Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Eugénisme

Dépistage de la trisomie 21 par diagnostic pré-implantatoire : réactions

Suite à l'avis controversé, rendu hier par le Comité Consultatif National d'Ethique, préconisant la possibilité de dépister la trisomie 21 lors du diagnostic pré-implantatoire (DPI), les réactions ne se sont pas fait attendre :

"Le DPI constitue une transgression éthique grave puisqu'il vise à éliminer des embryons non-conformes. Cette transgression a été acceptée par le législateur, en l'encadrant strictement pour la seule détection de maladies génétiques d'une particulière gravité, reconnues incurables au moment du diagnostic. Le fait d'élargir cette recherche à la trisomie 21 constitue un pas supplémentaire vers une utilisation eugénique du DPI. Rien n'empêchera de l'étendre demain à la recherche d'autres affections, voire à la satisfaction de désirs personnels.

C'est un signal extrêmement négatif adressé aux personnes atteintes de la trisomie 21 et à leurs familles. Sans cacher les difficultés rencontrées par les personnes trisomiques, il faut rappeler qu'il ne s'agit pas d'une anomalie mortelle. Ne sommes-nous pas devant un refus insidieux de nos sociétés modernes de l'accueil des personnes handicapées ?

A l'approche de la révision des lois de bioéthique, l'avis du CCNE ne va pas sans inquiéter sur les risques de dérives eugéniques, risques soulignés à la fois par le rapport du Conseil d'Etat et par celui des Etats généraux de la bioéthique" (Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France, intégralité ici)  

La Fondation Jérôme Lejeune dénonce :

"une étape supplémentaire qui confirme la volonté d'éradiquer le plus tôt possible tout être humain atteint de trisomie 21 et renforcera l'eugénisme. La Fondation jérôme Lejeune interpelle solennellement la représentation nationale : 13 ans après l'installation d'un dispositif de dépistage systématique des enfants trisomiques, et le constat qu'il a entraîné un eugénisme radical, les citoyens ne pourront se contenter de bons sentiments sur la nécessité d'accueillir et d'insérer les personnes handicapées dans notre société. Il sera demandé aux représentants de la nation cohérence et courage et à l'Etat de prendre des mesures fortes et concrètes, sauf à entériner le choix collectif de l'éradication des enfants trisomiques."

Partager cet article

3 commentaires

  1. Comme il y a eu 200 000 courriels contre le pacs, ne peut on pas faire le même genre de chose ?
    NON AUX LOIS MORTIFÈRES
    NOUS SOMMES TOUS DES TRISOMIQUES

  2. Autres questions:
    – les femmes qui n’ont pas eu d’enfants, ont elles vraiment essayer d’en avoir à l’âge le plus fécond de la procréation? Depuis que le monde est monde, ce n’est pas à partir de 35 ans que cela marche le mieux!
    – ces femmes ont-elles déjà pensé que l’enfant était un don est pas un droit?
    – Qui paie tous ces “tripatouillages odieux, de “production d’embryons, de tri, d’élimination, pour le “confort” de certains et l’intérêt scientifico-financier de chercheurs: Le contribuable par l’intermédiaire de la sécurité sociale?
    Alors que si tout cet argent était confié à des organismes de recherche comme l’institut Jérôme Lejeune…

  3. Tel est le lien évident entre toute pensée qui se réclame de la révolution anti-chrétienne de 1789 ( bien davantage anti-chrétienne et anti-humaniste qu’anti-monarchiste) et les régimes athées totalitaires ,communistes ou nazis promoteurs eux-même de l’euthanasie.
    Tant que l’on aura pas purifié la source intellectuelle du mal , on ne fera que semblant d’éliminer le mal.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services