Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Des cathophobes à Sydney

Un panel de juges d’une cour fédérale australienne a invalidé les lois interdisant à quiconque de perturber les fidèles participant aux JMJ. Cette décision va permettre notamment à des militants de distribuer des préservatifs et des cintres, symbole des avortements clandestins, lors d’une manifestation prévue samedi prochain en marge de ces JMJ. Les militants cathophobes ont annoncé qu’ils porteraient des T-shirts condamnant le souverain pontife et qu’ils distribueraient des préservatifs et des cintres aux fidèles qui participeront à la procession à travers Sydney.

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Cependant les juges ne portent pas un jugement anti catholique.
    Les trois juges fédéraux ont invalidé un décret spécial pris par l’Etat de Nouvelle Galles du Sud. Ce décret permettait à la police lors des JMJ d’infliger des amendes de 5.500 dollars australiens (3.325 euros) aux personnes reconnus coupables de perturber la quiétude des fidèles. Les juges ont considéré que ces amendes -instituées à titre exceptionnel pour le seul mois de juillet- étaient une atteinte à la liberté d’expression et étaient contraires à la constitution.
    Nous sommes loin d’un prise de position anti catholique!
    Pour les plaignants, s’ils ont gagné cette première étape sur un « simple vis de forme constitutionnel » il sera simplement intéressant de voir le résultat de leur manifestation. (Sans tenir compte des chiffres gonflés comme pour ceux de la gay pride)

  2. En voilà qui n’ont pas peur du ridicule ; me souvenant comment les choses s’étaient passées à Paris en 1997.

Publier une réponse