Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Des anti-éoliens candidats aux sénatoriales

Des anti-éoliens candidats aux sénatoriales

Avec 1141 éoliennes opérationnelles (15% de la puissance nationale), le seuil de tolérance est dépassé dans l’Aisne, la Marne et les Ardennes. C’est pourquoi, dans le département de l’Aisne, une liste anti-éolienne a vu le jour pour les élections sénatoriales. 1 733 grands électeurs éliront trois sénateurs dimanche 27 septembre. Ils seront élus à la proportionnelle, au scrutin de liste à un seul tour, suivant la règle de la plus forte moyenne, sans panachage ni de vote préférentiel. Le collège électoral est composé des députés et des sénateurs élus dans le département ou la collectivité, des conseillers régionaux de la section départementale correspondante, des conseillers généraux, des délégués des conseils municipaux.

La liste « Désastre éolien » avec Étienne Coupain, Isabelle Dekkers, Bernard Rouet, Valérie Bernardeau, Patrick Guéin, fait un peu d’ombre aux amis de Xavier Bertrand qui se voit déjà président de la République, et dénonce un péril que la classe politique en place refuse de prendre en compte, malgré de nombreux signalements. Péril environnemental, économique et sanitaire :

Environnemental : La multiplication des éoliennes enlaidit nos paysages de jour et de nuit, détruit de grandes surfaces agricoles, tue de nombreux animaux volants, oiseaux et chauves-souris. Où sont les vraies études d’impact ?…

Economique : Les éoliennes fournissent un courant électrique cher et aléatoire nécessitant des ponctions importantes sur les factures d’énergie, d’une part et d’autre part, la mise en œuvre de centrales thermiques polluantes pour les périodes sans vent. Le produit de l’installation est sans aucune mesure avec les frais occasionnés par leur démantèlement en fin de service. Le capital des riverains disparaît suite à la perte de valeur de l’immobilier.

Sanitaire : On soupçonne fortement de graves conséquences sur la santé des riverains (céphalées, acouphènes, insomnies, eczema…, voire cancers). Sans parler des problèmes qui touchent les animaux d’élevage et la faune sauvage. Enfin, en ce qui concerne l’emploi, les éoliennes sont particulièrement bénéfiques pour les Allemands, les Hollandais et les Danois mais en aucun cas pour les Français.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services