Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Des catholiques condamnés pour avoir détruit cinq distributeurs de préservatifs

Un des accusés a déclaré que "l'usage du préservatif est un
acte égoïste" et qu'il s'agissait d'un "obstacle à la vie". Les pharmaciens avaient déjà été indemnisés par les 4 cousins qui leur avaient aussi présenté leurs excuses. La peine est un stage de citoyenneté de deux jours au motif évoqué le ministère public :

"Ici devant le tribunal, ce n'est pas la loi d'une église mais celle de
la République qui s'applique quelles que soient les convictions
religieuses".

L'incompatibilité est en effet flagrante.

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. Il faut reconnaitre qu’il existe des actes plus constructifs.
    Il faut aussi reconnaître que la loi d’une mosquée est souvent plus tolérée que la loi d’une église.

  2. Effectivement, incompatibilité flagrante mais ce moyen d’action dessère plus notre cause qu’il ne la sert ! Soyons astucieux !

  3. Effectivement, courageuses personnes mais qui s’y sont malheureusement mal pris ;
    je l’avais moi-même fait avec quelques amis au tout début de la prolifération de ces engins, en 89 (concommittante, sûrement par hasard, avec le début de la prolifération du SIDA, allez comprendre..) ;
    on avait commencé aux “Mammouths”, pas suffisant, puis à l’acide chlorydrique, plus subtile, moins visible et par définition fort corrosif…, et enfin par de bonnes méthodes mécaniques… le successeur n’a pas duré longtemps, ça c’est arrêté là de mémoire….
    certes, c’est dérisoire, mais le symbole à sa force propre qui parle d’elle-même !
    RDV le 25 pour la marche de la Vie
    amicalement

  4. Hypothèse : afin de justifier de futures mesures contre l’église chrétienne et en particulier catholique, des individus qui se font passer pour des catholiques détruisent des biens étatiques ou privés, le micro-évènement est ensuite fortement relayé par les grands médias.
    Le micro-évènement est répété plusieurs fois, et à chaque fois fortement relayé par les médias qui en rajoutent dans la démagogie. Vous connaissez cette technique par cœur.
    Par ailleurs, le procédé n’est pas nouveau et a été utilisé constamment tout au long de l’histoire. Par exemple, dans l’affaire de la “profanation du cimetière de Carpentras par l’« l’extrême droite » et avant les élections qui plus est (la supercherie a été révélée quelques années après, mais il ne s’est rien passé et l’affaire a été enterrée comme d’habitude). Pour donner un autre exemple célèbre : Hitler avait fait incendier le Reichstag par un communiste manipulé par ses services secrets, ce qui lui avait permis ensuite de faire interdire les communistes.
    Le procédé est tellement courant qu’on peut dire qu’il n’y a pas un évènement récent où il est utilisé.
    Par ailleurs, votre article précédent évoque l’hypothèse que “L’Eglise catholique est l’une des cibles possibles de cette Cour internationale” et donc … être sanctionnée de plus en plus, et … finalement interdite dans quelques années.
    Je dis ça car j’ai beaucoup de raisons de croire qu’on se dirige très rapidement vers une dictature mondiale effroyable (à base de puce RFID implantée dans la peau). Hélas, les gens continuent de laisser faire toutes les dérives dictatoriales que l’on observe de plus en plus, que ce soit au niveau de l’ONU, de l’UE ou d’un autre organisme mondialiste.

  5. Je crois qu’utiliser le terme loi à propos de la doctrine de l’église est inapproprié et dangereux. L’islam impose une loi, L’Eglise demande de faire le Bien en toutes circonstances quelle que soit la loi.

  6. Si, si, c’est à propos de dignité de la personne humaine !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Stage_de_citoyenneté
    Le décret n° 2004-1021 du 27 septembre 2004 dispose: « Le stage de citoyenneté prévu à l’article 131-5-1 […] a pour objet de rappeler au condamné les valeurs républicaines de tolérance et de respect de la dignité de la personne humaine […].”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services