Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Depuis la Révolution ce sont toujours les marginaux, les criminels et délinquants que la gauche mobilise

Depuis la Révolution ce sont toujours les marginaux, les criminels et délinquants que la gauche mobilise

Les partisans de Joe Biden ne reculent devant rien : le milliardaire et ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a levé plus de vingt millions de dollars pour payer les dettes d’anciens détenus en Floride afin qu’ils puissent voter à l’élection présidentielle du 3 novembre.

Certains estiment que cet argent pourrait affecter le résultat de la présidentielle, en raison du rôle crucial de la Floride dans l’issue du scrutin.

Une loi entrée récemment en vigueur dans cet État suspend le droit de vote des criminels qui ont purgé la peine de prison à laquelle ils ont été condamnés mais ont encore des amendes ou des frais de justice à payer. Michael Bloomberg justifie donc :

«Le droit de vote est fondamental pour notre démocratie et aucun Américain ne devrait être privé de ce droit». «En travaillant avec la FRRC, nous sommes déterminés à mettre fin à la déchéance électorale et à la discrimination qui en a toujours été la cause».

La gauche Black Lives Matter, celle qui protège les voyous, les racailles et les criminels, tente le tout pour le tout pour faire pencher la balance.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]