Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Des fonds publics pour financer les militants de SOS Racisme ?

Lu dans Minute :

"Martin Hirsch fut président d’Emmaüs France de 2002 à 2007, fonction qu’il quitta pour entrer au gouvernement comme Haut Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, poste où il fit preuve, selon ses collègues, de la même rigidité et de la même arrogance qu’à la tête d’Emmaüs, où sa présidence fut très contestée. Débarqué du gouvernement au lendemain des élections régionales de mars dernier, Martin Hirsch a été replacé en mai à la présidence de l’Agence du service civique, officine gouvernementale dont il est l’inventeur et qui, sous forme de « groupement d’intérêt public », a pour objectif de remplacer en partie le service militaire. Selon François Fillon, en 2014, ce sont 75 000 jeunes de 16 à 25 ans qui devront bénéficier de sa formation « civique ». […]

Dans le cadre d’une opération intitulée « Education pour tous », l’Agence du service civique propose actuellement une offre d’emploi, ou plutôt une offre de « mission » d’une durée d’un an à compter du 1er septembre prochain. En voici le descriptif : « Lutte contre les discriminations : accueil et suivi juridique des victimes ; information du grand public en matière de discriminations et droit des étrangers. Lutte contre le racisme : diffusion des valeurs antiracistes sur internet ; veille juridique sur la législation française et européenne ; création de supports d’information ; éducation, sensibilisation et formation aux valeurs et pratiques antiracistes et du vivre ensemble en milieu scolaire et autres. »

Sept volontaires sont recherchés. Lieu de la « mission » : le siège de… SOS Racisme, présentée comme la « structure d’accueil » ! La fourniture de militants sur fonds publics, ça c’est une innovation !"

Pour mémoire : liste des donateurs de SOS Racisme.

Partager cet article