Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Des catholiques victimes de l’islam au Pakistan

Les persécutions des catholiques par les musulmans se poursuivent au Pakistan. En France, il est de bon ton de se rapprocher de l'islam pendant le ramadan, de montrer sa soumission. La réalité des pays musulmans est tout autre :

"La commission réagissait "après l'incendie d'une église à Sambrial", vendredi dans le district de Sialkot (est) et s'est émue de la montée des "actions punitives" menées par des "milices" invoquant des "profanation du Coran" et des "blasphèmes".

Une centaine de personnes, des jeunes essentiellement, ont attaqué vendredi l'église catholique de Sambrial, accusant un jeune chrétien d'avoir profané le Coran, a expliqué au téléphone à l'AFP Rafaqat Ali, un officier de la police locale.

"Ils ont d'abord mis le feu à des matelas et à des livres religieux mais l'arrivée de la police a permis d'éviter le drame", a-t-il ajouté.

"Les dommages ne sont pas importants", a assuré M. Ali. Le ministre des Minorités religieuses, Shahbaz Bhatti, a visité les lieux lundi et a promis dans un communiqué que le gouvernement "reconstruirait l'église".

Le blasphème est passible de la peine de mort dans la République Islamique du Pakistan mais elle n'est jamais appliquée dans ce cadre".

On peut annoncer qu'il y a peu de dégat : l'objectif des musulmans est atteint, la population est terrorisée. La peur, l'arme de l'islam utilisée pour soumettre, si elle a gagné le coeur de nombeux politiques français, ne semble pas encore avoir ébranlé les catholiques qui subissent l'islam au Pakistan. Dieu merci…

Partager cet article

2 commentaires

  1. Rien de nouveau sous le soleil.

  2. Le jeune homme, Fanish, qui avait servi de prétexte aux émeutes a été assassiné dans la prison où la police le retenait “pour les raisons de l’enquête”. Priez pour lui, pour sa famille et la communauté des chrétiens du Pakistan.
    Punjab: young Christian man accused of blasphemy killed in prison
    by Fareed Khan
    http://new.asianews.it/index.php?l=en&art=16328&size=A
    Fanish, 20, was arrested last Saturday. His death was “judicial murder” according to human rights activist. The day before a Muslim mob attacked members of the dead man’s Christian community, setting fire to their church. Pakistani extremists are funded by Saudi “charities.”
    Sialkot (AsiaNews) – The young Christian man who was arrested on 12 September in a village in Punjab accused of blasphemy was killed last night in prison. Police had Fanish, 20, remanded into their custody in order to continue their investigation. This morning prison guards in Sialkot district prison found the lifeless body of the young man with visible signs of injuries. For Nadeem Anthony, member of…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]