Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Des centaines d’Européens se battent déjà en Syrie

dont au moins 100 français

""Il y a plusieurs centaines d'Européens qui aujourd'hui se trouvent en Syrie, qui en sont revenus, qui veulent y aller", a affirmé le ministre de l'Intérieur, sur Europe 1/iTélé/LeMonde. "Il y a plus d'une centaine de Français ou de résidents en France, 110, 113, qui sont aujourd'hui en Syrie, un certain nombre d'entre eux sont revenus, ce qui rajoute à cette centaine, une dizaine d'entre eux sont morts là-bas", a-t-il détaillé.

"La difficulté c'est qu'ils vont combattre un régime que nous condamnons nous-mêmes. Beaucoup combattent dans l'armée officielle de l'opposition, d'autres peuvent se retrouver dans des groupes jihadistes qui sont sur des listes d'organisations terroristes", a-t-il précisé."

Partager cet article

1 commentaire

  1. Valls énonce des chiffres avec précision et préciosité mais tant pour des raisons de manipulations (ex : LMPT) que d’incompétence (http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2013/08/21/le-systeme-anti-intrusion-de-la-dgse-etait-sur-le-web/) il n’a pas les capacités de savoir ou d’analyser qui est ou est allé en Syrie.
    Il faut bien comprendre, et c’est très important, que même si c’est la France et ses “alliés” qui organisent cette pseudo rébellion, notre pays n’est qu’un sous fifre de pays beaucoup plus puissants, riches et déterminés (USA, Quatar,…) et qui ont de vrais services de renseignements nous faisant une vraie guerre à nous dans la même logique que les USA veulent infiltrer nos banlieues par le haut (http://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-oncle-sam-a-la-conquete-des-banlieues_1005671.html), ils le font aussi par le bas via des djihadistes “à eux”.
    Vous pensez bien que dans ces conditions nos “alliés” ont récupéré des petits djihadistes français dans leurs sous milices afin de les retourner contre nous à terme. Et ils ont les capacités de les sortir des radars de contrôle des clowns de la police française qui a été incapable de prévoir ou gérer, par exemple, LMPT.
    Même si çela fait mal, il faut admettre que la France est au nouvel ordre US ce que les gendarmes et CRS sont à Valls et Taubira : des exécutants manipulés qui seront lâchés quand ça tournera mal ou quand ils auront décidé que cela doit mal finir.
    De plus il y a un simple effet turnover : si il y a 100 djihadistes par mois qui y vont, se forment et reviennent cela fait 1200 par an.
    Petit problème : le vrai chiffre est certainement à multiplier par 10 (jurisprudence LMPT) donc plus proche de 1000 djihadistes en continu.
    Pour faire un parrallèle économique, il n’y a pas plus de djihadistes français que de crise économique en France ou de centaines de milliers de personnes dans la rue pour LMPT.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services