Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Des casseurs aux ordres du gouvernement ?

C'est la thèse soutenue par Philippe Darantière dans son intéressante analyse. Extrait.

Le deuxième niveau de cette manipulation vise les élections présidentielles. La retenue de la police pourrait bien s’expliquer parce qu’elle a pour but de laisser les casseurs s’entrainer. Il est à craindre que nous assistions à des grandes manœuvres en terrain libre, où le gouvernement, sciemment, laisse les milices d’extrême-gauche s’entrainer, s’aguerrir et perfectionner leurs tactiques. Conscient que le Front National sera un acteur majeur de la prochaine campagne électorale, le gouvernement préparer dès maintenant ses « tontons macoutes » à semer le chaos et provoquer la terreur. Il pourra, de cette manière, enjoindre l’opposition à se démarquer de la droite nationale, toute complaisance envers ses thèmes et son programme étant vouée à être dénoncée comme le sont aujourd’hui la CGT et les opposants à la loi Travail.

(…)

Les cibles de la manipulation peuvent varier, le scénario reste le même. Il s’agit seulement, pour le gouvernement, de le perfectionner jusqu’à l’ultime bavure qui lui donnera raison. Alors, le temps sera venu de rétablir l’ordre par une répression qui visera à l’éradication de la droite nationale. Les casseurs qui s’entrainent actuellement aux ordres du gouvernement auront bien joué leur rôle.

Partager cet article

18 commentaires

  1. la menace de valls , “si le FN gagne les élections ce sera la guerre civile”, confirme ce point de vue
    ils veulent terroriser les français pour que ceux-ci votent “bien”!
    ils ne savent pas ce qu’est l’honneur!

  2. cette analyse est l’évidence même

  3. Et nous, nous n’aurons qu’à leur opposer des poussettes et les prêchi-prêcha habituels ?
    Je pense qu’il faut sérieusement envisager d’autres moyens, d’autres actions… Ces gens ne font du tort à la France que parce qu’on les laisse faire !

  4. Il faut massivement voter Poisson aux primaires LR pour contourner un tel scénario – même sans intention de voter pour lui au premier tour de la présidentielle : il faut faire feu de tout bois pour éviter la catastrophe. A bon entendeur…

  5. C’est d’une limpidité telle, que personne ne le voit et pourtant………comme disait le grand philosophe matricule 2022, “plus c’est gros, plus ça passe”.

  6. “Des casseurs aux ordres du gouvernement ?”
    Allo Robin des Bois….
    Allo…ici Pied de Cochon…
    Alors on les aménage….
    les catacombes de Paris?
    Allo…Robin…
    C’est OK…
    les champignons sont prêts…
    la grande cuisine…c’est pour demain.

  7. Le fait que Valls ne fasse arrêter aucun des casseurs actuels suggère non seulement qu’il est content de la casse, mais que ces casseurs pourraient bien être les siens.
    Bien entendu, ces casseurs pourraient être employés dans d’autres occasions.

  8. Tout à fait d’accord avec Philippe Darantière.
    Que ce soit dans les manifestations de la manif pour tous ou dans celles de la CGT, il y a toujours des provocateurs et/ou des casseurs en commandos organisés, qu’on arrête pas, dont on ne nous dit rien.
    Il est donc évident que ce sont des milices à la solde du gouvernement.
    L’attaque de l’Hôpital Necker en est une preuve supplémentaire.

  9. Qui sème le vent récoltera la tempête.

  10. Les bons vieux relents du national-SOCIALISME et du bolchevique !!! Héritage pitoyables de forces à bouts de souffle. Ces porcs sont à la manoeuvre, ce qui promet une campagne impitoyable, sans aucune limite.
    Le pire dans tout cela ce sont ses ” intelligences ” populaires qui vont une fois de plus se passionnées pour l’inutile, la futilité.
    L’essentiel et ailleurs, du côté bleu et d’or, c’est LÀ qu’il convient de nous orienter et d’humblement supplier ……… car pour le reste les maçons de l’infernal sont à l’oeuvre !!!

  11. Oui, mais à peine un an paraît insuffisant pour casser la droite nationale, surtout quand les djihadistes massacrent à l’arme de guerre, se font exploser et égorgent de plus en plus, que Hollande et le PS sont au plus bas dans les sondages.
    La guerre civile a déjà commencé; le destin de la France est entre les mains du peuple français, pas des traîtres et des lâches au pouvoir.

  12. J’approuve parfaitement et j’ajoute: éventuelle suspension du processus électoral grâce à la loi d’urgence encas d’incident majeur.

  13. Ces “casseurs” et “antifas” sont l’équivalent des gardes rouges maoistes => des brigades de tabasseurs chargées d’instiller la Terreur.

  14. Ou alors, plus simplement, en cas de victoire de Marine, Manolo el Químico suspend le processus électoral, se partage le pouvoir avec la drôache et reporte les élections à une date indéterminée. 2025 par exemple, le temps d’achever l’œuvre destructrice de notre souveraineté.
    Déc…. pas, c’est arrivé dans le pays le plus démocratique du monde (soit-disant) : la SUEDE.

  15. Je serais assez d’accord avec Marc pour préconiser de voter Poisson à la primaire même si on est pas du tout LR ni PCD, mais simplement pour soutenir les idées que Poisson prétend défendre.
    De même je serais tenté de préconiser de se rendre massivement à la primaire de la gauche pour y voter massivement Hollande afin que la gauche hérite du plus mauvais candidat possible.

  16. Pour en revenir à ces casseurs souvent issus de l’étranger, qui se font interpeller chez eux et jamais en France. C’est vrai, pourquoi ?

  17. Ce point de vue est partagé devant l’inaction du gouvernement et ses minables tentatives de faire passer la CGT pour responsables des casseurs présents à leurs manifs.
    C’est pourtant à l’état qu’incombe le maintien de l’ordre et de la sécurité des biens et des personnes.
    Casser les manifs avec des casseurs aux ordres, c’est le B-A BA du trotskyste, appris à l’université…Après on accuse l’extrême droite..On se débarrasse des gêneurs au nom de la sécurité nationale. Toutes les dictatures dites “socialistes” ont commencé comme cela, Hitler compris.
    Et bien sûr, c’est plus efficace quand les casseurs/tueurs/violeurs semblent torpiller le camp “dissident” du pouvoir. On fait d’une pierre deux coups: on discrédite l’extrême droite et on casse les dissidents de son camp. Après c’est l’autoroute.
    Et si personne ne veut se risquer à faire des grandes manifs, il suffit de mettre en oeuvre quelques lois provocatrices soit “sociétales” soit ” travail”..à tous les coups ça marche…

  18. Autant François Hollande, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve sont capables du pire et des plus grandes ignominies, autant je reste circonspect car jouer aux apprentis-sorciers est toujours dangereux et imprévisible.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.