas pour autant fait des gorges chaudes. Il y aurait encore beaucoup à dire, hélas, mais il vaut mieux relativiser (là où il y aurait parfois de quoi sortir de ses gonds), tenter de lire entre les lignes, et surtout ne contrarier personne.
    https://pbs.twimg.com/media/CVMZqI6U4AA7Qpw.jpg
    Certains pays ont mis en place des dispositifs permettant de minimiser “l’hommerie” et de favoriser la bienveillance, l’ouverture, la communication, afin d’assainir le climat de travail dans les équipes médicales. Cela ne nuit jamais à la qualité du soin, et a un retentissement positif sur le patient, et aussi bien un impact positif sur le temps de séjour à l’hôpital et donc sur l’aspect financier.
    Il ne s’agit pas là d'”élucubrations”, comme je l’ai entendu dire en stage, mais bien de faits réels étayés par d’innombrables études. Ces études ne sont parfois jamais parvenues aux oreilles des professionnels de santé. Elles constituent pourtant le fondement des bonnes pratiques, telles qu’elles sont définies, depuis belle lurette, au niveau mondial.
    Je parle ici en termes généraux et il ne s’agit pas de “médecine” proprement dite, car je crois que les médecins de France, sont effectivement une élite mondiale (pour les meilleurs d’entre eux).
    Pour le reste, je crois que notre beau pays mérite mieux, mais aussi de vastes réformes sont en déjà cours.

  28. On voit l’effet d’un principe républicain dévoyé, le principe d’égalité. En effet partir du principe que la formation médicale reçue dans certaines sociétés, d’Europe de l’Est ou du Tiers-Monde est inférieure à la formation française abouti en quelque sorte à considérer que ces sociétés elles-mêmes, leur culture et leurs ressortissants le sont également. De ce point de vue la réflexion faite par l’interne africain de garde cité par Tite est tout à fait conforme à l’idéologie antiraciste imposée. Prétendre ouvertement que sa formation médicale, son pays, et lui même sont inférieurs à la formation française est ainsi interprété comme du racisme. En allant au bout de cette logique il faut reconnaître l’équivalence de diplômes médicaux étrangers trouvés dans des pochettes surprises. Là naturellement où cette idéologie de l’égalité se mors la queue, c’est si un charlatan français de souche avait le même niveau de formation que ces internes étrangers, mais sans les diplômes, il serait lui poursuivi pour exercice illégal de la Médecine!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services