Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Député Kamardine : À Mayotte, nous sommes submergés, on y voit ce qui pourrait se produire en métropole

Extrait de la discussion sur le projet de loi "Immigration maîtrisée, droit d’asile effectif et intégration réussie", à l'Assemblée nationale. Le député LR de Mayotte Mansour Kamardine a déclaré mardi :

267901"À cet égard, nous pouvons déjà constater ce qui se profile à l’horizon, en France et aux frontières extérieures de l’Union européenne, en particulier à Mayotte et en Guyane. À Mayotte, nous sommes submergés. Nous comptons environ un tiers de Français, un tiers de Comoriens en situation régulière et un tiers de clandestins. Parmi les enfants nés à Mayotte, 74 % le sont de mères étrangères. L’État est en échec partout : dans sa politique éducative, comme dans ses politiques de santé, de sécurité et d’aménagement du territoire. Les Français de Mayotte sont déjà des étrangers chez eux et, après avoir vu leur liberté réduite par l’insécurité, ils sont condamnés à demeurer ad vitam aeternam les laissés-pour-compte de l’égalité républicaine. C’est ce qui explique l’actuelle et profonde crise que traverse Mayotte.

L’Afrique, monsieur le ministre d’État, compte aujourd’hui 1,2 milliard d’habitants, et elle en comptera le double demain. La pression migratoire ira donc croissant. Si la France n’est pas en mesure de faire face à la pression migratoire de moins de 1 million de Comoriens vers Mayotte, alors que les deux îles ne sont séparées que par 70 kilomètres de pleine mer, comment l’Europe pourrait-elle, demain, faire face à la pression migratoire de 2,5 milliards de personnes, s’exerçant sur des milliers de kilomètres de côtes, et alors que la distance entre les deux continents n’est que de 14 kilomètres à Gibraltar et de 70 kilomètres avec le territoire italien de Pantelleria ?

Monsieur le ministre d’État, Mayotte est un test pour la France et pour l’Europe, car on y voit ce qui pourrait se produire en métropole. La situation de Mayotte est la conséquence d’une politique migratoire rendue inefficiente par manque de volonté, par aveuglement, par angélisme et par manque de moyens et qui souffre en outre, depuis 2012, du développement d’une maladie auto-immune – je veux parler de l’affaiblissement de nos défenses par un appareil diplomatique qui, clairement, se retourne contre nous, à tout le moins à Mayotte.

Mayotte est bien un test pour la France et pour l’Europe, une fenêtre sur un avenir possible, pour le meilleur ou pour le pire. C’est pourquoi, monsieur le ministre d’État, je vous demande d’enrichir votre projet en l’adaptant à la situation de Mayotte. Dotez l’État et la justice de solutions innovantes de maîtrise des flux migratoires ! Ces solutions résident dans la mise en œuvre du droit d’adaptation qui nous est reconnu par l’article 73 de la Constitution."

Partager cet article

8 commentaires

  1. Merci qui?…….merci Sarkozy encore une fois

  2. Effrayant ! Et encore plus effrayant : l’aveuglement des français !

  3. Merci, Monsieur le Député, pour votre courageuse prise de parole, et cette terrible alerte.
    Mayotte, la Guyane, comme le Liban ou la Yougoslavie au siècle dernier, sans oublier bien des drames en Afrique, nous rappelle cruellement que la migration des peuples vers les “terre fertiles” conduite toujours à des guerres sanglantes et à l’élimination physique des peuples les plus faibles (cf l’effondrement de l’Empire Romain…).
    Lutter contre cette vague migratoire est sur-humain, et des lois en papier n’auront pas raison de hordes affamées… alors que faire ? Le Camp des Saints est-il la seule impasse honorable ?
    Le Pape nous invite à la charité… ET à la conversion, massives.
    Charité en aidant les pays d’origine à se développer pour conserver au maximum leurs populations.
    Conversion en annonçant l’Évangile auprès de ceux qui ont faim et soif, non seulement de pain terrestre, mais aussi (surtout ?) d’amour et de dignité, fin de pourvoir vivre selon les valeurs évangéliques.
    Il est temps de relire les Actes des Apôtres et les Apologies des premier Chrétiens, comme Justin de Naplouse…

  4. @Catholique & Français ”
    “l’aveuglement des français !”
    Aveuglement?
    Une Eglise Eclipsée comme ND de la Salette
    nous l’a annoncée.
    Une France sous le joug d’une république
    liberticide…
    “La France perdra la Foi”…annoncé aussi
    Une France envahie…annoncé aussi
    Aveuglement…vous y croyez!
    Et si nous confirmions une France qui se prépare à une bonne correction pour avoir abandonné ses devoirs!

  5. Mayotte, en 2009, a décidé par référendum d’être un département (et région) français, alors qu’on n’avait pas demandé aux Français leur avis. La départementalisation n’avait aucune chance de constituer une solution magique aux problèmes de ce territoire.

  6. Il n’y a là rien d’étonnant à tout cela car
    IL FAUT TUER LA FRANCE
    peu importe l’endroit du territoire
    https://lesmoutonsenrages.fr/2016/09/04/objectif-tuer-la-france-comment-et-pourquoi/
    http://www.bvoltaire.fr/maintiens-france-colonisee/

  7. Sans parler de l’immigration clandestine,ce qui est consternant c’est qu’à Mayotte, l’on continue à donner des titres de séjour à des Comoriens dans le cadre d’une immigration régulière. La France devrait commencer par arrêter ce flux! Elle en a le pouvoir immédiat et elle ne le fait pas! La France est à genoux devant la petite République des Comores!

  8. C’est bien un tsunami lent qui va nous submerger, chaque jour qui passe nous rapproche de la fin de la France.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.